Comment savoir si une série est "bien" finie

Bonjour
Je regarde beaucoup de séries et ce qui m’énerve particulièrement, c’est lorsque la série s’arrête définitivement sur un cliffhanger. (genre The OA,).
Savez vous s’il existe un site qui indique si une série est finie, mais fini avec « une fin » (meme si elle est mauvaise (je te vois Dexter)). ?
Parce que à part me faire spoiler par Wikipédia en lisant les résumés, je ne vois pas comment faire.

La notion de « vraie fin » étant particulièrement subjective, je doute que tu trouves ton bonheur. La seule chose que tu peux faire, c’est chercher si la série a été annulée ou si elle s’est terminée normalement, mais là encore, ça ne donnera probablement pas forcément un élément de réponse satisfaisant.

Oh si, regarder si la série a été annulée lui donnera une bonne indication, du moins sur le fait que les auteurs (au sens large) ont pu faire une fin ou non.
Après, si les auteurs ont choisis de faire une fin ouverte…

Les acteurs ont le choix ? Ils ne suivent pas ce que dit le scénariste ?

disclaimer : je n’y connais strictement rien , c’est une simple question ouverte

edit : j’apprends à lire et je reviens

Pas forcément. Une série annulée ne signifie pas forcément qu’elle n’a pas de fin satisfaisante. Dollhouse par exemple a été annulée en cours de saison 2, ça n’a pas empêché les showrunners de faire une vraie fin. Et les exemples sont nombreux…

Auteurs, pas acteurs. :wink:

damned j’ai lu trop vite :smiley:

Le mieux, ça reste de demander au cas par cas.

1 J'aime

Sur betaseries, tu as le status de la série (en cours, terminée) et les commentaires sur la fiche de la série en parle généralement si ça a été annulé ou autre + réaction vis à vis de la fin. Et les spoiler sont en balise (normalement).
Mais oui, pas de solutions miracle à part contacter ton moi du futur :stuck_out_tongue:

Ce ne serait pas plus sain de partir du principe qu’à 4 ou 5 exceptions près, une fin de série ne sera jamais à la hauteur de l’anticipation construite sur les dizaines d’heures de programme, et donc de juger l’oeuvre sur le plaisir que l’on a eu pendant le visionnage des épisodes, plutôt que sur le caractère satisfaisant de la scène finale ?

Je pense que personne ne regrette d’avoir vu Battlestar Galactica, Firefly ou The Office sous prétexte que la fin était navrante ou absente.

Le chemin, la destination, etc…

2 J'aimes

Une mauvaise fin n’est pas pour moi un frein à partir sur une série. Par contre la frustration sur une absence de fin a un effet délétère sur le souvenir de l’appréciation d’une série.

Pas faux, je pensais plus aux séries dont l’annulation est décidée entre deux saisons ne laissant pas le temps aux auteurs de faire quoique ce soit. Mais ce n’est peut-être pas si courant.

C’est vrai mais bon il y a quand même une sacré différence entre finir Six feet under ou Babylon V (:heart:) et finir une série « lambda ».
Mais bon des séries comme ça construites sur plusieurs saisons tout en restant cohérentes et en apportant une « vraie » ça reste rare (est-ce que ça existe encore) et effectivement je ne suis pas sur qu’il faille avoir de telles attentes en commençant une nouvelle série.

Après une fin tout court ça me va aussi (genre le truc tout bête, la fin D’E.R, simple mais très efficace après 15 saisons)

Ouais, mais encore une fois, c’est impossible à quantifier. À partir de quel moment on considère qu’il y a une vraie fin ? Quel pourcentage de résolution de points d’intrigue permet de dire que c’est « fini » ? Lost par exemple a une fin semi-ouverte, où tout n’est pas pour autant résolu. Du coup, est-ce qu’on peut la ranger dans les séries avec fin ou pas ? Quid des séries avec une fin complètement ouverte (comme la S3 de Twin Peaks) ? Et à partir de quel pourcentage de points d’intrigue résolus on peut considérer que la série a bien une fin. Tout ça est hautement subjectif, d’où le fait que c’est difficile d’en tirer des valeurs quantifiables pour dire « telle ou telle série a une fin ». Parce que ça sous-entend une notion de satisfaction qui dépendra d’une personne à l’autre. Sans compter que la pertinence d’une fin dépend aussi de la série. Un show procédural par exemple sera a priori qualitativement moins dépendant d’une fin satisfaisante… Il y a tellement de facteurs subjectifs à prendre en compte que ça me semble impossible de monter une DB qui qualifierait les fins de séries.

Comme conseillé plus haut, le mieux c’est encore de trouver quelqu’un qui a maté la série, et de lui demander s’il estime qu’il y a une conclusion valable. Mais là encore, c’est sujet à interprétation donc pas fiable à 100%.

Personnellement, c’est l’absence de fin « désiré par les auteurs » qui me gene.
Mais effectivement, comme le proposait FlixFlexFlox au-dessus , l’information « annulée » disponible sur certaines sites m’interesse.

Et tu quantifies ça comment du coup, le côté « désiré par les auteurs » ? Parce que déjà ceux qui ont le droit de dire publiquement que ce n’était pas comme ça qu’ils voulaient terminer la série, ils sont pour le moins rares, voire inexistants (merci les NDA).

Mais en outre, ça reste une fois de plus très subjectif. Ce n’est pas tout ou rien. Si je prends l’exemple de BrainDead : Robert & Michelle King avaient clairement envie d’aller au delà de la première saison, ils avaient des plans pour une trame sur 3 ou 4 saisons il me semble. Sauf que la série a été annulée après sa première saison. Est-ce que pour autant il n’y a pas de fin valable qui justifie de regarder la série ? Du tout. Pareil pour Firefly et plein d’autres.

Mais du coup, ça n’a plus rien à voir avec ta requête originale et l’idée de savoir s’il y a une fin ou non. Annulée ne veut pas dire « qui n’a pas de fin ».

Clairement j’ai mal retranscrit ma pensée dans le premier post. Ce n’était pas les fins ouvertes qui me gênaient, c’était les fins où les auteurs n’avaient pas pu atterrir où ils le souhaitaient, surtout en cours d’arc narratif.

D’ac. Mais dans ce cas-là, comme dit plus haut, le mieux est encore de demander à quelqu’un qui a déjà vu la série (ou de se documenter en cherchant des interviews des showrunners pour essayer de savoir s’ils ont pu proposer la fin qu’ils voulaient). Parce qu’une série annulée n’est pas forcément antinomique d’une fin voulue par ses auteurs.

Awake, Rubicon, Boss… j’ai ça qui me vient en tête mais y’en a tellement :frowning:

Je rejoins l’avis sur le fait que le chemin parcouru est plus important que la fin.
Dans ce sens, je déteste les séries qui démarrent un paquet de points d’intrigue et mettent 10 saisons à y répondre (ou pas).

Pour moi une « bonne » fin est du style de Breaking Bad.
Après comme dit plus haut ça reste subjectif.