[VR] Parce que la réalité réelle, c’est parfois moins bien

realite-virtuelle

#102

Oui en effet, pareil si tu es fan d’Euro Truck Simulator :slight_smile:

Au final, ça reste des jeux qui sont complets et fonctionnent sans VR aussi, la VR, c’est du bonus dans leur cas. Alors que des jeux 100% créés pour la VR sont très souvent plus courts ou moins ambitieux… Mais ils sont aussi souvent plus “immersif” car ils utilisent bien les controllers et le roomscale :slight_smile:


#103

Perso, même si on me donne de l’argent, j’installe pas une webcam avec des drivers fournis par facebook. Juste jamais.

Pour le vive ils ont eu l’intelligence de faire ça avec une technologie qui respecte un peu plus l’intimité.


#104

Bon ben c’est fait 375e grâce à un pote au Canada…il revient en décembre mais je ne suis pas pressé :wink:


#105

Hop, juste pour indiquer que le prix du Vive est passé à 699€.
J’aurais tendance à dire que ça devient “abordable” mais est ce que c’est pas pour préparer l’arriver d’une V2 ?


#106

Ouais ou peut être que quelqu’un s’est réveillé un matin chez eux et s’est rendu compte qu’il n’y avait pas de marché pour un accessoire à 1000 balles. La VR au prix du DK2 (~300€) avait vaguement un avenir.


#107

Justement, ils ont clairement dit que c’est pas encore prévu et qu’il restera aussi longtemps que possible.


#108

Ok.
Bon personnellement, même à ce prix, ça reste encore cher.
je vais attendre la prochaine baisse de prix de 200€ :ninja:


#109

Je suis d’accord, je pense que 500€ serait le prix idéal pour ce matos


#110

Ca serait encore 500€ trop cher…


#111

Ça tombe bien, le pack oculus + touch (et 2 sensors, qui permettent de faire un peu de room scale) est encore à 450€ pour quelques temps. C’était plus intéressant au début de l’offre car le pack contenait en plus un pad xbox one et son dongle usb, et aussi la télécommande oculus officielle. Il me semble qu’après l’offre, le prix passera à 500€ pour le nouveau pack.


#112

Et au niveau des jeux ? ça en est où ?

Toujours 3 AAA qui se battent en duel au milieu de quelques “experiences” ou bien ça se developpent ?

Parce que moi, plus que le prix, c’est le manque de jeux qui me retient d’acheter. Pour l’instant les seuls qui me tenteraient seraient Euro Truck Sim et Elite Dangerous (aka Space Truck Sim), ça parait léger même en promo à 700 boules :unamused:


#113

On est toujours grosso merdo au même point. Bientot les AAA Bethesda qui arrivent :slight_smile: Mais Elite peut déjà pas mal occuper notamment !


#114

Sinon, en indé sympa, y’a subnautica qui arrive en version finale. Et je passe pas mal de temps sur everspace. Perso, je risque de craquer


#115

Tain j’ai cru que tu disais y’a Subnautica qui arrive en Inde, je voyais pas le rapport :smiley:


#116

Foutu autocorrect :smiley:


#117

Bon, il se trouve que je vais bientot recevoir un Oculus Rift+Touch d’ici quelques semaines. J’aimerais savoir quel jeux sont indispensable en dehors de VR Kanojo (je n’ai pas encore regardé mais tout le monde me dit que c’est un must have sans trop me dire pourquoi).


#118

Bon j’ai mon Oculus depuis le début du mois, et voici mon retour :

La commande :
Ca a été super relou. Le temps de me décider à franchir le pas pendant la promo d’été, tous les revendeurs étaient en rupture. J’ai quand-même passé commande sur materiel.net pour plusieurs raisons : on pouvait le commander malgré la pénurie et ils proposent le paiement en 3 fois. Sauf qu’entre temps les bundles ont changé, et mat.net m’a contacté par mail pour me proposer un nouveau pack incluant un pad xbox one à leur frais, et un tapis de souris en plus car la télécommande du rift ne faisait plus partie du lot et qu’on pouvait pas l’acheter à part. Je leur dit ok et demande s’ils peuvent me filer un pad blanc. On me répond que non, c’est noir only. D’accord, je valide le tout et attends patiemment que tous les articles soient en stock. On est fin Juillet. L’oculus redevient dispo, le tapis de souris aussi, mais pas le pack pad + dongle wireless. J’attends encore, et fin Août je recontacte le support. Après quelques échanges je leur dit que je m’en fouts du dongle wireless car j’en possède déjà un. Ils peuvent juste me filer un pad tout seul, n’importe lequel pourvu qu’il soit en stock et que ça débloque la commande. Ils finissent donc par m’envoyer le tout avec un pad xbox one blanc, comme j’avais demandé au départ.

Le matos :
Y a quelque chose qui se voit pas vraiment sur les différents tests et video du bousin, mais le casque n’utilise pas que des matériaux rigides. Les attaches des sangles velcro sont en genre de “papier plastique” souple, et tout l’espace autour des lentilles est en tissu. Du coup si vous rapprochez les lentilles au max ça va faire un petit pli. Sans aucune conséquence sur l’expérience mais bon, y aura un pli dans votre oculus. Rien de particulier à redire sur les caméras et les contrôleurs touch, c’est simple et efficace.

Le setup et le premier lancement :
Je branche le tout à mon pc et suit le guide d’installation. Il faut télécharger l’installeur sur une page du site oculus et tout se fait tout seul. J’ai pas trop de souvenir de comment ça s’est passé, c’est donc que tout s’est déroulé sans accroc. Pour l’instant les deux caméras sont face à moi, une à chaque extrémité de mon bureau. Les touch sont très réactifs, et ils sont capable de détecter si on pose ses pouces sur les sticks. Avec les différentes gachettes le soft peut savoir si vous avez le poing fermé, l’index tendu ou les pouces levés. J’ai lu un peu partout que dès qu’on bouge un tant soit peu ses capteurs il faut refaire la calibration de la pièce mais perso j’en ai encore jamais eu besoin, alors que depuis mes caméras ont un peu bougé (rotation sur les axes Z et X en gros). Une fois que tout est paramétré une petite app de découverte de lance. On est dans une pièce à peu prêt de la taille d’une caravane en longueur, et un petit robot volant nous tend des disquettes à insérer soit dans un ordinateur, soit dans une espèce d’imprimante 3D du futur. Ca imprime notamment des papillons et surtout un gun avec lequel on fait mumuse dans la caravane. Et forcément, à un moment vient l’envie de réinsérer la disquette du gun pour se la jouer akimbo !
Une video de l’app en question :

LES SOFTS / JEUX

Google Earth :
L’ambiance est très bonne avec une petite musique façon city builder. On peut mettre la terre face à soi ou à ses pieds, et un petit temps d’adaptation est nécessaire pour translater/pivoter le planisphère. A chaque manip le champ de vision se rétrécit pour éviter toute cinétose, ça marche très bien. J’ai essayé de désactiver la feature et là c’est pas du tout la même. En “m’élevant” dans le ciel tout en regardant en bas j’ai même failli tomber en avant car mon corps voulait compenser le mouvement !
L’app propose aussi des petits voyages à thème de quelques minutes (villes, couleurs, eau, monuments…). En fait ça consiste à lancer une petite musique et nous téléporter automatiquement à différents endroits de la terre. C’est très sympa et contemplatif, et putain c’est beau quand même. Par contre il y en a très peu, genre 5 ou 6 seulement. Depuis quelques jours streetview est implémenté mais au final c’est pas terrible. On peut pas se déplacer comme la version web/smartphone et l’image se déforme un peu sur les bords. Au final on ne fait que regarder des photos 3D panoramiques.

Robo Recall
Un jeu de tir exclu Oculus, développé par Epic Games. C’est super bien réalisé, l’action est omniprésente et il y a un petit côté kitsch/autodérision sympa. Par contre c’est assez compliqué de scorer, il faut vraiment penser à se téléporter autour des ennemis pour les tuer plus facilement et maintenir son multiplicateur. Plus on score, plus on peut débloquer des upgrades pour ses différentes armes. Côté armement justement c’est plutôt bien foutu : on porte deux guns aux hanches et deux fusils dans le dos. Il faut bien sûr dégainer pour pouvoir les utiliser. Du coup on se retrouve à faire des mouv’ genre allumer un ennemi avec son gun dans la main droite, puis aller chercher un pompe dans son dos avec la main gauche et lui décocher un bon gros coup de chevrotine dans la tronche à bout portant. Jouissif ! On peut aussi attraper les robots à proximité, les démembrer et rebalancer les différents morceaux sur les autres. Dans la même veine, il est possible d’attraper les balles en vol et de les tirer à la main sur les autres.
Pour la petite histoire, c’est le premier jeu que j’ai essayé. L’intro est digne d’un film d’action des années 90 : on se retrouve dans la rue, face à une vitrine de magasin hifi avec un mur de télé qui diffuse un flash info. Dans certaines parties de la ville, les robots ont vu leur comportement changer et se sont mis à massacrer la population. Au fur et à mesure que le présentateur dépeint la situation, plusieurs robots encore inoffensifs viennent s’agglutiner autour du joueur pour suivre l’affaire. Et à la fin du flash, un QR code s’affiche sur les TV et tous les robots qui regardaient rebootent en mode agressif. Le plus proche de moi se retourne lentement, me regarde avec ses yeux rouges et me saute dessus juste avant un fondu au noir. J’avais beau avoir deviné à l’avance ce qui allait se passer, j’ai pas pu m’empêcher de sursauter en arrière quand ce petit con a voulu m’agresser. Et pendant ma première heure de jeu, à chaque fois qu’un des robots arrivait proche de moi pour me tirer dessus ou me frapper je ressentais un bon gros coup de stress/malaise. On se retrouve quand même en face d’androïdes aussi grands que soi qui veulent nous faire la peau, jeu video ou pas !


(video sponsorisée)

Dead and buried
Celui là j’ai mis du temps avant de l’installer parce que bon, ça fait un peu doublon avec Robo Recall, me disais-je. Et en fait pas vraiment. Dead and buried est axé multijoueur, d’ailleurs les 4 modes de jeu ne se jouent qu’en multi. Pour l’instant je n’ai testé qu’une partie en mode 2v2 et j’ai trouvé ça super sympa. Dans ce mode, chaque équipe est sur sa moitié de terrain. Chaque joueur poppe à un endroit différent de son camp et le but est de dézinguer les adversaires en face. Quand on meurt, on respawne à un endroit différent de son camp. Le truc, c’est que chaque endroit de spawn est légèrement camouflé par des obstacles et du coup il faut bien se cacher pour éviter les tirs ennemis et se mettre à découvert pour les canarder, un peu à la façon de Time Crisis. A un moment je me suis retrouvé à genoux par terre, le dos bien rond à essayer de prendre le moins de place possible pour ne rien laisser dépasser. Et je me suis dit “merde, si jamais ma femme débarquait dans le salon maintenant et me voyait recroquevillé par terre, au milieu des jouets des gosses, avec mon casque sur la tronche et en train de faire pew-pew avec mes manettes dans les mains, je pense qu’elle se foutrait de ma gueule au moins jusqu’à Noël”.
Fun fact : en début de partie les joueurs sont regroupés par binôme sur la map, de façon à ce que chaque équipe soit bien visible de l’autre. On a des cartes à jouer posées devant soi, qui montrent les différentes actions à faire pour dégainer/recharger/whatever. Et c’est là que commence la taunt party : ça se provoque en bougeant les bras et les mains, on balance les cartes à jouer en direction des adversaires, et surtout on peut interagir avec son coéquipier de façon super naturelle. J’avais un espèce de skeletor du far west en face de moi qui m’a présenté ses mains paumes vers le haut. Machinalement j’ai tapé dedans avec les miennes. CLAP. Lui lève les mains en retour, du coup je lui présente les miennes en bas et CLAP. Ensuite double high-five (CLAP), puis re-double high-five bras croisés (CLAP). Bordel, j’ai rêvé ou je viens de faire un check plutôt élaboré avec un mec à l’autre bout du monde ? C’est complètement débile mais ça m’a foutu la banane pour le reste de la partie.

LES JEUX DE COURSE / SIMU

Je vais pas mentir, si j’ai acheté un Oculus c’est aussi pour jouer à des jeux de caisse en VR. Mon volant actuel étant brické, je n’ai fait pour l’instant que quelques tests à la manette.

Assetto corsa :
C’est la simulation de course à la mode en ce moment. Pas de cinétose à déplorer, sauf un peu quand la caisse part en drift. Là un petit mal de crâne accompagné de nausée se fait sentir, mais rien d’insurmontable sur le peu de temps que j’ai testé. Vivement que je remette la main sur un volant pour me plonger là-dedans plus sérieusement !

Dirt Rally :
Bon, là… j’ai écrit plus haut que quand la voiture se retrouve en crabe ça me rend malade alors dans un jeu de rally où on passe son temps à regarder l’horizon par la fenêtre de la portière, forcément ça s’est pas bien passé. Gros malaise pour ma part, qui se termine assez rapidement en envie de couper le jeu asap :puke: Je me demande quand même si la sensation ne s’atténue pas avec un volant entre les mains plutôt qu’une manette. A retester quoi (mais avec modération !)

Trackmania Turbo :
Mêmes symptomes que Dirt Rally. Le pire étant quand la voiture saute ou tombe en chute libre. Pendant la chute ça va mais à l’atterrissage mon corps s’attend à se faire compresser, ce qui n’arrive forcément jamais, et mon cerveau part en cacahuète direct. J’ai du faire une demie-douzaine d’épreuves et j’ai jeté l’éponge.

Elite : dangerous :
Mon volant a beau être kaput, mon X-52 pro prenait tranquillement la poussière dans un placard. C’était l’occasion rêvée pour le ressortir, ainsi que mon compte Frontier. Pour l’instant je n’ai fait que quelques missions des tutos pour me remettre dans le bain, mais là aussi une légère cinétose se fait sentir. Je pense qu’en insistant progressivement il y aura moyen de la faire disparaître. En tout cas c’est vraiment mortel, on se prend vite pour Han Solo. Et le fait de juste avoir à tourner la tête pour avoir accès aux panneaux de contrôle est bien pratique. Par contre il faut bien la tourner, si l’angle est trop faible ils disparaissent aussitôt.

Voilà pour l’instant tout ce que j’ai pu faire avec mon casque. Il me reste encore quelques jeux dans ma bibliothèque à tester en VR, notamment Blazerush et Subnautica qui a l’air superbe. Dans ma liste des prochains à acheter, j’ai noté Lone Echo et Eleven Table Tennis.
En tout cas pour l’instant je regrette pas mon achat :slight_smile:


#119

J’avais des malaises aussi au début sur Élite, ça passe assez vite une fois habitué :slight_smile:


#120

Jusque là, Robo Recall, Echo Arena et Windlands sont les jeux qui se sont le mieux distingués pour moi.
Tous 3 font d’excellentes démonstrations de ce qu’il est possible de faire en VR (bien que Windlands est un peu limite niveau motion sickness, a n’essayer qu’une fois qu’on est vraiment a l’aise avec d’autres jeux).

Grosse deception sur Dirt Rally, en VR c’est horriblement moche, graphiquement ça pique les yeux, ça m’a rendu un peu malade.

Je vais bientôt essayer Project Cars 1 et Sairento. Je vais aussi getter les prochaines soldes d’Elite Dangerous et Raw Data.


#121

t’as testé superhot ?