La nouvelle exploration spatiale

espace
spacex
blue-origin

#421

Le second étage, la problématique est un peu différente: ce qui importe surtout c’est l’Isp. Et il me semble (grosses pincettes inside, je dois vérifier à nouveau) que sur le Falcon heavy, le moteur de propulsion est un moteur Methalox (le même que sur l’ITS) qui a un bien meilleur Isp que les Merlin.


#422

image de la title animation de mass effect 1 … :heart_eyes:


#423

#424

En Marche ! vers Mars. Pas mal d’info donnée a Space.com par Greg Williams (Monsieur exploration).


#425

Quand je lis cet article, je me demande combien coûte la fabrication d’une combinaison spatiale :

edit : J’ai trouvé la réponse en lisant les commentaires de l’article : “10.4 millions de dollars” :astonished:


#426

Wouah, j’avais encore pas vu une telle photo des pôles de Jupiter:


#427

C’est peint par van Gogh ?


#428

Nan c’est la protomolecule :grinning:


#429

Quelqu’un pourrait m’expliquer le terme de “fausses couleurs” qu’on emploie quasi systématiquement quand on parle de ce genre de photos dans l’espace? Et pourquoi on ne fait pas de photos en vraies couleurs :stuck_out_tongue:


#430

Differentes raison pour differentes cibles. Mais en general c’est pour voir plus de details et faire apparaitre des details qui seraient pas visibles avec un cliche normal. Et c’est souvent parceque les frequences utilisees pour prendre un cliche sont pas dans la gamme visible. Ca te ferait une belle jambe de prendre une photo avec plein d’infrarouge en couleur vraies :slight_smile: tu verrais rien.

Genre tof infrarouge de nuit:

Et le “narroband” de plein de cibles nebuleuses ou autre c’est pour eviter la pollution lumineuse et autre aussi:


https://starizona.com/acb/ccd/advimnarrow.aspx


#431

Ouais, les fausses couleurs sont certainement utiles à ceux qui veulent étudier les caractéristiques de la planète, mais j’avoue être du côté des amateurs de vraies couleurs. La raison est toute bête : j’ai envie de voir ce que j’apercevrais à l’œil nu si je mettais le nez au hublot de mon vaisseau spatial. :slight_smile:


#432

Voilà, j’ai toujours cette interrogation quand je vois ces photos:
oui mais moi, je verrais quoi là, en vraies couleurs à moi que mes yeux ont :stuck_out_tongue:


#433

La réponse toutes simple est qu’en vrai couleur, y a pas grand chose a voir, soit parce que le capteur n’est pas optiques, soit parce que le spectre qu’il mesure n’est pas dans le visible etc.

C’est donc plutôt l’inverse, les vrais couleurs sont utiles pour ceux qui veulent étudier les caractéristique de la planète, les fausses couleurs sont la pour… communiquer :wink:


#434

Justement, je ne veux pas des images chatoyantes utilisées pour “communiquer”, je veux du vrai, de l’authentique, sinon j’ai l’impression d’être un touriste à qui on vend une croisière avec des photos trompeuses.

Si la vraie Jupiter est terne, je veux la voir terne. S’il n’y a que peu de lumière à cet endroit du système solaire, je veux voir une image sombre, quitte à mettre l’image “optimisée” à côté pour comparer. Ça me ferait bien plus rêver, j’aurais l’impression d’être sur place.


#435

Les deux ne sont pas incompatible :wink: https://images.nasa.gov/


#436

Cyndi Lauper would totally agree with us :ninja:


#437

Non mais un truc a bien se mettre dans le crane, pour les nébuleuses et autre galaxie, a l’œil nu tu verrais zob niveau couleurs. Les planètes on peut discuter mais pour tout le reste si tu regardais par la hublot de ton vaisseau spatial tu verrais un vague tache gris au mieux pour les 3 objets les plus lumineux. Tout le reste par le hublot tu verrais rien meme après 5h dans le noir. Alors bon l’argument “je veux voir comme en vrai”, ca marche pas. L’œil est pas du tout assez sensible pour voir quoi que ce soit, et encore moins en couleur, les bâtonnets qui perçoivent la lumière dans ton œil sont bien plus sensible que les cones pour la couleur et aucun des deux ne peut voir zob quand il s’agit de nébuleuses ou galaxies lointaines. Bon on peut faire l’argument “ouai mais je veux voir ce que je verrais si l’œil était juste 50000 fois plus sensible”, mais c’est quoi le but? La camera est pas l’oeil surtout a longue exposition, la réponse en fréquence est pas la meme, etc, si tu pars sur des procédés qui se comportent pas comme l’œil, t’es déjà parti dans le “pas reel”, autant faire l’argument “ouai je veux voir ce que je verrais si l’œil était plus sensible (sur la fréquence d’emission Hα)” et c’est qu’une question de “balance des blancs”. Ou dit en d’autre terme, toute photo a longue exposition est complètement en “fausse couleur”.


#438

Tu m’enlèves les mots de la bouche @GloP .

Les “vraies” couleurs ça ne veut pas dire grand chose, la couleur n’est qu’une interprétation du cerveau humain qui fait ce qu’il peut avec ses cônes et bâtonnets.

J’aurai tendance à dire qu’à partir où ce sont des “couleurs” réellement captées et pas des colorations artificielles (à ne pas confondre avec un post process de l’image qui peut faire ressortir plus de chose et n’est pas “faux” non plus), elle sont vraies.


#439

Houla, je voulais juste savoir ce qu’on entendait par fausses couleurs, et j’ai eu les bons éléments de réponse de la part de @GloP et @Ewi thx.

Et je me retrouve dans ce que disais @Romanito dans le sens où j’aime bien l’idée de voir ce que mon œil nu verrait, même si justement y’a “rien à voir”.

Fausses, vraies couleurs, tout à un intérêt. Mais je veux justement comprendre ce que je vois. L’argument de “je veux voir comme en vrai” est tout à fait valable je trouve, ne serait-ce que pour mettre en exergue l’intérêt des “fausses couleurs”.

Le lien d’Ewi du coup m’a bien servi, j’ai cherché true colors, et maintenant je sais à quoi m’en tenir, et je vois mieux l’intérêt d’utiliser différentes techniques de captation des couleurs et de rendu :thumbsup:

Tout ça pour dire que je m’en branle des termes réelles et fausses couleurs, ils sont pas adaptés et pas scientifiques pour un sou je trouve, mais c’est les termes communément utilisés si je ne m’abuse, et c’est justement bien de comprendre ce qu’il y a derrière.


#440

En France on parle plus (hors traduction rapide de l’anglais) de “vision d’artiste” pour dire “fausse couleur” :wink: