Votre bibliothèque Steam sur NAS ? si si, c'est possible!

Jusqu’ici je stockais mes jeux steam sur les différents SSD des PC, bien évidemment, impossible d’avoir l’intégralité de la bibliothèque sur les dits SSD.

« Tu t’en fout ! Tu joues jamais à tous tes jeux en même temps ! » Me direz-vous; et vous auriez bien raison. Seulement, j’ai aussi une connexion internet « demerde ™ » et du coup, si je veux jouer à l’un des jeux de ma bibliothèque que je n’ai pas en local, ben pas le choix, faut passer par la case téléchargement.

J’ai résolu en partie le problème en sauvegardant les jeux auquel je ne joue plus/pas encore sur un répertoire du NAS. Cela m’impose de transférer le jeux du NAS vers le PC et à relancer une installation via Steam. Moins long que le re-download mais sur un gros jeu, la découverte des fichiers copiés peut malgré tout prendre un certain temps (sans compter la copie).

L’idéal, donc serai de pouvoir créer une bibliothèque Steam sur le NAS et de jouer directement depuis ce dernier. Mais voilà, Steam ne gère pas les partages réseau comme support de bibliothèques. Arg !

La solution, faire en sorte que la bibliothèque apparaisse sur un disque physique « réseau ». Ça y est ? vous l’avez ? J’imagine que les admins réseau du coin auront déjà trouvé la réponse. « Ben oui bouffon ! Un disque réseau qui apparaît comme un disque physique en local, c’est … C’EST ? »

Et ouaih ! un disque iSCSI LUN.

Alors, avant de me traiter de bouffon, je suis pas admin réseau moi, et figurez vous que pour moi les disques iSCSI c’était simplement une vieille norme de transfert de donnée des année 90 (si si ! les cartes SCSI super chères avec les disques idoines, encore plus cher !).
Alors bon, même si, je suppose il doit y avoir probablement un lien entre cette norme et le iSCSI, et bien je savais pas jusqu’à il y a peu à quoi ça servait.

Je ne vais pas vous faire un speech là dessus. Ce n’est pas l’objet du thread et Wikipedia le fera beaucoup mieux que moi.

Donc, iSCSI est un protocol de communication réseau permettant, justement de déclarer en local comme disque physique, un partage réseau.

Bien évidemment, pour pouvoir mettre tout ça en place, il faut en tout premier lieu que votre NAS propose le montage de partages iSCSI et aussi que votre système d’exploitation cible le gère. Je suis sous windows 10, ben ça tombe bien, il gère nativement le protocol iSCSI.

On commence par le NAS (ici un synology).


On commence par aller dans le gestionnaire de stockage, et on sélectionne « ISCSI LUN »


Vous cliquez ensuite sur « Créer » et on sélectionne « ISCSI LUN (niveau fichier) » avant de cliquer sur « Suivant »


Comme paramétrage du futur disque vous indiquez son nom (ici Steam 2), le volume sur lequel vous voulez le déclarer. L’option « Thin provisionning » vous permettra d’agrandir plus tard votre disque si besoin, attention toutefois, il vous sera impossible par la suite de réduire sa taille. Enfin vous déclarez sa taille initiale et validez sur « Suivant » à nouveau.


Vous pouvez si besoin, changer le nom du target iSCSI, on ne touche à rien de plus.
l’option « CHAP » permet d’ajouter des identifiants au futur disque (pour un partage via le net, par exemple). En local, pas besoin.


Voilà, plus qu’à valider en cliquant sur « Appliquer » et …


Votre disque est déclaré.

Maintenant, il faut se connecter à ce disque sur votre PC …


Vous tapez simplement « isc » en recherche windows et vous cliquez sur « Initiateur iSCSI ».
Il est possible que windows vous dise que le service n’est pas lancé et vous proposera de le lancer automatiquement lors du prochain démarrage du PC. Dans ce cas, vous cliquez « Oui » et redémarrez votre PC.


Faites comme s’il n’y avait rien dans la fenêtre Cibles découvertes :smiley: et sélectionnez l’onglet « Découverte »


La même, il n’y a rien dans la fenêtre … cliquez sur « Découvrir un portail … »

image
Vous n’avez plus qu’à indiquez l’adresse IP de votre NAS et retournez sur l’onglet « Cibles ».


La ligne de votre target apparaîtra alors avec le statut « Déconnecté », cliquez donc sur « Connexion » et c’est fini !

Enfin pas tout à fait.


Il faut ouvrir la gestion des disques de windows


Vous devriez voir votre volume iSCSI, il suffit alors de le déclarer comme disque MBR et le formater.

image
Vous avez votre disque physique dédié à Steam sur votre PC. Vous n’aurez alors plus qu’à déclarer via Steam une nouvelle bibliothèque de jeu et l’utiliser comme n’importe quelle autre bib Steam.

Bien évidemment, si vous êtes connecté au NAS par Wifi ou via une connexion LAN inférieure au Gigabit, oubliez de suite !
Par contre, sur un LAN Gigabit, c’est tout à fait jouable, alors bien sûr, Divinity 2 va mettre un peu plus de temps au chargement initial mais je peux vous assurer qu’en jeu on ne fait plus la différence.

Tout dépend aussi de la technique de chargement du jeu, je n’ai pas encore testé Skyrim par exemple ou tout autre jeu chargeant l’environnement en continu, je vous dirais ça dès que je l’aurait fait. Et puis de toutes façon, pour vos jeux AAA pour lesquels vous ne voulez pas attendre de chargement supplémentaire, vous avez vos SSD, n’est-ce pas ?

14 « J'aime »

Ah? Ca marche pourtant chez moi. J’ai le NAS monté avec une lettre via le partage réseau tout bête de Windows10.
Et je peux mettre cette lettre dans la liste des folders Steam

En passant, un montage iSCSI permet aussi de sauvegarder un NAS via Crashplan et/ou Backblaze qui n’autorisent en théorie pas les lecteurs réseau.

Ah bah je n’ai jamais réessayé depuis ma première tentative avec un partage samba (il y a pas mal de temps il est vrai). Je ferai un test de performances entre un partage samba et un disque iSCSI, pour voir.

Du coup mon tuto ne sert plus à rien. :joy:

1 « J'aime »

Ne touche à rien dans ton tuto ! Grace à toi je viens de découvrir à quoi sert l’onglet LUN dans la config de mon NAS.
(Ou comment n’utiliser que 10% des fonctions du bidule :þ)

Du coup merci :slight_smile:

2 « J'aime »

Non, non, je t’assure il ne sers pas à rien. Ta solution m’interesse beaucoup meme si j’ai pas du tout le temps de la mettre en oeuvre dans l’immédiat.

Et du coup tes retours sur le fonctionnement m’interessent également. Voir s’il y a des jeux qui posent problèmes avec cette solution.

Merci beaucoup en tout cas, moi qui n’ai qu’un SSD 240Go dans mon PC depuis 6 ans et qui stocke uniquement sur le NAS, cette solution est super interessante.

Itou… je comprenais pas ce que foutais du iSCSI dans mon NAS (j’en étais resté aux disques…).

Par contre niveau perf ça met pas trop à genoux le NAS (et le réseau) du fait des accès réguliers ? Sans compter la sollicitation plus importante sur les disques… C’est pas moins risqué / plus efficace finalement de mettre un disque dédié dans la bécane ?

1 « J'aime »

Super tuto, ça servira pour plein de monde, même si c’est pas pour Steam :slight_smile: Merci !

