[LIVRE & BD] Vos lectures du moment


#581

[quote=“KylieRavera, post:580, topic: 48777”][/quote]
Et s’arrêter au 1. Les autres sont imbittables à force :slight_smile:


#582

J’avoue qu’il m’a fallu aller chercher plus d’une fois sur le web si un perso était “réel” - dans le sens où il avait un auteur bien réel - ou s’il s’agissait d’un perso fictif puissance deux. Mais j’ai trouvé ça ludique, justement :slight_smile:
Je suis en train de relire, en ce moment, et là où j’avais surtout apprécié des scènes dans ma première lecture, en me retrouvant pas mal larguée par l’histoire, j’entre beaucoup plus dedans cette fois-ci.
Impression finale au bout des 5 volumes - je n’ai encore jamais lu les 2 derniers.


#583

Suis sur deux livres en ce moment: North & South (me demandez pas le nom de l’auteure, demandez à Gutenberg), et Star Wars: Scoundrels de THE Timothy Zahn (si y’a un H en trop c’est pas grave)… C’est rare que je fasse 2 livres en mêmes temps mais le style du 1er est pas mal lourd.


#584

Parce qu’il y a eu beaucoup d’éloges autour du “livre dont vous êtes le héros” To Be Or Not To Be: That Is The Adventure, je viens de me le prendre dans ce Humble Books : https://www.humblebundle.com/downloads?key=S4C7xmTqk4bqKeSG

Pour rappel : 


#585

Je viens de finir la Horde du Contrevent, d’Alain Damasio. Excellent roman fantastique (que l’éditeur classe en science-fiction, pour une raison qui m’échappe : ni l’anticipation, ni la science ne jouent de rôle important dans le récit)

Dans un monde balayé inlassablement par le vent d’est en ouest, nous suivons la 34ème Horde. Un groupe de 23 personnes formées et envoyées dès l’enfance en quête de l’extrême amont et de l’origine du vent, ce vent contre lequel ils se battent constamment, pas après pas, en suivant la “trace” qui a été dessinée au fil des 33 générations précédentes. Le roman démarre alors que les hordiers sont quadragénaires et donc nécessairement plus proches de la fin de leur chemin que de son début.

Le roman se vit au travers de 23 narrateurs, avec un exercice de style plutôt réussi pour les différencier.

Si l’on suit avec plaisir l’évolution et la maturation des personnages au cours de ce voyage initiatique, ainsi que l’épaisseur d’un univers qui est créé en creux, laissant des amorces à l’imagination plutôt que des explications superflues, la vraie force du roman tiens évidement dans sa portée métaphorique, dans la narration absurde et littérale d’un combat contre le vent. Une mise en abîme qui peut être assez effrayante.

Mon seul bémol : j’ai parfois cru retrouver des gimmicks de Bernard Werber dans le style, notamment beaucoup d’autosatisfaction de l’auteur sur ses propres trouvailles, exprimée au travers de l’admiration des personnages.

J’ai eu du mal à trouver le sommeil hier soir, et ça faisait longtemps qu’un bouquin ne m’avait pas frappé suffisamment fort pour ça.


#586

[quote=“Hoaxymore, post:585, topic: 48777”][/quote]

Etrangement j'avais commencé la Horde de Contrevent et j'avais décroché au bout de quelques chapitres.
 
Peut etre ne me suis-je pas assez accroché, mais je n'ai ressenti aucun attachement aux personnage et de mémoire, je mélangeais les personnage à chaque changement de chapitre justement...
 
Sinon en ce moment je viens de finir les 6 premier tome de la Roue du Temps en vf (edition bragelonne), maintenant je me tate à passer à la version anglaise ou à attendre patiemment les traduction des tomes suivant... 

#587

Oui du fait de la diversité des personnages (qui s’amoindrit, naturellement, au fil du récit), ils mettent plus de temps à gagner en individualité et donc en caractère. Mais l’évolution de 4 ou 5 principaux n’en est que plus forte une fois que l’on a un peu avancé.


#588

Je viens de voir que le deuxième tome de Jaworski !

258.jpg

Disponible sur Amazon ou directement sur les moutons électriques ! Allez, plus qu’un tome et je pourrais lire la trilogie d’un coup !

EDIT : Je viens de voir qu’un nouveau livre de Cédric Ferrand, l’auteur de Wastburg, a publié un nouveau livre : Sovok. Ca sera donc ma prochaine lecture

264.jpg


#589

En 6 tomes, histoire terminée, c’est franchement excellent ! J’ai été tenu en haleine jusqu’au bout ! 


#590

[quote=“Cobra, post:588, topic: 48777”][/quote]

Wrong, le monsieur à décidé de splitter son deuxième tome en deux, du coup ce sera plutôt une quadrilogie !
Enfin si t’as la patience d’attendre que tout soit publié, fait le, car c’est plutôt frustrant pour l’instant, c’est bon mais trop court pour les deux premiers tomes, donc je pense que cela vaudra plus le coup de tout lire d’une traite :slight_smile:


#591

Pareil, j’ai lu le premier tome des Rois du Monde, mais je vais attendre que tout soit sorti avant de continuer ma lecture.

Et effectivement, quand vous le pouvez, achetez directement sur le site des éditeurs. Ça fait plus d’argent pour les éditeurs (Amazon & Co n’en ont pas besoin).


#592

Ha mince j’avais pas vu qu’il avait scindé le deuxième tome en deux :(. Ouai j’aime bien acheter chez les montons électriques, ça fait marcher l’éditeur et y’a pas de DRM. Et j’y ai découvert des auteurs sympa


#593

[quote=“Feanor, post:589, topic: 48777”][/quote]
J’avais adoré aussi, même si j’ai parfois regretté le dessin qui m’a fait confondre certains personnages au début. Il faudrait que je les relise d’une traite.


#594

Bon je viens de finir la Trilogie du Vide de Peter Hamilton. Et j’ai vraiment dévoré ces livres ! Ca faisait longtemps que je n’avais pas eu de gros coup de coeur en SF et c’est désormais réparé.

Bon, ces trois tomes font suite à 4 livres précédemment écrit, que je n’avais pas lu, mais ça n’a pas vraiment gêné la lecture. Ca se passe juste dans le même univers, 1000 ans après les autres tomes, et on y retrouve quelques personnages clés. Bref, pas de quoi fouetter un chat.

De quoi ça parle ?

On se trouve dans un univers où l’humanité peut se déplacer rapidement dans le système solaire et a colonisé pas mal de planètes. Les gens vivent très longtemps grâce à des rajeunissement génétique ou autre. L’humanité a fait la connaissance de quelques races extraterrestre avec qui elle a peu de contact. Du classique en somme.
Là où c’est original, c’est qu’on a aussi découvert un truc un poil bizarre dans le centre de la galaxie, qu’on appel le vide. Un sorte de système solaire avec une barrière infranchissable. Une station orbitale est d’ailleurs en place depuis des milliers d’années et accueille pas mal de race extra-terrestre pour étudier la chose.
Le bouquin commence avec Inigo, un humain présent sur cette base qui commence à rêver de ce qui se trouve à l’intérieur : un monde “médiéval” peuplé d’humains possédant des pouvoir psychiques et semblent être issu d’un crash d’un vaisseau venant de l’extérieur.
Voilà le début, on se retrouve donc avec un monde SF “classique” et un monde médiéval enfermé dans un cocon. Tout l’enjeux du livre va donc tourner autour du moyen de pénétrer dans le vide, de tous les problèmes que ça pose et des factions qui vont s’affronter pour favoriser ou non ce pèlerinage (avec en parrallèles les rêves d’Inigo, fournis au compte goutte dans le livre, centré sur un personnage clé dans ce monde).

