Titre Professionnel ou BTS?

Bonjour la zone, alors je sais pas trop ou caler ça mais pour être sûr que les dev le voient, je vais le caler là.
Voilà, je suis en reconversion professionnelle, et je suis un peu perdu.
Je sors d’une licence d’histoire (qui va pas trop servir donc), et j’aimerais me réorienter vers du développement informatique.
A terme, je cherche un poste de développeur, et ma grande question aujourd’hui, c’est que choisir? Vaut-il mieux un BTS SIO en Option B (petit rappel) ou un titre professionnel de “developpeur”. Dans quelle mesure ces titres sont reconnus dans la profession.
Les zoniens qui sont responsables des embauches, vous regardez quoi? Le titre pro un peu obscur ou le joli BTS?
En fait, mon problème est qu’il y a une ribanbelle de Titre pro, et je me rend pas bien compte de ce que l’industrie attend avec ces titres et j’ai un peu l’impressions que c’est la foire à l’anarque… Il y a un paquet d’organisme qui proposent ces titres professionnels, mais sont-ils fiables ?
Est-ce que vous êtes passé par ce genre de formations? (BTS ou Titre Pro), qu’est-ce que vous en avez retenus?

Merci pour vos retour !

Salut,

Ma vie : Reconversion avec un titre de développeur via L’AFPA, j’ai trouvé mon stage en SS2I, j’ai fait mon temps et j’ai trouvé un éditeur et j’y suis depuis 10 ans.

A aucun moment on ne m’a emmerdé avec mon diplôme / titre, juste que j’étais payé une misère à mon embauche. J’ai réglé ça a coup de demande d’augmentations bien salées mais méritées.

Voilou.

3 Likes

Petit retour d’expérience en temps que recruteur.
Je recrute pas beaucoup (5/6 personnes par an essentiellement pour des CDD de 1 à 3 ans, des tech comme des ingénieurs).

Quand je regarde un CV, je regarde l’expérience avant tout et le type des missions.

J’ai rarement embauché de BTS sans xp car le niveau c’est toujours révélé très faible d’un point de vu initiative et rédactionnel. On sait que c’est un point faible du BTS. A toi de voir si tu sais/sera tirer ton épingle du jeu sur ces deux points.

J’ai voulu recruter un technicien avec un titre pro et mon labo n’a jamais accepté. Ça rentre pas dans les cases faut croire.

Je peux te proposer une autre alternative en mode #GZ.
Si tu as déjà un niveau bac+2 (même en histoire), tu peux t’inscrire en DUT année spéciale comme on l’a fait avec @astro y a… longtemps. C’est un DUT en 1 an. C’est mieux reconnu qu’un BTS et qu’un titre pro avec souvent un meilleur salaire.

2 Likes

Longtemps ouai c’est le mot :D.
C’est une bonne alternative au BTS, mais je pourrais pas comparer avec un titre pro.
Je n’ai pas pu continuer pour avoir un bac +3 ou +5, mais on ne m’a jamais trop embêté avec le fait de ne pas n’avoir “qu’un” bac+2. Je pense qu’après quelques années d’xp (et un profil pas très typique) la différence ne se fait pas trop sur le diplôme.
De toute façon une boite qui ne jurerait que par ça, comment dire … c’est pas plus mal de pas y mettre les pieds ?

La grosse différence je pense que c’était le salaire en début de carrière, mais comme tu es en reconversion tu n’en est plus là.

Il faut comprendre aussi que la fête du slip 1998-2002 est belle et bien terminée. Dans ma boite (trois lettres commençant et finissant par A) ils recrutent du bac+5 jeune ou de l’expérimenté (vieux donc, enfin …).
Il est fini le temps où tu te pointais avec ton bac+2 (pas informatique), que l’on te faisait passer trois tests psychotechniques et que tu signais ton contrat le lendemain.

A mon avis, seules quelques SSII recrutent encore à bac+2 et encore, je pense que ce sera pour un profil très spécifique qu’ils formeraient eux-même. Et pas forcément sexy.

Je pense surtout à la demande actuelle en opérationnels mainframe, poste qui , et c’est un doux euphémisme, n’attire plus les foules.

Je dirais donc, j’espère me tromper, que tu ne trouveras pas en interne non SSII avec BAC+2. Sauf éventuellement à faire le tour des SSII et leur montrer que t’es motivé pour apprendre et travailler rapidement. Et une fois que tu as acquis de l’expérience (je dirais 3-5 ans minimum) tu tentes en “interne” chez un client.

A priori, t’es jeune, si vraiment l’informatique te botte, suis un cursus informatique diplômant plus costaud qu’un BTS/DUT. D’autre que moi ici pourront mieux te renseigner sur le sujet, je pense. Sinon, l’alternance pourrait être aussi une solution.

1 Like

C’est pire que ça. Dans les grosses boîtes, en tous cas au moins les quelques-unes que je connais, même les prestataires sont tous bac+5. Donc les SSII (d’ailleurs on dit ESN maintenant) n’embauchent que du bac+5 pour ce type de client.

Cela étant dit, ce ne sont pas les seuls clients, et le PME sont en général beaucoup moins regardantes sur le nombre d’années d’études post-bac.

Maitenant pour le recrutement lui-même, et pour en avoir fait un bon paquet, je ne regarde quasiment pas la formation initiale. C’est un critère négligeable par rapport à l’expérience, la personalité et les compétences (hard et soft) du candidat.

Les deux seuls conseils que je peux donner quand à la formation initiale sont:

  • pousse aussi loin que possible (ça c’est le conseil GZ qu’on donne depuis 15 ans à chaque topic qui parle de formation)
  • fais bien attention à tes choix de stages, ce seront les expériences (notamment les technos) qui te serviront à entrer dans les boîtes qui t’intéressent par la suite.
1 Like

Alors déjà merci à tous, mes deux principales problématiques sont que je n’ai pas de Bac S, je viens du littéraire, et les seuls DUT que j’ai pu voir se faisaient avec un bac S à l’entrée (Curieux du coup d’avoir les retours de @Ewi et @astro pour avoir le DUT exact).
De plus, il va me falloir du boulot vite (Les épinards et le beurres, tout ça), j’ai pu voir qu’un organisme dans mon coin fait le BTS SIO en alternance, je pense tenter ça.
Ce qui urge en fait, c’est cette histoire de pognon, j’ai déjà pas mal de retard (24ans et pas de boulot stable, ni vraiment d’xp); donc complique de rentrer sur le marché. Une alternance est surement le plus sûr, financièrement parlant, pour moi…
Ensuite, faire 5ans dans une SSII, c’est si terrible? Pourquoi tout le monde dis que c’est pas cool?

Je ne crois pas que qui que ce soit ait écrit ça.
Bosser en SSII ça peut très bien se passer, et de nombreux devs préfèrent d’ailleurs y rester plutôt qu’intégrer un client final.

On dit juste qu’il y a des porte qui ne s’ouvrent qu’à bac+5 (que ce soit justifié ou non, c’est une autre histoire).

Mais une fois que tu as un diplôme, quel que soit le niveau, le plus utile ça reste l’envie (je n’ose pas écrire la “passion”, on n’est pas sur LinkedIn) et l’huile de coude. Si il y a un domaine où on peut trouver des trucs intéressants “juste” en étant bon et motivé, c’est bien l’informatique.

1 Like

Alors, si tu es motivé par l’alternance, je ne peux que plussoyer. Rien que le chomage en sortie de formation, c’est un gros plus.

Perso, si tu es en région parisienne, mon conseil :

Pour ma part, j’ai fait un BTS info Indus, une licence multimedia et j’ai terminé par l’ETGL. j’ai trouvé plusieurs avantage à cette formation :

  • Formation en alternance.
  • orienté métier. En fait, il s’agit d’une formation que Thales (Thompson CSF a l’époque) a créé pour reconvertir des bac+5 scientifique en bac+5 informatique, et ce en 2 ans, dont 14 mois (2 périodes de 7 mois) en entreprise. Autant vous dire qu’on a pas trop le temps de tourner autour du pot, faut être un minimum utilisable après 5 mois de formation
  • L’asso qui chapeaute le tout, l’AFTI, a parmi ses membres des grosse boite de l’industrie française : France Telecom, Thales, MBDA, etc. Il y’a donc un vrai suivi et une vrai aide pour trouver un contrat en alternance. Ca veut pas dire que ça va vous tomber tout cuit dans le bec.
  • Deux rentrées par an, et surtout, si vous etiez pris, vous etiez pris. Même si vous ne pouviez pas être présent pour une rentrée, vous étiez accepté d’office pour la suivante.
  • Deux périodes de 7 mois. Ce qui permettait d’ouvrir des possibilités pour des contrats hors région parisienne. j’ai un camarade de promo qui était alternant chez Thales Avionics a Merignac, et un autre qui était alternant chez France Telecom Bretagne.
  • Thales. C’est con, mais si vous réussissiez a obtenir un contrat d’alternance, chez eux c’était jackpot. Pour calculer votre salaire, il prenait le pourcentage du smic pour calculer le salaire minimum d’un apprenti dans votre situation, mais l’appliquait au salaire que vous auriez touché chez eux en sortie d’école…

Après, j’ai pas fait la formation CDA (cela n’existait pas à l’époque) et ça fait un bail que je suis sorti de l’ETGL (putain, 12 ans…), mais dans le cadre d’un projet de reconversion, ça peut valoir le coup de se renseigner

Ah, en gros le propos, c’est plus: Attention, l’évolution de carrière c’est un peu bouché si tu a pas bac+5?

Non, pas vraiment bouché (surtout si tu as l’envie), mais plus compliqué. Comme dit plus haut, on regarde pas mal l’experience avant d’embaucher. Et si tu peux arriver avec un BAC+5, mais 3 ans d’XP en plus (grosso modo 70% de ces 5 ans), c’est quand même un gros bonus.

Le gros problème que j’ai c’est que sur ce genre de formation, on demande un bac S, que je n’ai pas… (C’est pour ça que je peut pas faire le DUT

Le BTS, tu peux le faire non ? Dans ce cas là, si tu peux, materielement parlant, tu fais le BTS puis tu enchaines avec la formation CDA, puis avec l’ETGL, qui sont respectivement des formations en 1 et 2 ans.

Ah, j’avais pas vu le truc comme ça–" Je dois avouer que je réfléchis un peu à 2-3 ans en avant en ce moment, pas bien plus

Je sais plus sur @astro a un bac S ou pas mais il venait de psycho si les souvenirs sont bon.

Tu peux prétendre à n’importe quel dut Année Spécial si tu as déjà un niveau bac+2 peu importe le quel. C’est une histoire de motivation.

Tu peux même entrer en DUT sans bac du tout en passant un DEAU.

Perso après de la bio, un deug math, j’ai finalement fait un DUT AS info puis une école d’ingénieur puis un doctorat. Comme quoi, on peut être perdu niveau orientation et s’en sortir ;).

Si ton principal soucis c’est la thune, ça va vachement limiter tes possibilités ( a moins de bosser à coter ) à l’alternance. Et là entre les offres public, privé, sans mur, etc. C’est la jungle.

Je ne peux que t’encourager à prendre un rdv dans un SOIE (<- celui de ma fac mais y en a partout). En plus de connaître les formations autour de chez toi, tu pourras avoir plus d’info sur les flux d’apprentissage et contrat pro qui t’aideront à financer ta formation.

Je pense que ce que je vais faire, c’est BTS dans un premier temps, de préférence en alternance (Premières payes et bon moyen d’xp) et m’orienter vers un Dut lorsque j’aurais lvl up suffisamment ou que ce sera trop bloquant dans la carrière

Merci à tous pour vos retours, je vous revoit ici dans 5 ans pour la suite :kissing_heart:
(Je vous gardent sous le coude si une question me vient d’ici quelques jours ^^)

Un conseil aussi, n’hésite pas à faire et mettre en avant ton expérience perso. Je ne suis pas recruteur, mais je pense qu’un beau GitHub sur le CV ça peut faire son petit effet.

oui, j’y ai bien pensé, je me suis mis à un ou deux cours de prog pour cette raison.
Après, je sais pas trop quoi faire, j’ai pas vraiment réussit à mettre en avant des besoins de mon côté pour essayer de monter un projet alors bon…
Pour l’instant je suis sur Pharo, dont le principal argument est que toute la syntaxe tient dans une carte postale

Alors je ne sais pas où vous vous situez mais ici sur Lille, c’est plus tout à fait vrai.

Les “ESN” recrutent énormément de mecs venant de reconversion, les payent une misère et nous les envoi car ils ont signé un contrat avec un TJM minable.
Et pourtant je suis dans une grande banque française au CAC 40.

D’après nos responsables, le recrutement de personne en reconversion est même dans les tuyaux en interne, mais pour l’instant nous n’en avons pas encore eu un seul.

1 Like