[Voyage] Japon en 2019


#21

La traduction, à présenter avec le passeport sur lequel figure le cachet d’entrée au Japon, est valide aussi longtemps que le permis de conduire lui-même, sauf si celui-ci a été modifié depuis la date de la traduction (changement de domicile, ajout de mention, duplicata…).
Il n’est donc pas nécessaire de solliciter une nouvelle traduction certifiée à chaque nouveau voyage au Japon.

Source: https://jp.ambafrance.org/Conduire-au-Japon-pendant-un-court-sejour

En fait il y a une “date de validité” mais c’est juste pour les gens qui restent sur place plus de 1 an. Eux doivent passer le permis japonais.


#22

@jobdaemon je suis d’accord sur le fait que Miyajima et Himeji sont des spots à touristes, mais ce sont de beaux spots. En pratique, en fin avril début mai quand on les a fait en 2016 on était au milieu des touristes japonais, et pas des chinois/indiens. Et les touristes japonais ne sont pas parfaits, mais en comparaison ils sont infiniment calmes et agréables je trouve.

En te lisant j’ai vingt trucs plus “hors pistes” qui me viennent en tête, mais c’est dur à conseiller parce que je ne sais pas si on a juste eu un gros coup de bol ce jour là, ou si c’est vraiment tout le temps sympa. Par exemple on a visité une forge, et on a été voir une expo temporaire de katana historiques à Kyoto au musée… Mais pas sûr que ça y soit encore.

Sinon @Le_Captain pour Okinawa, sur un voyage de 15j avec un budget raisonnable, c’est de toute façon pas une bonne idée (budget+temps…). Rien que d’Hiroshima à Tokyo, tu vas bouffer du train (ce qui est loin d’être désagréable au Japon, sauf justement au mois de mai pendant la Golden Week comme le dit justement @jobdaemon).

Je déconseille aussi de prendre British Airways, et je plussoie le fait de prendre Finnair. On a été beaucoup moins touché par le jetlag avec les horaires des vols de Helsinki, et l’aéroport londonien de Heathrow est un cauchemar en comparaison du calme et de l’efficacité en Finlande. Nous on a commandé nos vols un an en avance pour avoir de bons prix, c’est un poste de dépense assez important et ça cale tout le reste.

Un très bon moyen de faire des économies c’est aussi de voyager groupés, et de remplacer l’hôtel par des locations d’appartements (Tokyo) et/ou d’une maison (à Kyoto notamment, quitte à faire un peu de bus). On a voyagé à 6 en 2016, et on a gagné ~20€ / jour / pers. comme ça sans compter qu’on pouvait faire nos courses et laver notre linge etc. sans se prendre la tête. Du coup on est revenu avec des valises pleines de linge propre, et on a pu gérer entre vêtements chauds et légers au quotidien, c’était agréable. En revanche tu peux oublier AirBnB au Japon.

Sinon en vrac des choses auxquelles je pense là comme ça :

  • à Kyoto dans le quartier commerçant il y a une fripperie qui s’appelle “Chicago”, très sympa pour acheter des vêtements japonais d’occasion si tu aimes ça, et ils ont des tailles enfant pour faire des cadeaux sympa : https://goo.gl/maps/W3ZsuKUzQT72
  • il y a des magasins de couteaux haut de gamme à Kyoto également (~80€ pour un couteau d’office dans un bon acier, jusqu’à 1000€ pour un couteau unique forgé à la main en acier damassé en manche en os si tu es fou de couteaux comme un pote à moi ^^)
  • pour de l’électronique, ou pour des mangas/livres en quantité il ne faut pas hésiter à penser à passer au duty free des gros magasins
  • à l’aéroport au retour, l’alcool aussi est en duty free mais attention au whiskey japonnais qui est très cher depuis l’accident de Fukushima, en revanche l’umeshu (vin de prune) est très bon pour pas très cher, là aussi un bon cadeau pour soi ou pour la famille
  • edit : ah et j’ai oublié mais c’est parce que la fan c’est ma femme, pas moi, mais les parcs Disney de Tokyo sont très sympa et les spectacles du soir aussi ; perso si je dois en conseiller un c’est plutôt le Tokyo Disney Sea

#23

Balance !!! Si c’est pas utile pour @Le_Captain, ça sera clairement utile pour l’un d’entre nous !
En particulier moi (je me frotte les mains machiavéliquement).


#24

J’essaierai de retrouver les adresses, mais le forgeron était à Seki accessible en métro depuis Nagoya.

On a aussi fait un tour complètement au pif dans pas mal d’endroits sans les noter. D’ailleurs je conseille de faire ça, ça donne des très bonnes surpises. Par exemple, on a quitté une rue principale bondée de monde à Nikko en allant voir les temples, pour se retrouver le long de la rivière (qui nous faisait de toute façon rattraper le même chemin au bout, et qui était superbe avec les montagnes en arrière-plan et les aigles au dessus de la tête), où il n’y avait pas une âme à part une vieille japonnaise avec qui on a tapé la causette en anglais :slight_smile:

On est aussi tombé dans Tokyo Station sur un resto de bento où tout le service est fait par des personnes assez agées, genre tous plus de 60 ans à coup sûr, et probablement pas mal de plus de 70 ans, dont un vieux monsieur adorable qui nous a servi et parlé en français.

Et je passe sur les resto de ramen ou de soba totalement lambda où on a été accueillis avec un énorme sourire. Je me souviens d’un à côté du Tokyo Dome, on était allé voir un spéctacle de sentai pour enfants dans une pettie salle de spectacle pas loin (avec un mini-parc d’attraction), on était les seuls étrangers dans la salle, au milieu des enfants de 5/6 ans et de leurs parents qui ne nous regardaient même pas de travers. Et le pire c’est que le spectacle était vraiment pas mal, on s’est bien marrés pour quelques euros. En sortant on a super bien bouffé. Mais je suis incapable de dire où c’était exactement !

Edit :

D’ailleurs, conseil ultime, tout marquer sur Google Maps, absolument tout ! Le pocket wifi sert à ça et tout ce qu’on a oublié de noter on le regrette maintenant parce qu’on ne peut plus dire où c’était ^^


#25

Ah les couteaux… un gros trou dans mon budget :smile:
Ne savant pas trop ou aller j’ai suivi les conseils et je me suis retrouvé chez Aritsugu à Kyoto (évidemment comme prévu c’était blindé j’ai attendu 2h mon tour) et je suis ressorti avec 3 couteaux et environ 800€ de moins dans les poches :smile:


#26

C’est chez Aritsugu qu’on a pris les couteaux d’office à 80€. J’en ai pris un pour ma femme qui aime beaucoup les couteaux, gravé à son nom, et mon pote a fait pareil pour son père. Belle boutique, sobre mais remplie de jolies choses :slight_smile:

En revanche pour le couteau à 1000€ mon pote a craqué chez le forgeron. Il y est allé seul. Il nous a raconté qu’il est arrivé, qu’on lui a montré deux trois “petits” couteau (~100€) et qu’il a dit “non non, je suis là pour du sérieux je veux me faire plaisir”. Là le forgeron est venu lui-même lui présenter la forge et lui montrer quelques pièces uniques. Son rêve, et il l’a réalisé ^^

Pour l’anecdote Il a posé la question au forgeron de savoir combien coûterait un katana et le mec lui a répondu “non non, ça prend trop de temps, je ne peux pas prendre de commande”. Mon pote lui a expliqué qu’il voulait juste une estimation de combien ça coûte à forger. Réponse du forgeron qui a tapé le prix sur la calculette en yens : 2 000 000 de yens (soit ~15000€ ^^).


#27

10 posts were merged into an existing topic: Couteaux japonais de cuisine


#28

Bon, alors déjà, un énorme merci à tous !

Comme je disais côté couteaux, je me prends un raz de saloperie au taf qui m’emmène au bout de la nuit et jusqu’à demain. Je débrieferai avec madame en lisant vos posts (encyclopédiques pour certains). Elle ne me croyait pas quand je disait que la Zone avait réponse à tout. Tout !
Je vois pas mal de récurrences, demain après midi me permettra de compiler et de répondre plus en avant!

Zoniens, Zoniennes vous gérez !


#29

Je recommande aussi la ville de Bizen, haut lieu de la poterie tradi. Et pas loin les forges de katana et le musée afférent. J’ai plus le nom en tête.
A Tokyo personne n’a cité des amusements locaux, en vrac: théâtre de No/Kabuki, marché aux poissons de Tsukiji, spectacles de marionnettes, et passage obligé par les salles de jeux Taito/Sega. Et les derniers magasins de retrogaming comme SuperPotato. Le parc d’Ueno. L’hôtel de ville avec sa vue imprenable. Le cimetière des enfants disparus, celui des 47 ronins. Bref…


#30

Qui a fermé :frowning:


#31

Il a été déplacé, mais du coup le nouveau est pas pratique / cool à voir je crois. Enfin sauf si visiter Rungis est ton trip quoi. :wink:


#32

Si j’ai bien suivis la partie enchère du nouveau n’est pas encore ouverte au public. Et c’est clair que ce n’aura pas le même charme…


#33

On avait visité Tsukiji pendant la golden week en 2016 (ou juste avant ou juste après, je ne suis plus très sûr), avec toutes les familles et toutes les étales une fois la partie pro fermée. C’était vraiment une expérience, on était comme des sardines (pouf pouf) dans les petites rues à voir les marchands découper les thons et les vendre en barquettes de sashimi à la criée. Il y avait même des marchands de couteaux très sympa. Et promis si on reparle de couteau ce sera dans l’autre thread :slight_smile:

Et en 2018 c’était mort. Les gens de l’agence nous ont dit que les japonais ont temporairement au moins fait une croix sur le nouveau marché, qui n’a désormais qu’une vocation pro. S’ils rouvrent des échopes autour, pour ressembler un peu à l’ancien, ça prendra des années. Perso j’ai un souvenir ému de chirashi thon gras et oeufs de saumon, à un prix absolument imbattable (moins de 20€… je dois encore avoir la photo de la devanture), à deux pas du marché. Sniff…


