[Voyage] Japon en 2019


#1

Salut à vous,

avec madame nous partons au Japon cette année, et plein de questions se posent. J’ai effectué quelques recherches sur la Zone, mais les infos commencent un peu à dater (2003 à 2012).

Ce que nous savons :

  • il nous faudra un Japan Railpass
  • il nous faudra un Pocket WiFi
  • ce sera juin ou septembre
  • ce sera environ 15 jours

Du coup, les questions :

  • que voir que faire ?
    On voit un peu partout Tokyo et Kyoto, mais tout bêtement, je pensais aussi à Hiroshima/Nagasaki ou Nara (pour les cerfs tout choupi), Arashiyama, se faire un ou plusieurs temples et passer sous les torii(s)

  • qu’éviter ?
    Evidemment, il doit y avoir des pièges à touristes, attrape nigauds ou des “attractions” décevantes, j’imagine. On voudrait surtout éviter les hordes de touristes chinois. Qu’est-ce qui selon vous est à ne pas faire ou qui ne vaudrait pas vraiment le coup pour un séjour assez court ?

  • Ce que nous voulons voir/faire :
    Madame aime le chaud (plage, source, etc…), pour ma part j’aime bien en prendre plein la vue.
    Du coup, j’ai pensé qu’on pourrait faire soit Okinawa, soit un ou plusieurs passages en onsen.
    Okinawa nous remettrait une couche de transport et j’ai peur que ce soit juste une île un peu plus tropicale sans plus.
    Les onsen ont l’air d’être répartis sur tout le territoire, du coup on pourrait en choper un durant une étape.
    Le mont Fuji aussi. On ne le gravira pas. J’aurais adoré, mais ma moitié mettra son veto :confused: Mais avez vu des spots à conseiller ?

  • combien ?
    Pour l’instant le budget n’est pas arrêté. A la louche aux alentours de 4000€.
    Sur les vieux sujets, j’avais vu des prévisions assez élevés, mais apparemment, à l’époque il s’agissait surtout de l’avion, j’imagine que ça a du baissé vu que le Japon a du connaitre une hausse touristique.

  • quand ?
    Pour être honnête, les cerisiers en fleur, j’en ai vu en bord de Marne, ça me suffit :slight_smile:
    Donc, pas de période fétiche, mais on pensait à juin/septembre (pour des questions de planning boulot). De ce que je vois, juin signe le début de la saison des pluies, donc pas top.

  • Où dormir ?
    Hôtel pour la facilité, auberge quand possible pour le côté tradi ou chez l’habitant pour le côté budget ?
    J’ai cru comprendre que les possibilités de locations chez l’habitant avaient été récemment restreintes. VOus confirmez ?

Merci la Zone !


#2

Pourtant la période des cerisiers en fleur est vraiment merveilleuse vu qu’il y en a partout!

Sinon, si tu aime les films de Miyasaki, le musée Ghibli est incontournable (50min en train TER de Tokyo)


#3

Un paramètre à prendre en compte aussi c’est la météo.

Septembre la saison des typhons commence. Pour l’avoir vécu, un typhon un peu puissant c’est 4 jours de flotte non stop, alors quand t’es à Tokyo pour faire du shopping à Akihabara ou autre c’est pas trop trop gênant mais quand c’est pour voir le mon Fuji et qu’il est planqué derrière un mur de nuage c’est moins marrant XD

En parlant du mont Fuji, nous on est resté 3 jours dans la région d’Hakone pour les amoureux de la nature y a de quoi faire par contre ca peut être blindé de touristes. Mais pour peu que la météo soit là, c’est vraiment magnifique avec des points de vue sur le mt Fuji vraiment top. (et y a aussi des onsen à Hakone, mais bon comme tu l’a dis y en a un peu partout :smile: )

Sinon pour notre premier voyage nous on a effectivement fait classique avec Tokyo et Kyoto.

Je dirais qu’il faut éviter les visites organisées (genre exemple, les tours de ville en bus, ou les visites de temples payant, y a assez de temples historiques et typiques accessibles et gratuit)

Niveau budget ça dépend si tu comptes dévaliser les boutiques de figurines / maquettes ou autres couteaux de cuisine XD. Ca chiffre très très vite. A titre personnel j’en ai eu pour 5500€ :sweat_smile::grin:


#4

Pour moi les 2 meilleurs périodes sont soit Mars/Avril/Mai, soit en Automne (Octobre/Novembre). J’ai fait les deux et on a eu une super météo (on était même en t-shirt certains jours en novembre), et on a pas été gêné par la pluie ou la chaleur.

Concernant les choses à voir je dirai que pour un 1er voyage Tokyo, Kyoto (+Nara et Fushimi Inari) sont un minimum, ça peut suffire pour 2 semaines. Après si tu prends le JR Pass tu peux pousser un peu plus loin (Osaka, Hiroshima) mais forcément il faudra faire des concessions à la place.

Effectivement Airbnb a été fortement restreint par la loi (en gros il faut l’autorisation du syndic de l’immeuble que plus personne ou presque ne donne), mais il te reste les hôtels ou les ryokans (auberges familiales traditionnelles). J’étais passé par la site “Japanese Guest house” pour réserver, car les Ryokans ne sont pas tous sur les sites comme Booking ou Hotels.com

Astuce : prendre le JR Pass pour une 1 semaine seulement (moins cher) et se débrouiller pour que les dates de voyage en train soient réparties sur une semaine (souvent possible quand on part 2 semaines ou moins)


#5

Alors on y est allé en avril 2014, c’est certes les cerisiers en fleur, mais t’y vas surtout à cette période pour tout ce qui va autour, les festivals et l’ambiance.

Voici le doc de ce qu’on a foutu sur place, et où on a dormi, pendant 4 semaines si ça peut t’aider : https://drive.google.com/file/d/0B_2V5E-arLtsU2tHWHp2ZWo4dVFETm9qWU5EZTZtcnZfX19j/view?usp=sharing

Je suis au final assez content de cet itinéraire, n’hésite pas si t’as des questions.

Je confirme pour le JR Pass sur une semaine, c’est aussi ce qu’on a fait, c’est effectivement ce qu’on a trouvé de plus rentable.


#6

Pour la location, nous étions passé par “Vivre le Japon”. C’est un organisme qui loue des appart à Tokyo et Kyoto, si tu restes au moins 4 nuits à chaque fois. C’est un genre d’airbnb avant l’heure, et c’était vraiment super. Bien mieux que l’hotel, car tu te retrouves vraiment dans des quartiers de vie, dans un appartement plus typique.

Je recommande :slight_smile:


#7

Le vrai bon plan hotel : Toyoki Inn. Une chaine pour salarymen/women en déplacement, toujours à côté des gares. C’est propre, c’est pas cher, y’a une carte de membre à faire si tu veux (perso c’était rentable dès la première nuit de week-end) et y’en a partout, parfois plusieurs par ville.

Pour ton premier trip, tu peux faire le grand classique mais à ajuster (il est souvent calé sur 3 semaines) : Tokyo / Kyoto / Okayama / Hiroshima (gros coup de coeur, et prépare les mouchoirs pour la visite du musée de la bombe…) Depuis chaque ville, posé dans ton Toyoko, tu rayonnes par train sur une destination différente chaque jour avec ton JR Pass. Win. Okayama c’est le stop pour visiter peinard les iles du coin pour info (Naoshima & co) mais si t’es speed, je dirais que c’est pas la prio. En 2015, on avait profité de la nouvelle ligne du shinkansen pour visiter Kanazawa et c’était top aussi. Anyway c’est sans fin le Japon, tu pourras pas tout voir ni tout faire, donc fait surtout en fonction de tes envies et tu regretteras rien. :wink:


#8

J’en suis à 2 voyages de 4 semaines et je prepare le 3eme pour Avril.

En 15 jour le Tokyo / Kyoto / Hiroshima+Miyajima est gérable en rayonnant comme explique par Caf.
Pour les truc à faire perso je recommande Kamakura dans la région de Tokyo et Miyajima si vous faites Hiroshima. Nagasaki c’est super loin et il faut faire ça en visitant la région de Kyushu sur une semaine au moins.

Il n’y a pas vraiment de pièges à touriste mais par contre il y a des lieux qui sont clairement blindés style Asakusa à Tokyo et tout le quartier de Gion et Fushimi Inari à Kyoto. Ca ne veux pas dire qu’il faut éviter mais c’est clair que c’est moins agréable.

Pour le budget c’est très variable en fonction de chacun mais 4k à 2 ça me semble plus que correct. Ce qui coûte chez c’est l’avion, le logement et les transport sur place (bien calculer les gains coût du JR pass avec https://www.japan-guide.com/railpass/ )

Juin c’est casse gueule car il va surement pleuvoir. Jusqu’à present je suis parti de mi-septembre `a mi-octobre et je n’ai eu que 2j de Typhon sur les 8 semaines combinées. C’est le moment où la chaleur devient aussi plus tolerable (évitez Août autant que possible).
A noter que cette année en octobre il y a la coupe du monde de Rugby à partir du 20 septembre et qu’il va surement y avoir du monde partout… Et en 2020 c’est les JO de fin Juillet à début août.

Franchement j’éviterais AirBnb maintenant car même après plusieurs mois d’application de la loi tu as toujours des reservation annules à la dernière minute. Je plussois totalement l’option Toyoki Inn de @Cafeine. Apres si vous voulez vraiment gratter il y aussi des auberges de jeunesses super mais il faut aimer partager sa chambre (perso j’ai passé l’age).

En tout cas le Japon c’est top. Allez y. Même juste une fois 2 semaine juste pour voir.


#9

Tout ce que j’ai à dire c’est que c’etait un rêve pour moi et que maintenant que j’y suis allé j’ai qu’une envie c’est d’y retourner… :smile:


#10

Je confirme pour Kamakura, c’est très sympa. On s’etait perdu dans la ville et on a découvert un magnifique petit temple isolé sans aucun touriste (ville tres touristique).
Et puis il y a les tongs du Booddha :smiley:


#11

On a été au Japon deux fois avec ma femme, la première en fin avril début mai 2016 (3 semaines) et la seconde en fin octobre début novembre 2018 (18 jours). Les deux fois on a été voir Vivre le Japon, qui est une agence à Paris, rue Sainte-Anne. Il font aussi des tours un peu pré-établis, mais comme on savait globalement ce qu’on voulait, on a construit un circuit sur mesure avec eux. Le gros avantage chez eux c’est qu’ils ont pas mal de Français propriétaires au Japon dont ils louent des appartements ou des maisons, et qu’on est reçu par un Français là-bas qui prend le temps de tout expliquer (du fonctionnement de l’éléctroménager aux bons plans resto dans le quartier en passant par les trucs et astuces pour les transports en commun etc.). Ils s’occupent notamment de réserver le JR Pass (qu’il n’y a plus qu’à retirer à l’aéroport en arrivant), ils ont des Suica (carte pour le métro + porte-monnaie électronique), et ils réservent aussi le pocket Wifi (là aussi retrait à l’aéroport en arrivant), et ils mettent tout au carré dans un dossier avec plans, heures et accès aux train quand on change de ville (jour par jour quand il y a des visites où il faut aller en train). Je les conseille, on a été très satisfaits les deux fois.

Au sujet du voyage lui-même, quelques conseils génériques :

  • il fait très chaud au Japon, surtout si tu pars en juin ou septembre, et c’est une super idée de prendre un thermos pour avoir de l’eau fraîche, car il y a plein de distributeurs de boissons partout (sucrées ou pas, chaudes ou froides), mais on finit par regretter de ne pas avoir de l’eau pour se désaltérer ^^
  • pour le change, je te conseille d’aller métro Bourse à Paris si tu peux pour avoir des Yens, mais un excellent complément à avoir c’est une carte Revolut pour pouvoir payer/faire du change
  • toujours au sujet des banques, pense à annoncer à la tienne ton départ et les dates, au risque sinon de voir tes cartes bloquées
  • une astuce qui nous a bien servi a été de partir avec une grande valise à l’interieur de laquelle on a mis une valise moyenne, elle-même remplie de nos vêtements : une fois au Japon tu vas acheter des trucs, je t’assure que tu auras besoin d’une valise de plus :wink:
  • et bien sûr, pense à prendre un adaptateur pour les prises japonnaises

Au sujet des lieux touristiques et des choses à faire, voici mon top :

  1. Mon endroit préféré sur Terre à ce jour est le Fushimi Inari à Kyoto (le temple aux dix-mille portes). C’est plein de touristes, et c’est une grosse grimpette avec pas mal d’escaliers, mais le lieu est absolument magique ! L’idéal est d’y aller ~2h avant le coucher du soleil, de monter sans trop s’attarder (tant qu’il fait jour il y a du monde), de profiter du coucher du soleil sur la terrasse aux deux-tiers du parcours, et d’attendre le crépuscule pour finir la montée. La vraie visite commence alors, en redescendant à la nuit tombée quand il n’y presque plus personne, et en s’attardant dans tous les petits recoins / autels / temples, au bruit des crapaux et des insectes, c’est à faire au moins une fois… Il faut juste penser à avoir le téléphone bien chargé ou une lampe torche. C’est l’un des deux seuls endroits que j’ai voulu revisiter lors du second voyage.

  2. Il faut absolument aller dans un Onsen. Ma femme et moi avons été deux fois à Gero, dans les montagnes (en train depuis Kyoto). Chez Vivre le Japon ils étaient surpris qu’on veuille refaire exactement le même, au lieu de changer, mais l’hôtel Yunoshimakan est juste parfait. C’est une vieille gloire du début du XXème siècle, quand il était neuf l’Empereur y a séjourné. On a payé deux nuits à 175€/nuit/personne pour une des plus belles suites (c’était notre lune de miel lors du premier voyage), petit déjeuner et dîner kaiseki (= gastronomique) inclus. C’est du véritable haut-de-gamme, aussi bien au niveau du service que des repas. Et sans tomber dans le luxe ostentatoire (que je déteste)… Ce qu’on nous a expliqué c’est que la plupart des japonais ne passent qu’une seule nuit, le samedi, dans ce genre d’endroit, pour se relaxer un week-end de leur vie au travail. On a fait le choix de deux nuits, mais je pense effectivement qu’une nuit suffit pour vivre l’expérience déjà pleinement.

  3. L’île de Miyajima, très touristique aussi (mais surtout visitée par les japonais eux-même, notamment les voyages scolaires), accessible quand on séjourne à Hiroshima. Il faut prévoir une journée complète. Comme à Nara, on peut y voir des biches, avant de commencer à grimper. Après quelques heures de randonnée, avec des passages possibles en téléphérique, on peut finir par aller au sommet au temple de la flamme éternelle, symbole des amoureux, pour y laisser son nom et admirer le paysage. Un très bon plan pour les fans de marche et/ou de photo.

  4. Le château de Himeji. S’il n’y a qu’un château à voir c’est celui-ci. Honnêtement les autres se ressemblent quand même beaucoup quand on en a vu un on les a tous vus sauf à être très fan d’architecture, mais Himeji est clairement au-dessus du lot. A faire entre Hiroshima et Kyoto, plutôt en allant vers Kyoto (pour le timing des trains). On a passé une nuit à l’hôtel là-bas, ce qui nous a permis de sortir voir le château à la nuit tombée, c’était très beau. (Nota : les châteaux sont souvent en travaux pour l’arrivée des JO 2020, ça gâche un peu les photos, mais les jardins sont souvent très beaux ; une alternative à Himeji, c’est le château de Nagoya)

  5. Une balade à Hiroshima, et très spécialement le bâtiment de la Chambre du Commerce et d’Industrie à la verticale de laquelle la bombe a explosé, laissant le bâtiment debout mais défiguré. J’ai rarement eu un moment de reccueillement comme celui-ci, à part à Berlin où il y a une église qui a survécu aux bombardements alliés, et où j’ai retrouvé cette pesanteur de l’histoire et des morts.

  6. Le musée Edo Tokyo, aussi bien l’expo permanente que les expos temporaires. Très belle visite.

  7. Le Kiyomizu Dera à Kyoto, blindé de touristes, mais qui en vaut la peine. Il y a aussi un très beau cimetière sur le chemin qui y mène. Et le chemin des philosophes bien moins blindé est à portée de marche pour une journée “temples”. A accompagner d’une visite au jardin du Ginkaku-ji (le palais d’argent).

  8. Arashiyama, la forêt de bambous, à portée de train de Kyoto. Là aussi très touristique, mais ça ne gène pas. C’est très particulier une forêt de bambous, ça donne une ambiance vraiment différente, et de très belles photos.

  9. Le jardin du palais impérial de Kyoto, et la visite de la zone du palais. C’est l’ancien palais, l’Empereur est maintenant au palais de Tokyo (qu’on ne peut pas visiter il me semble), et c’est un des très rares endroits du Japon où on a vu des tables de picnic où on a pu se poser pour manger un bout “à la cool”, et où les gens se mettent sur l’herbe pour lire un livre, ou faire un somme.

  10. Le Meiji-jingu (à Shibuya dans Tokyo). C’est un parc de ville, pour une petite balade sympa quand on passe à Shibuya. Avec de la chance on peut tomber sur un mariage traditionnel, et comme ceux qui se le paient dans ce temple sont très aisés, on peut voir des costumes et des vêtements assez fabuleux.

En vrac, j’ai aussi aimé Nara, Hakone/Odawara (on a fait des balades le long du lac, là aussi de très belles photos à prendre avec le Mont Fuji quand il fait beau), la rue des resto de Osaka (qui se visite très bien en une journée à portée de train de Kyoto). La chose importante à retenir c’est qu’il faut prévoir plus de jours à Kyoto qu’à Tokyo, car c’est là que se font les plus belles visites. A Tokyo, il y a plein de quartiers chouettes à visiter (entre autres Shibuya le quartier de la mode, Ikebukuro et ses bars, Akihabara la ville électronique, et mon préféré Asakusa avec ses allées commerçantes et son temple).

En revanche, contrairement à de nombreux autres français fans de Ghibli, je déconseillerais la visite du musée Ghibli. Pour deux raisons. La première c’est que les billets sont hors de prix (10€ normalement, mais par tirage au sort et quasiment impossibles à avoir à ce prix, 60€ à la revente… non merci). Et la seconde, c’est que c’est un musée “comment on fait un film d’animation” plus que “univers Ghibli”, perso ça m’intéresse moins. Après, à 10€ je pense que ça vaut le coup, mais on a fini par laisser tomber pour avoir les places, c’est bien trop compliqué.

Il faut aussi mettre un bémol à tous les gens qui disent de faire tous les supers temples classés au patrimoine mondial etc. On finit par se lasser au dixième temple de la semaine (sauf s’il y a des pokéstops ^^).

Niveau hôtels, à Tokyo je peux conseiller l’hôtel Via Inn Asakusa dans le quartier du même nom, à deux pas du temple. A Hiroshima le Century 21 était très bien. Et à Kyoto l’hôtel Aranvert.

Et on en arrive au plus important, la bouffe ! Alors soyons clairs, au Japon, on peut passer son temps à manger… Entre les resto pas chers (ramens, donburi), les onigiri au Seven Eleven ou au Family Mart, et les bento en réduc le soir dans les supermarchés, il y a de quoi faire bombance. Il y a aussi les resto à sushi old-school, de type conveyor-belt (mention spéciale à la chaîne Tenka Zushi, notamment celui d’Ikebukuro) avec les petites assiettes de couleur. Et il y a les resto plus haut de gamme.

Je me permet de lister quelques adresses vraiment sympa parmi lesquelles tu peux piocher :

  • Kyoto : un conveyor belt de sushis avec mention spéciale aux sushi au canard (ga ga !) Musashi Sushi
  • Kyoto : un resto de raviolis, là mention spéciale à ceux au chocolat en dessert Gyoza ChaoChao
  • Kyoto : un très bon resto à Omurice (omelette et riz, un truc familial typique du Japon qu’on ne trouve pas en France) Kurumi
  • Kyoto : un excellent resto de ramens, avec peu de place et de choix mais primé et succulent Ginjo Ramen Kubota
  • Kyoto : une chaîne très peu chère de donburi/soupes etc. très pratique car ouverte 24h/24 Nakau Shichijo Shinmachi
  • Tokyo : un super resto de tonkatsu (porc pané), assez haut de gamme (compter ~25€ pour un menu mais on mange super bien et vu le quartier c’est pas trop cher) Nomoto -> ne pas avoir peur il faut rentrer dans l’immeuble et faire la queue dans l’escalier, mais c’est tout à fait normal :smiley:
  • Tokyo Akihabara : un resto de ramen pas cher avec des boissons servies généreusement, au bock, très fraîches, et avec notamment des ramens à la taïwannaise très sympa Darumanome Akihabara
  • si tu vas à Hiroshima, tu peux y manger des okonomiyakis (omelettes + chou), je n’ai plus l’adresse mais il y a un batiment rempli de resto dont c’est la spécialité sur plusieurs étage ; à choisir selon tes goûts :slight_smile:
  • et notre resto de ramens élu meilleur resto pour les miso ramens, à Tokyo Ikebukuro Mendokoro Hanada Ikebukuro

Ce ne sont pas des resto gatronomiques, ça reflète ce que mangent les japonais au quotidien. Il ne faut pas hésiter à faire la queue (au Japon c’est très bon signe d’avoir une file devant un resto). Mon conseil perso, si tu as faim, vise un resto de ramens et tu ne seras quasiment jamais déçu. Tu peux aussi foncer dans les superettes, il y a toujours des onigiri pour se caler une fringale. Enfin, tu peux aussi installer l’application “guru navi” (comme “gourmet navigation”) qui liste les resto au japon avec des offres spéciales sur présentation du téléphone avec l’appli ouverte, genre un cocktail offert, ou une réduc.

Dans les choses en vrac qui ont fait leur preuves : les sandwichs aux oeufs brouillés dans les 7/11 & Family Mart, pour le petit déj ou dans le train c’était notre drogue ; le melon soda atrocement sucré ; les kitkat au macha (un conseil, en remplir la valise vu le prix en France, pour faire des cadeaux) ; les magasins à 100 ou 200 yens pour le plein de cadeaux rigolos ; les toilettes propres, quasiment partout et quasiment tout le temps ; se perdre dans la galerie commerçante de la Tokyo Station ; la statue du Gundam sur l’île artificielle d’Odaiba à Tokyo où auront lieu les JO…

Bref, tu vas t’amuser :slight_smile:

Edit :

Ah, et prépare-toi à vouloir importer des WC japonnais… Tu n’auras jamais eu le cul-cul aussi propre que là-bas ! :smiley:


#12
  • Japan Railpass - Regardez pour l’équivalent du JR pour la bagnole. Y’a aussi une offre (pour les payages autoroutiers) pour les non-résidents et la voiture te permet une certaine liberté plus qu’agréable pour les déplacements et le logement. Le parking se fait facilement hors des grandes villes.

  • ce sera juin ou septembre - évitez le mois de juin… Ceci était un message du comité contre la chaleur infernal et l’humidité. CCCIH.

  • ce sera environ 15 jours - Regardez avec Finnair. La compagnie propose des vols de nuit et ça coupe le voyage en deux.

  • que voir que faire ?
    Ma réponse de misanthrope oclophobe :