Je conseille vivement, c’est haletant de bout en bout (pas facile pour environ 2400 pages). Juste la fin un poil facile, mais pas décevante non plus ! Je les conseilles donc vivement :smile:

http://img16.imageshack.us/img16/5517/trilogieduvide.jpg

Sur ce, je vais donc lire les 4 tomes de l’Etoile de Pandore !


#595

Autant je garde globalement un bon souvenir de L’étoile de Pandore autant je crois me souvenir que j’avais quand même peiné à les lires, beaucoup d’intrigues secondaires pas toujours pertinente, parfois trop long. Ces 3 là m’intriguent depuis longtemps, il faudra que tu fasses un topo après lu les autres pour voir comment ils sont les uns par rapport aux autres.


#596

Pas de soucis, je te dirais ça quand je les aurais lu. J’ai pas ressenti ça dans ces tomes. Y’a une dizaine de personnage que l’on suit, qui au début interagissent très peu les uns avec les autres mais qui se connectent progressivement.

Bon, j’ai pas parlé de l’histoire en elle même, je vais éditer le post du dessus


#597

Je suis en plein dans le comics Lucifer histoire d’être à jour avant la sortie de la série TV.

Et là je m’en veux de ne pas l’avoir lu plus tôt. C’est GE-NIAL. Au moins aussi bon que Sandman, dans un style moins foutraque. Je me dévore les tomes les uns après les autres (six au total).

Le pitch démarre directement après les événements de Sandman. Lucifer a claqué sa démission et quitte les Enfers pour ouvrir un restaurant à Los Angeles. Mais le Paradis a bientôt besoin de son aide et Lucifer se retrouve à nouveau au service de son ex employeur. Evidemment il n’est pas le Prince du Mensonge pour rien et il va profiter de l’occasion pour mettre en branle son propre plan. La question restant : Dieu dans son omniscience avait il déjà tout prévu ou Lucifer arrivera-t-il enfin à se soustraire à ses machinations ?

De la très grande BD en ce qui me concerne, et malheureusement la série TV n’aura très certainement rien à voir vu l’ampleur des événements et les décors psychédéliques (ceux qui ont lu Sandman savent).

Deux pouces en haut !


#598

Bon, ça je need sur tablette. :stuck_out_tongue:


#599

Petit interlude manga :

Découvert totalement par hasard, le manga Toriko.
L’anime issu du manga existe également.

Pour reprendre wikipédia :
Toriko est un manga de type shōnen créé par Mitsutoshi Shimabukuro. Il est prépublié depuis mai 2008 dans l’hebdomadaire Weekly Shōnen Jump de l’éditeur Shūeisha, et a été compilé en 35 tomes en juillet 2015. La version française est publiée par l’éditeur Kazé depuis septembre 2011, et vingt-quatre tomes sont sortis en juillet 2015.
Il s’agit d’un manga sur la nourriture, et sur l’importance des sens lors de la dégustation de ceux-ci. En effet lors de chaque scène de dégustation, l’apparence de l’aliment ainsi que son odeur, sa texture et
son goût sont très détaillés, principalement pour faire ressentir aux lecteurs les mêmes sensations que le héros principal.

Version courte :
C’est du bon gros Shonen à la One Piece, vraiment déjanté, et moins dispersé que One Piece sur les personnages je trouve (je n’arrive plus à suivre tous les gentils/méchants tellement il y en a chez OP)

Bref pour les amateurs de shonen je conseil :smile:


#600

Alors, je viens de finir la trilogie “spin” de Robert Charles Wilson, c’est une trilogie avec tres peu de lien entre les 3 livres (ce qui est a la fois dommage et a la fois permet d’espacer les lectures).

En quelques mots, “le ciel devient soudainement d’un noir opaque et les étoiles paraissent s’être dérobées. Bientôt l’humanité s’aperçoit qu’elle est entourée d’une barrière, que la postérité appellera « Spin », à l’extérieur de laquelle le temps s’écoule cent millions de fois plus vite que sur Terre.”

C’est bien rythmé, c’est pas trop prise de tete et si le deuxième livre semble tres tres long, les autres sont très sympa a lire.