#34

J’ai enfin pu prendre le temps de compulser vos post, et voilà les commentaires, par thème :

Période :
-septembre a.k.a.a typhon. N’étant pas Mongol, je n’ai rien à craindre, mais je prends en considération.
-bien vu pour la coupe du monde de Rugby. J’ai vu les supportouristes français pendant un Irlande-France quand je vivais à Dublin, affligeant, je veux surtout pas revivre ça :slight_smile:
-Printemps ou Automne, donc

Comment :
-transport : Japan Railpass, mais j’avais cru comprendre que s’il faisait le train et parfois les ferry, il ne couvrait pas toutes les lignes de métro. Info ou intox ?
-hébergement : location de maison, auberge (mais pas de jeunesse, trop vieux pour ces conneries)
-Vivre le Japon semble avoir très bonne presse faire preuve de souplesse (et puis on ira manger au Sapporo pour l’occaz’ !)
-pour l’avion, on m’a parlé d’Aeroflot, niveau prix on peut s’en tirer pour pas trop cher.

Où :
-Le Tokyo - Kyoto semble faire l’unanimité
-Bepu
-Hiroshima (mais Nagasaki, non car trop loin)
-on zappe les îles du sud, tant mieux
-le hors-piste, j’éviterai bien précoautionneusement. Mais si ça peut intéresser les gens, hésitez pas à lâcher vos plans. (Encore que, si c’est tentant…)

Quoi :
-Ghibli : borf, aucun de nous n’est vraiment fan de Ghibli. Le seul que j’aime bien, c’est Porco Rosso, du coup ça ne justifie pas un passage au musée, si cool soit-il
-ascension du Fuji, on zappe, mais je ne crache pas sur une belle vue le tout dans un onsen
-marché à poisson de Tokyo : fermé, bah tant pis, mais ce qui m’intéressait c’était de tester les restos autours dont on m’avait vanté les mérites. Fermés aussi j’imagine.

Budget :
-budget connerie : important mais j’aurai un garde-fou, figurines et babioles à la con majoritairement je pense. Et peut être un couteau (à poisson)
-bouffe bon dieu ! Si on a pas le smêmes centres d’intérêt, on se retrouve autour d’une bonne table

@Histrion & @jobdaemon vos post <3


#35

Il ne couvre que les trains JR (et quelques ferry, celui de Miyajima typiquement). Donc la ligne circulaire Yamanote de Tokyo c’est bon mais pas les metro qui appartiennent à d’autres compagnies.


#36

Le JR Pass c’est de J à J+6, donc pas besoin de le déclencher le premier jour de votre arrivée. Vous pouvez “optimiser” le voyage en prenant par exemple 3/4 jours à Tokyo sans JR Pass, plutôt dans les quartiers accessibles en métro non-JR (avec une Suica). Ensuite activer le JR Pass pour une semaine, et pareil finir les 3/4 derniers jours sans JR Pass. Ca fait une semaine d’économies, en échange de caser tous les gros trajets en train ou en Yamanote sur les 7 jours au coeur du voyage.


#37

Coucou,

Fin septembre normalement y’a pas trop de risque, “NORMALEMENT”. La première fois je me suis pris un typhon à Kobe mais seulement pendant une nuit.

Le JR Pass comme l’a dit @Sarbian c’est uniquement les lignes JR (Japan Rail), les compagnies de métro sont privées je crois. Et comme l’a très justement rappelé @Histrion : une Suica ou Pasmo pour Tokyo c’est cool. La ligne circulaire JR Yamanote Line (la verte quoi) t’emmène dans tous les lieux “importants” de Tokyo.

Vivre le Japon, je recommande fortement. Sont réactifs et j’ai jamais eu de soucis en 6 ans.

Si Tokyo-Kyoto vous branches, essayer de passer une journée à Nara (pas besoin de plus).

Pour voir le Mont-Fuji, va à Kawaguchiko. Y’a une K’S House et ils ont pleins d’adresses super sympa (resto, onsen & cie). Attention aux onsen non-mixte… si t’es tout seul c’est quand même chiant.

Le marché aux poissons… putain l’expérience la plus pénible de mes voyages… Se lever à 5h du mat, avec la gueule de bois pour aller voir… des poissons (vous suivez c’est bien). Toujours pas compris l’intérêt, sauf à dire “JE SUIS ALLE VOIR LES THONS ROUGES”.

Pour la bouffe n’ayez pas peur d’entrer dans des petits restaurants qui ont l’air “sale” et où rien n’est écrit en anglais.


#38

Si ya bien une compagnie que j’eviterais, celle la serait dans le top 5.


#39

A ce sujet, même si l’essentiel des repas devrait tourner autour des plats traditionnels (succulents, variés et incomparables à leurs reproductions françaises), n’hésite pas à tester la nouvelle scène de cuisine, plus cosmopolite : j’ai mangé les meilleurs burgers de ma vie à Tokyo (Chatty Chatty notamment) et des pizzas assez dingues aussi.


#40

Ah, c est si fun que ça les mixtes ? :wink: