[LIVRE & BD] Vos lectures du moment


#761

Mes dernières lectures :

  • La trilogie Greg Mandel de P. F. Hamilton. Les seuls bouquins de cet auteur que j’avais pas encore lu (et pourtant j’adore tout ce qu’il a écrit) le pitch m’inspirait moins et au final ça rejoins le reste j’ai beaucoup aimé aussi.

  • Les chroniques de l’Armageddon de J.L. Bourne : c’est pas de la grande littérature, mais ça cause de zombies, d’extinction de l’espèce humaine via le journal intime du héros, ça se lis tout seul. J’ai dévoré la trilogie en 3 jours.

  • Death Troopers de Joe Schreiber :un roman dans l’UE de Star Wars. Petite particularité on est là aussi dans un thème plus orienté “horreur” chose plutôt rare dans cet univers (à ma connaissance y a qu’un autre roman Moisson Rouge qui a été écris sur ce thème). Bilan ça casse pas 3 pattes à un canard ^^


#762


Ma dernière lecture du moment qui serait susceptible d’intéresser la zone. Car soyons honnête, je vous épargnes mes commentaires quant aux lectures des livres de socio ou d’ethnométhodologie…

Donc, suite à un article, on the phenomen of bullshit jobs publié en 2013 commandé par le journal communo-bobo-marxiste Strike mag ! qui a fait le buzz plus pour le côté “polémique” que purement anthropologique. Ce sale anarchiste de David Graeber a publié un ouvrage sur ce sujet.

Le livre est accessible à tous. Pas besoin d’être anthropomachin pour comprendre. La traduction FR n’est pas mauvaise non plus et ça reste du Graeber pour ceux qui ont lu ses autres ouvrages. Donc pas de phrases alambiquées de 12 mètres de longs. Un académicien pointilleux en pourrait reprocher la méthodologie un peu boiteuse utilisée… mais who gives a shit ?

Les chapitres sont bien construit et le “matériel” anthropologique ressort bien et de manière clair et concise. Bref si vous avez un vague intérêt sur le concept de “travail” ou que vous avez une vie d’esclave morne et sans aucun intérêt. N’hésitez pas.


#763

Insta buy si j’suis le secret santa de @Ivru.


#764

Pour le Secret Santa, @Tomma a eu la bonne idée de m’offrir la BD Le fond du trou, ce qui va me permettre de vous en proposer un avis, puis d’étendre ce post a d’autres BD intéressantes (je trouve :smiley: ).

Déjà, l’exercice est, a mon sens, plus difficile que pour imbattable. Dans ce dernier, c’est des petites histoires indépendantes, ce qui permet plus de choses, même s’il y a souvent des histoires sur plusieurs planches.
La, c’est une histoire sur 46 pages et c’est en soi un ratage de cassage de code (que je trouve daté et ultra pénible).
Donc il faut tenir 46 pages avec un seul concept: un trou au milieu: Scabreux. En fait, la BD est parsemée de bonnes idées mais l’auteur a eut du mal a tout lier ensemble, surtout qu’il faut toujours penser à la case “trou” qui, si elle est souvent bien trouvé, casse de temps en temps le rythme du récit.

En écrivant ce post, je me suis rendu compte que cet album, comme ceux de Julius Corentin Acquefaques, est assez ancien, en tout cas publié avant Imbattable. Je sais si c’est du au fait que j’ai lu imbattable en premier, mais je trouve que cette forme là est la plus équilibrée, alors que les autres albums se cherchent, mais ne me convainc pas tout a fait.

Comme on est dans les cassages de codes et les expérimentations, je vous propose Destins parallèles.



Chaque série, Elle ou Lui, peut se lire indépendamment, mais raconte dans les deux cas la même histoire, mais d’un point de vue différent: La rencontre entre Yukichi et Chihiro.
Evidemment, il faut aimer les romances mais le parallèle est très intéressant car certaines questions du hero(ine) sont résolues dans l’autre série. En général, on répond a ces questions avec un chapitre flashback avec un second point de vue, la, il faut lire l’autre série. Il n’y a que 3 volumes par série, donc c’est loin d’une série a rallonge, et les deux histoires sont cohérentes, ce qui est rarement le cas avec les mangas, qui rushent les fins quand la prépublication est arrêté.

Je pense d’ailleurs qu’il y a moyen d’aller plus loin dans le concept, avec une série “homme” écrite en mode “cliché shonen” et une série femme “cliché shojo”, peut être dessiné par deux dessinateurs différents.

Pour finir, une BD qui ne casse aucun code, mais qui est juste magie-fique, Minuscule:


C’est de la tranche de vie, il n’y a pas de méchant monstre, mais il y a des interrogations, philosophiques comme totalement futiles, un dessin joli-fique, une série de contes modernes que tout le monde peut lire.

D’ailleurs, il faut que je vois l’anime un de ces 4 :smiley:


#765

Tiens je m’y mets aussi!