Le iSCSI est très utilisé en entreprise, surtout pour ne pas avoir à mettre en place du Fiber Channel quand on veut agréger des disques (pour les VM par exemple), avec des performances assez proches de la fibre avec du teaming de carte réseau. En revanche en terme de perfs, ça se vaut avec SMB, surtout sur du matériel de M. tout le monde, voire même SMB est meilleur
https://blogs.technet.microsoft.com/larryexchange/2016/01/10/iscsi-or-smb-direct-which-one-is-better/

J’ai plusieurs jeux installés sur un partage iScsi, et je n’ai jamais de problèmes de ralentissements en jouant.
Un peu plus de temps de chargement, mais c’est tout (DOS 2, Project Cars…)
Le NAS a un (vrai) proc et le max de RAM possible pour son modèle, cela dit (1513+)
Et toutes mes VM sont aussi sur ce partage.

Si, au contraire, lit:

Et comme j’avais la flemme de me plonger dedans, ton tuto tombe à merveille <3

Je n’ai pas testé sur Steam (je m’en sert que pour Sonarr) mais le montage NFS devrait aussi fonctionner.

Je ne sais pas ce que tu entends par “teaming” mais si c’est de l’aggrégat, dans la plupart des configurations, le iSCSI est beaucoup plus efficace en multipath.

1 « J'aime »

Oui mpoi toussa toussa toussa. Mais même du port truncking c’est bien

Question sur les performances: Je suppose que ton NAS est en disque physique (donc moins performant qu’un SSD) et ton réseau même gigabit doit limiter quand même le débit, même avec des jumbo frames.

Chez moi, je toppe a 133Mo/s sur gigabit avec jumbo frames depuis mon NAS (ce qui est peu ou prou la même chose qu’un bon disque local il me semble, mais moins bon qu’un SSD à priori).

Ce qui manque dans ce setup, imho, c’est un cache local pour les jeux. Du coup, je partirai personnellement plus pour le stockage d’archives des jeux sur le NAS avec une installe sur demande d’un jeu sur le SSD quand tu commences un nouveau jeu.

Effectivement c’est du disque dur, l’idée reste de stocker les jeux auxquels je ne joue pas souvent tout en les laissant accessibles lorsque j’ai envie de me faire une petite partie, ce sans perdre du temps à les ré-installer. J’ai toujours mes jeux du moment sur les SSD.

Après, sur le DS918+ j’ai deux emplacements supplémentaires pour des SSD M2 dédiés au cache; mais je pense que ce serait un peu trop overkill juste pour Steam. :smiley: Et de toutes façon, même si le NAS est en Load balancing sur deux lignes gigabits, les PC eux, n’ont qu’une connexion LAN, je reste donc limité au débit max Gigabit.

Je rappelle que le plus important, passé un débit (au pif) de 50Mo/s, c’est le temps d’accès.
Et @PERECil, c’est super cool de faire des concours de grosse bite sur les débits de ton NAS mais ta latence sera toujours pourrie, puisque lié a la latence des disques (5-20ms) plus la latence lié au système réseau (qui est tres variable, mais peut exploser si quelqu’un d’autre a lancé un gros transfert sur le nas)

Je parle même pas des cas lolesque de jeux online installé sur un nas :ninja:

Qui a la plus grosse? :yum:

Bah la latence disque, que tu l’as en local ou sur le NAS, tu l’as, non? Surtout qu’en général, les disques estampillés NAS sont des gros papys pantouflards…

D’où les SSD de cache (en lecture et écriture si on en met 2) pour les Synology mais après c’est sûr qu’il faut aussi le bon équipement réseau entre le poste et le NAS.

https://www.synology.com/fr-fr/products/performance#4bay

Et peut-on utiliser ca sur un volume existant ? ou faut-il d’abord faire disque iSCSI LUN en ensuite copier le contenu du volume dedans ?
En tout cas merci pour le tutoriel, je vais m’en servir pour mes 8To de photo et CrashPlan !

Tu peux créer un LUN “fichier” sur un volume, mais comme c’est un système totalement différent du NAS “de base”, tu dois copier tes données dans le LUN monté (et formaté) sur ta machine.

1 « J'aime »

Tu peux aussi faire de l’aggregation de liens et doubler le gigabit.