[LIVRE & BD] Vos lectures du moment


#641

Royaume-Désuni de James Lovegrove

Je l’ai lu il y’a pas mal d’années, mais je ne sais pas pourquoi j’y ai repensé récemment. :ninja:

Dans un futur proche, l’Angleterre est tombée dans le chaos suite à des erreurs de gestion gouvernementale : « D’abord la banqueroute, puis le fiasco d’une expédition militaire hasardeuse censée relancer le pays, et enfin la fuite des élites politiques. » Autour de Londres, devenue une zone dangereuse dominée par les gangs, quelques villages s’en tirent honorablement comme celui où vit tranquillement Fen, qui exerce toujours son métier d’instituteur, tandis que son mariage avec Moira se délite lentement… Jusqu’au jour où un gang londonien effectue un raid sur le hameau, bastonnant les hommes et kidnappant Moira parmi d’autres femmes. Fen décide alors de se rendre seul et à pied à la capitale, distante de 80 kilomètres, pour libérer son épouse.

Attention, ce n’est pas un roman d 'anticipation politique, l’histoire est surtout centrée sur les personnages (en gros ça pourrait se passer ailleurs qu’en Angleterre). Mais ça se lit très bien malgré tout.


#642

Donc j’ai fini de lire Shakti, la suite de Manesh dont j’ai parlé un plus haut, et c’est une grosse claque!

Si vous êtes en manque de bonne fantasy Francophone après Gagner la guerre, foncez.

Ce n’est pas le même genre mais niveau qualité je les place au même niveau.


#643

Ça a l’air génial ! Je suis sérieusement en manque de Space Opera d’envergure depuis le Cycle de la Culture. Je prends sans hésiter !


#644

J’ai commencé à lire le manga Space Brothers (merci ma médiathèque).
C’est franchement pas mal : on suit deux frères, l’un étant astronaute, l’autre allant le devenir.
Vraiment bien foutu, pas mal d’humour, j’ai lu les 8 premiers tomes et le premier des frères est enfin en mission sur la lune.


#645

J’ai profité de mes vacances pour lire Janua Vera !

J’ai vraiment bien aimé. Les nouvelles sont assez diversifiées et l’univers rafraîchissant si on cherche quelque différent de la fantasy “classique” type Seigneur des Anneaux. Celui-ci se situe quelque part entre le médiéval et la renaissance, mais pas que (il me faudrait plus de temps pour bien en parler). L’écriture est relevée et la lecture est agréable. Les histoires sont dans l’ensemble bien accrocheuses. J’ai en particulier beaucoup aimé Jour de Guigne (on retrouve un peu de folie “pratchettienne”). Et Mauvaise Donne, qui fait un peu penser à Dishonored mais avec une ambiance type vénitienne. L’intrigue de cette nouvelle est juste excellente (à faire pâlir celle de Dishonored :smiley: ).

Dès que j’ai le temps, je me prends Gagner la Guerre, du même auteur.


#646

Et bah moi me suis lu Gagner la guerre du coup sous les bons conseils d’ici et c’est vraiment top. Très bien écrit, histoire haletante, ca se lit super vite!
Mon prochain est donc Janua Verda :smile:.
Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que l’aspect fantasy/ magie n’est jamais au premier plan. L’univers est très cohérent avec le notre, en l’occurrence une espèce de Renaissance italienne bis…


#647

Yep. Idem pour les créatures fantaisistes (elfes, orcs, etc.)


#648

Ca faisait bien longtemps que je n’avais pas posté ici donc voilà une sélection de mes dernières lectures.

On commence par les BD:

BLAST: un sociopathe raconte sa cavale et ses luttes internes. Je n’avais pas accroché la première fois mais je m’y suis replongé avec bonheur.


La tête en l’air: un vieux monsieur est atteint d’Alzheimer. Une belle description de la maladie et de la détresse de ceux qui en souffrent et de leur entourage.


Zaï Zaï Zaï Zaï: ça faisait bien longtemps que je ne m’étais pas autant poilé. Un auteur de BD oublie sa carte de fidélité au supermarché et est obligé de partir en cavale. C’est court, absurde et hilarant. Tous ceux à qui je l’ai prêté ou offert se sont régalés.


Cher pays de notre enfance: une docu-BD sur le SAC et ses liens avec les responsables politiques. C’est assez lourd à lire mais très intéressant. Il me semble d’ailleurs que l’une des affaires mentionnées est ressortie récemment.


Là où vont nos pères: une BD sans texte sur l’émigration et le déracinement. Fantastique.


Come prima: un jeune Italien va chercher son frère à Paris pour le raccompagner au pays après la mort de leur père. Le voyage est l’occasion pour eux de discuter de ce qui les a séparés au moment de la montée du fascisme en Italie. Une des plus belles BD que j’ai lues.


Notes pour une histoire de guerre: trois jeunes essayent de s’en sortir pendant la guerre. Sympa mais j’en avais tellement entendu parler que j’ai été un peu déçu.


Carnet de santé foireuse: un dessinateur raconte sa vie avec la maladie de Crohn, rythmée par les hospitalisations. J’ai trouvé la BD très sincère et touchante.


Couleur de peau: miel: une trilogie autobiographique sur l’adoption par une famille belge d’un jeune Coréen. Touchant et intéressant sur la vie d’un enfant adopté.

On finit par les livres:
https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41G%2BUoHJ88L.SY344_BO1,204,203,200.jpg
The Snowden files: le bouquin décrit comment Snowden a orchestré la fuite des documents de la NSA et l’attitude des gouvernements anglais et américains à son égard ainsi qu’à celui des journaux. Moi qui n’avais suivi l’affaire que de loin, c’était à la fois très instructif et glaçant.


Surely you’re joking, Mr. Feynman: Feynman est un physicien qui a participé à l’élaboration de la bombe nucléaire, a eu le Nobel et était réputé pour être un tombeur. Cette autobiographie confirme son cabotinage mais est plein d’anecdotes fascinantes pour ceux intéressés par ce monde.


Petits spleens numériques: un recueil des billets d’Antoine Compagnon, historien de littérature française et prof au Collège de France, sur l’influence du numérique dans notre quotidien. C’est léger, ça se lit bien dans le métro, mais ce n’est pas le livre de l’année (je ne pense pas d’ailleurs qu’il en ait la prétention).

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51HomP4CyvL.SX331_BO1,204,203,200.jpg
Search Inside Yourself: un professeur de méditation, ancien ingénieur chez Google, explique la méditation aux ingénieurs. Moi qui ai toujours eu du mal avec les concepts ésotériques, je m’y suis plongé sans souci et je fais désormais consciencieusement mes exercices. Je ne sais pas encore si je suis moins un connard grâce à ça mais ça a clairement modifié ma perception de cette pratique. En revanche, il y a pas mal de bullshit pro-Google dont il faut savoir faire abstraction.


Trajectoires et origines: le gros pavé. Je viens de le commencer mais c’est le compte-rendu d’une longue enquête de l’Ined et de l’Insee sur l’immigration en France, notamment la comparaison entre ceux de première et de deuxième génération. Dans un pays frileux sur les statistiques ethniques, c’est une des analyses les plus complètes sur les discriminations et l’intégration. Je ne sais pas encore si je vais en venir à bout mais, à l’approche de 2017, ça me paraissait une lecture appropriée.


#649

Fini la saga du Witcher.

Dans l’ensemble c’etait sympa, un bon ensemble de romans d’action/fantasy.
Par contre l’écriture des jeux surpasse celle des bouquins et ca peut faire bizarre de voir tout le lore des jeux un peu en retrait dans la saga par moment. Disons que l’auteur a invente qq persos sympa avec une trame generale suffisemment solide pour que d’autres scénaristes viennent s’y greffer et sublimer l’ensemble.


#650

Tiens amusant, j’ai lu il y a peu le premier livre évoqué dans ce thread, Altered Carbon de Richard Morgan, et je viens d’attaquer la suite des aventures de Takeshi Kovacs : Broken Angels.

Changement de ton, après le polar post-cyberpunk, maintenant c’est la guerre John !


#651

Plus que 8 ans de topic à rattraper, courage. :wink:


#652

J’ai voulu faire une pause après trois tomes de The Expanse, j’ai vraiment du mal a rentrer dedans la :confused:


#653

Les 3 sont vraiment excellents (Carbone modifé, Anges déchus, Furies déchaînées) mais j’ai trouvé seul le premier inoubliable, vu qu’il t’introduit l’univers qui est assez fascinant, même si les thèmes traités dans les suites sont pas mal aussi (immortalité, etc).

Perso je viens de finir The Wise Man’s Fear, la suite de The Name of The Wind, par Patrick Rothfuss. De la Fantasy assez classique mais de grande qualité avec un traitement original (le héros qui à 25 ans prend sa retraite et raconte son histoire), par contre la fin de la trilogie est toujours pas sortie et j’ai un peu l’impression que l’auteur prend ses lecteurs pour des poires, ou des citrons … mais que ça ne vous empêche pas de le lire :slight_smile:


#654

J’en peux plus d’attendre la suite là, j’ai déjà tout relu une fois :stuck_out_tongue:
Ça fait un moment qu’il est plutôt silencieux, j’espère qu’il avance un peu.


#655

Tiens je connaissais pas, le thème à l’air sympa.
Hop wishlist :slight_smile:


#656

De mon côté, j’ai fait le deuil de la traduction FR des Dresden Files,par Jim Butcher, et je m’enquille les tomes en anglais.
Plus facile à suivre que je ne le pensais.

PS: la trad Fr couvre les 5 premiers volumes, plus le premier chapitre du 6e
PS2: la trad était quand même 'achement bien faite.
PS3: au diable les éditions Mylady!


#657

:smile: tout pareil : j’ai lu les 5 premiers tomes en français puis découvert qu’il y avait 15 tomes et que l’on pouvait se brosser pour la traduction. Du coup je continu la série en anglais.


#658

Je recommande aussi cet ouvrage passionnant. A compléter par ce livre d’Hervé Le Bras sur l’anatomie sociale de la France au regard de l’utilisation des enquêtes de situation portant sur de larges échantillons au contraire de sondage beaucoup plus restrictifs. Les résultats notamment sur l’intégration de l’immigration dans la société sont étudiés.


#659

Je viens de lire le manga en 2 tomes : Quartier Lointain. L’histoire d’une homme de 48 ans qui se retrouve propulsé dans son passé (ses 14 ans), à une époque charnière de sa vie.

J’ai franchement été emballé. J’ai dévoré les deux tomes hier soir, et j’en suis ressorti assez chamboulé. Un vrai coup de cœur qui m’a plongé dans la réflexion sur ma propre vie.

Je recommande chaudement. Bon par contre c’est très bizarre de lire ça dans le sens Français.


#660

Si tu as aimé Quartier Lointain, je te recommande Le journal de mon père.