  1. Nara.
  2. Kobe. La capital japonaise des stripsclub. Rien que ça. En vrai c’est à 30min d’Osaka et c’est une petite ville à taille humaine au bord de l’eau.
  3. Kagoshima ou Nagakasi, mais le panorama à Kagoshima est beaucoup plus beau.
  4. Hiroshima (le musée vaut vraiment le coup).
  5. Sapporo.
  6. Si le chinois qui est en toi s’éveille, tu peux aller dans les temples à Kyoto avec le reste des plébéiens. Mais essaye d’aller voir ça le matin à l’ouverture ou 30min avant la fermeture pour éviter une foule de cons inutiles.
  7. Same shit pour Tokyo, ça vaut le coup d’être vu mais y’a plein de monde… Et y’a pas la même sérénité qui se dégage de Tokyo qu’ailleurs.
  8. Matsuyama. Le château avec l’allée de cerisiers devant est magnifique.
  9. Regarde dans la préfecture de Yamanashi des petits bleds pour te poser tranquille et regarder le mont Fuji.
  10. La voiture te permets de prendre des petites départementales pour traverser et découvrir la campagne japonaise et des petits restaurants incroyables.
  11. Le musée Miyazaki à Tokyo (faut réserver je crois).
  • qu’éviter ?
  1. Les gens. De rien.
  2. Nagano. À moins que vous ayez 82 ans. Niigata, Tokushima.
  3. McDo et autre fast food occidentaux. Le Japon est littéralement le paradis de la bouffe. C’est très con d’aller manger des Big Macs comme un simple roturier américain moyen.
  4. Dans le genre attractions décevantes n’allez pas à Tottori voir les dunes…
  5. LE PIÈGE de la première fois au Japon qui consiste à : ON VA TOUT FAIRE EN 2 SEMAINES. Acceptez d’être frustré de ne pas pouvoir tout voir et faire sinon vous risquez d’être plus fatigué en revenant.
  6. évitez l’île aux lapins, aux chats, aux renards et ce genre couilleneries qui demande 3h de transports pour s’y rendre. Con de lapins…
  7. Miyajima. Touriste land
  8. Himeji. Touriste land.

- Ce que nous voulons voir/faire :
Madame aime le chaud (plage, source, etc…), pour ma part j’aime bien en prendre plein la vue.
Du coup, j’ai pensé qu’on pourrait faire soit Okinawa, soit un ou plusieurs passages en onsen.
Okinawa nous remettrait une couche de transport et j’ai peur que ce soit juste une île un peu plus tropicale sans plus.

Okinawa y’a littéralement rien à foutre hors saison, et juste de la plage en haute saison. Si vraiment la plage c’est important, il y a Wakayama au sud d’Osaka.

Les onsen ont l’air d’être répartis sur tout le territoire, du coup on pourrait en choper un durant une étape. Bepu (côte Est de Kyushu) est la capital des onsen.

Le mont Fuji aussi. On ne le gravira pas. J’aurais adoré, mais ma moitié mettra son veto :confused: Mais avez vu des spots à conseiller ? - Pas besoin de le gravir c’est ridicule. Un bon spot avec de bon onsen c’est Kawaguchiko je crois. En face de la gare y’a un restaurant de nouilles propre à cette région qui est terriblement bon.

  • combien ?
    L’avion sera le post de dépenses le moins important. Côté logement ça peut vite coûter une testicule de girafe albinos.

  • quand ?
    Mars/Avril/Mai ou Septembre/Octobre. Attention avec le mois de Mai. Sauf erreur les japs ont aussi des vacances ou des week-end spéciaux et les trains sont bondés ainsi que les hôtels.
    L’hiver à aussi un charme certain.

  • Où dormir ?
    Le plan de @Cafeine est pas mal.

Regarde aussi du côté des K’S House.

Hésitez pas à regarder du côté des Love Hotel. ça paraît glauque mais si vous cherchez juste un endroit ou dormir y’a des fois des bons plans niveau tarif. Et un catalogue de prostiputes à commander mais c’est un autre sujet…

Dernière précision pour le logement. Si vous n’avez pas des goûts de patriciens, il y a des hôtels très très bon marché dans des quartiers très très moches. Mais si c’est juste pour dodo. Typiquement la grande rue entre les stations de Tennoji et shin-imamiya. Le quartier de Tennoji est rempli de restaurants typique pour japonais où tu ne croiseras aucun touriste. Same pour Taishi et Ebisuhigashi. C’est aussi plein de pince-fesses accessoirement mais c’est très discret.

J’entends ça quand je parle d’hôtel moche dans des quartiers moches

Après à vous de choisir et de piquer les idées qui vous plaisent parmi toutes les banalités qu’on vous balancera ici. Big Love.


#13

Wow, ce post vient de diviser par deux mon budget péage pour le prochain voyage. J’étais passé a coté de ce pass (JEP). M E R C I

Et merci @Histrion. Je note les trucs que j’ai raté.


#14

Vous me donnez tellement envi d’y retourner …


#15

De rien. Fais juste gaffe à ton permis de conduire. Selon ton pays de résidence, le permis international n’est pas reconnu au JP. Donc y’a une procédure différente dipso ici https://www.vivrelejapon.com/location-voiture/types-de-voitures/traduction-permis-conduire-japon


#16

J’ai la traduction depuis mon 1er voyage. C’est juste qu’au lieu de faire le tour de Yakushima sur l’unique route je vais faire le tour du Japon cette fois, donc plus de péage :slight_smile:


#17

La traduction n’a pas une période de validité ? Sinon tu viens de m’apprendre un truc super cool.


#18

Wait, what?
J’y suis allé deux fois (4 ans d’intervalle) et s’il y a des constantes (genre le nekobus géant pour les enfants), le musée sait se renouveler et montrer plein de choses, notamment les contextes des différents animé du studio. Il y a quelques endroits techniques, mais c’est pas le principal.
En revanche, il y a peu d’effort fait pour les non japonisant. J’y suis allé a chaque fois avec une correspondante japonaise et elle m’aidait quand je comprenait pas - et j’ai quelques notions de la langue. Tu as bien un petit livret en anglais mais bon…

Sinon, Nagasaki, c’est comme ma ville d’adoption donc ouais, il faut y aller, mais c’est vrai que c’est loin. En 15 jours, je suis pas sur que ca vaille le détour, sauf si tu as des amis a voir dans le Kyushu.

Kyoto, ca me parait compliqué d’éviter les touristes en fait, sauf si tu vas te balader loin. Perso, je suis allé dans un onsen a Kurama et c’était super agréable, la température ayant baissé de facile 5-6°C entre kyoto (40 a l’ombre) a kurama, en haut de la montagne - et la montée en train est super cool.

Tokyo, on t’as déjà cité tous les trucs classique mais il faut pas hesiter a bouger (via un JRPass), c’est très facile de rayonner autour de la ville avec un coup de shinkansen. Perso, je suis allé voir le mont fuji (sous les nuages) et le château d’odawara en une journée. Downside, c’est pas toujours super touristique et parler japonais aide pas mal.
Attention aussi a Akiba, ca reste le temple du jeu video chez beaucoup de gens (l’engueulade, en français, d’un couple l’été dernier, était mémorable, avec le mec qui était ultra vénèr de ce qu’il a vu a akiba) alors que c’est désormais le temple de la figurine. Partout. Il reste quelques boutiques de jeux video “retro” qui se cachent dans les tréfonds du quartier.

Je confirme les dires de @jobdaemon concernant Mai: Évitez formellement la golden week. We’ve been warned. Par contre, le JEP, c’est bien mais c’est juste l’autoroute. Faut aussi payer la bagnole. C’est pas du tout comparable avec le prix d’un JRPass. Par contre, en famille de 3-4, ca peut effectivement être intéressant.

Edit: ah oui, je sais plus qui a suggéré l’utilisation de thermos: Bonne idée, mais ca me parait plus simple de l’acheter sur place, surtout qu’il y a deux options:
_Un vrai thermos, environ 1000-1200 yens (8-10 euroballes) et ca contient un peu plus de 50cl
_Une “chaussette thermos” que tu enfiles a une bouteille plastique, généralement les format 50-75cl des distributeurs - entre 100 et 250 yens. Ça permet de tenir une bouteille plastique au frais pendant 2-3 heures et en terme d’encombrement, c’est une bonne alternative pas trop chère. Ca se trouve facilement en magasin a 100 yens pour… 100 yens, mais y a des trucs plus efficaces ailleurs - plus cher :wink: .


#19

vous n’allez pas me refaire le coup de subnautica hein ? Nan parceque le japon c’est un peu plus cher qu’un jeu indé quand meme .


#20

Tu ne vas pas aux même endroit aussi. Mais c’est sûr que pour les premiers voyage le train c’est mieux.