[Grammaire] Sur Paris ou à Paris ?

Je veux bien que les prépositions ne soient pas liées à tel ou tel verbe, mais dans les livres que j’ai lus jamais je n’ai vu écrit “il vit sur Paris”. C’est ce qui me fait supposer que ça n’est pas correct.
Et puis, même si ce n’est pas lié, la préposition module le sens du verbe: “je vis à Paris” et “je vis pour Paris”, ça n’a pas du tout le même sens. Donc je vois mal une liberté totale sur le choix de la préposition en prétextant que tout le sens repose sur le verbe.

[quote=“JeeP, post:41, topic: 30583”]Je veux bien que les préposition ne soient pas liées à tel ou tel verbe, mais dans les livres que j’ai lus jamais je n’ai vu écrit “il vit sur Paris”. C’est ce qui me fait supposer que ça n’est pas correct.
Et puis, même si ce n’est pas lié, la préposition module le sens du verbe: “je vis à Paris” et “je vis pour Paris”, ça n’a pas du tout le même sens. Donc je vois mal une liberté totale sur le choix de la préposition en prétextant que tout le sens repose sur le verbe.[/quote]
C’est uniquement du point de vue grammatical que la préposition a pas d’importance. Y’a pas une expression qui est correcte et l’autre qui ne l’est pas. Après évidemment que ça change le sens de la phrase mais quand on parle d’une ville, “sur”, “à”, “en” ou “dans” ça fait pas une différence monstrueuse.

A ce point c’est plus une question d’usage qu’autre chose moi il m’arrive de dire à et sur. Je fais même pas trop la différence.

Pour le moment, ils sont pas très actifs (sauf dans la pub). Mais ils sont à connaitre, c’est vraiment du grand n’importe quoi et sans prendre de pincette.

il y en a qui ont essayé

/me summon L’académie française!

my deux cents :
sur paris indique paris-banlieu
et à paris, paris intra muros

Bussiere

[quote=« Bussiere, post:45, topic: 30583 »]my deux cents :
sur paris indique paris-banlieu
et à paris, paris intra muros

Bussiere[/quote]
Personnellement ça m’arrive de dire « sur » pour des villes beaucoup plus petites, donc la banlieue est inexistante… peut être que je devrais pas en fait B)

Ils ont eu des problèmes !

« Et vous me la métré dans un pochon » ah ces bretons

Sur ce:
« Allé, hop, à Créteil ! »

un humain à un martien

martien : je rentre sur mars et toi ?
terrien : ben moi je rentre sur la terre …

donc paris est vu par ses habitants comme une planete peut etre B)

Huhu, limite pour certains on se demande tout de même si tu ne touches pas du doigt une réalité B)

Bon.
On dit “habiter à Lyon”, ou n’importe quelle ville.
Et il n’y a aucune raison, aucun cas dans lequel on puisse habiter ou aller “sur” une ville. (sauf exception B) )
Parlez en simplement à vos maîtres d’école de CE1-CM1, ils hurleront.
L’utilisation de la préposition “sur” est une mode. C’est plus classe de passer la semaine sur Paris et le week end sur Bruxelles que d’habiter à Paris et de passer le week end à La Baule, certes, mais ce n’est en aucun cas français. (Et quand je dis c’est plus classe, je parle au niveau sonore, le sur est plus fluide que le à dans la phrase, le langage peut donc paraître plus chatié.)

Pensons sonorité ! beaucoup d’évolutions du français en proviennent.

Ah bah dis donc se prendre la tête pour ça, franchement ça me mets sur le cul (Attention, j’ai bien dit sur le cul et pas dans le…).

Je suis breton (enfin plus ou moins), mais les mêmes règles de conjugaisons s’applique en bretagne, par chez nous on écrit bien « vous me la mettrez ».

Ouaip. A partir de maintenant je dirais « par ». On dit bien « je vais par là », alors pourquoi pas « je vais par Paris » c’est pas plus con et le débat est clos !

Je me demande pourquoi les gens ont du mal à me comprendre parfois B)

A mon tour^^
Je cède volontier à la mode du “sur xxxxx”, car pour moi, sur se rapporte à une zone relativement définie.
“Je vais sur Paris”, désignera tout aussi bien la petite couronne (c’est déjà suffisament large B) ).

Par contre, le par, désignera le fait de traverser, genre “je passe par le périph’”

Soit. Ca commence à me courrir sur le coquillard, et ça me passe par la tête ^^

un petit exemple :
La semaine dernière je suis allé à Cesson-Sévigné. touche Rennes

Cette semaine je suis allé sur Nantes techniquement j’étais à Bouguenais

hier j’étais à Buc à côté de Versailles

Question : avez vous une idée des lieux où je me suis touvé.
quelle est la formule qui donne une information plus rapidement compréhensible

[quote=“jbaptiste, post:50, topic: 30583”]Et il n’y a aucune raison, aucun cas dans lequel on puisse habiter ou aller “sur” une ville. (sauf exception B) )
Parlez en simplement à vos maîtres d’école de CE1-CM1, ils hurleront.
L’utilisation de la préposition “sur” est une mode. C’est plus classe de passer la semaine sur Paris et le week end sur Bruxelles que d’habiter à Paris et de passer le week end à La Baule, certes, mais ce n’est en aucun cas français.[/quote]
Bon, pas de bol, moi j’pense tout à fait qu’on puisse le dire.
Les maîtres de CE1 - CM1, si tu veux, c’est pas eux qui j’irai voir pour m’expliquer le français, m’enfin chacun ses références.
Je réitère donc : pour l’instant, personne n’a réussi à fournir de réponse satisfaisante à la question. Les “oh mais ma prof disait que” ou blablabla, avec ce genre d’âneries on en serait encore à une terre plate et une atmosphère d’ether.
Désolé de m’emporter un peu là (ne le prend pas mal hein jbaptiste B)), cependant ça me rappelle tellement certaines personnes à qui j’enseigne des TDs (de science) et qui ne réfléchissent jamais. Pour eux la science et leur vision des choses s’arrêtent à : “le prof a dit que”. Oui ben non, désolé mais c’est pas ça.

En l’occurence, je ne dis pas que je détiens la vérité vraie, je dis juste : si je prends un dictionnaire, la préposition “sur” a une signification non contradictoire avec “habiter” ou “aller”. Après comme l’a dit Tiennos, il n’y’a pas de préposition “collée”, associée, aux verbes sus nommés.

@Zontrax : certes oui, on peut arguer sur la précision de notre phrase ou sur sa signification exacte. Néanmoins, on comprends dans tous les cas où tu étais; presque mieux avec “sur Nantes” tant je ne connais pas cette région et par conséquent les villes attenantes :D.

C’est bien ce que je veux dire. Dire sur a pour signification dans cette ville et dans le coin.

Imaginons deux personnes :

  • Ce WE je vais à Argences
  • Moi, je vais à Salenelles

Il y a fort à parier qu’ils ne savent pas qu’il seront à 2 km l’un de l’autre !

Alors que s’il disent

  • Ce WE je vais sur Caen
  • Délire, moi aussi !

là c’est plus clair et ils iront à L’excuse ensemble pour se faire chier.

Justement, mis à part l’évolution de la langue qui met des dizaines d’années à être entérinée par les académiciens, le français obéit à des rêgles strictes et n’est pas une science expérimentale! Faire un sondage où tu demanderais à des gens s’ils te comprennent lorsque tu dis « sur Paris » et obtenir une majorité de gens qui commprennent, ne te permettrait pas d’affirmer que c’est juste. Si ça marchait comme ça, on purroiat mlagenér les ltteers et dire que puisque c’est compréhensible, c’est juste!

D’ailleurs, qui oserait aller « sur la Tranche » (en Vendée) sans avoir peur de se faire mal? B)

[quote=“Patryn, post:48, topic: 30583”]un humain à un martien
martien : je rentre sur mars et toi ?
terrien : ben moi je rentre sur la terre …

donc paris est vu par ses habitants comme une planete peut etre B)[/quote]

Géant B)

[quote=“JeeP, post:58, topic: 30583”]Justement, mis à part l’évolution de la langue qui met des dizaines d’années à être entérinée par les académiciens, le français obéit à des rêgles strictes et n’est pas une science expérimentale! Faire un sondage où tu demanderais à des gens s’ils te comprennent lorsque tu dis “sur Paris” et obtenir une majorité de gens qui commprennent, ne te permettrait pas d’affirmer que c’est juste. Si ça marchait comme ça, on purroiat mlagenér les ltteers et dire que puisque c’est compréhensible, c’est juste!

D’ailleurs, qui oserait aller “sur la Tranche” (en Vendée) sans avoir peur de se faire mal? B)[/quote]

Voilà, JeeP a exprimer mieux que je ne l’aurai fait le fond de ma pensée. B)
On est pas en train de savoir si on se comprend mais plutôt de savoir si c’est juste ou non. Si quelqu’un a le courage je pense qu’un mai… heu courriel sur l’Académie Française… ah non, ça fonctionne pas; à l’Académie Française donc, pourrait… trancher!