Dernière lecture qui m’a mit une bonne claque :

image

Seul problème, j’ai du mal à décrire l’histoire sans trop en dire! Mais en gros, c’est une petite fille de primaire (entre 8 et 10ans a priori) qui est manifestement très intelligente mais aussi en parfait décalage avec son environnement. Et pour cause, comme elle le dit elle même, pourquoi se rabaisser aux activités à la noix de la majorité du monde, alors qu’elle, elle tue des géants!!

Cette bd/comics/roman graphique n’ai pourtant pas ce qu’on pourrait croire de prime abord!

J’ai vraiment adoré tant la personnalité de l’héroïne, l’univers graphique, la manière donc l’histoire nous porte! Et c’est également très émouvant. Vraiment une pépite!!


#766

Un film en a d’ailleurs été fait.

Sinon, pour les fans d’heroic fantasy, le triptyque Elfes, Nains et Orcs & gobelins est juste fabuleux. Les séries peuvent être lues indépendamment mais les histoires s’imbriquent. Très bonnes BD.


#767

On m’a offert le tome 22 de Elfe à Noel… Bon, je n’ai pas les 21 précédents, mais bon :laughing:


#768

Dans ce cas fonce, les histoires se suivent, il vaut mieux commencer par les premiers tomes. Pour les elfes elles sont regroupées par “race” d’elfe (bleu, blanc, rouge, noir, Sylvain et demi elfes), pour les Nains, c’est par maison et pour les Orcs et gobelins par personnage.


#769

Du coup, si la saga est bien, je vais peut etre m’y lancer ^^
Le cadeau n’aura pas été si foireux que ça :smiley:


#770

J’ai commencé Elfes et j’ai beaucoup aimé. Mais à la base la série était prévue sur 5 tomes et quand j’ai vu que c’était parti beaucoup plus loin, je n’ai pas continué. J’ai déjà trop de série pas finies dans mes bibliothèques… peut être plus tard car ça m’avait vraiment bien plu.

@M_le_maudit oui j’ai vu ça et je me demande vraiment ce que ça vaut car pour le coup je trouve le concept hyper compliqué à adapter! Et on a vu moultes violant ratages pour moins que ça…


#771

y’en a qui ont lu le bouquin sur Fallout que je vois dans la boutique de canard PC ?

Ça vaut le coup pour un fan des premiers Fallout ?


#772

Je ne l’ai pas lu (moi Fallout…)
Mais c’est écrit par un fan absolu de Fallout (Izual de CPC), donc je pense que oui.


#773

En commandant le numéro des 15 ans y a quelques semaines j’en ai profité pour le prendre aussi.
Je l’ai pas encore lu (à peine commencé), mais j’en ai entendu que du bien, d’où mon achat.
(comme dit @Twin, Izual est un grand fan de fallout surtout du 2)


#774

C’est très bien fait, dans le sens où même si tu lis les tomes dans n’importe quel ordre, tu n’es pas perdu. Il s’agit plus de cross over, même si pour Elfes, il y a une trame principale. Il y a même des cross over entre les trois séries.


#775

Dac. J’ai vu qu’ils ont la série des nains à ma médiathèque locale (pas vu elfes et orcs mais c’était peut être emprunté). Je tenterai la prochaine fois que j’y passe!


#776

Je viens de finir Sheriff of Babylon.
C’est du très bon Tom King, qu’on s’intéresse au scénariste ou au sujet de la guerre en Irak de 2003.


#777

Quand on a 25 ans, un master en communication, une mère à charge et un père aux abonnés absents, on ne fait pas la difficile quand un boulot se présente.
Myriame a été embauchée pour faire de la veille réseaux dans une entreprise du côté de Bercy, et elle découvre une organisation hiérarchique qui la fait grincer des dents : locaux délabrés, logiciel de surveillance installé sur les ordinateurs, supérieurs très supérieurs dans le style british vieille école.
Mais quand un de ces supérieurs s’intéresse à elle via Internet au point de lui obtenir un CDI et lui trouver un logement, elle accepte, semi-révoltée, semi-séduite…
Mauvaise idée ? Pas pire que le secret qu’elle porte.
Myriame est abonnée aux jeux dangereux dans tous les cas, et sa relation avec Duncan Algernon Vane-Tempest, comte d’Angus, décédé il y a un siècle et demi, est à sa mesure. Du moins le croit-elle.

Avec un pitch pareil (et le fait que je ne sois pas un grand fan de fantastique) il a fallu le nom de Catherine Dufour et des critiques élogieuses pour que j’attaque ce livre. Et je ne le regrette pas du tout.

Si le roman prend pour point de départ ce qui pourrait ressembler à du fantastico-romantique guimauve, le traitement est tout autre. Une narratrice loin des clichés de la demoiselle stupide, tout à fait consciente des conneries qu’elle fait lorsqu’elle les fait. De l’humour cynique. Une histoire qui ne traîne jamais, et un univers assez original pour le genre (que je ne dévoilerais pas, ce serait dommage).

De la très bonne lecture détente: je recommande.
(D’ailleurs je recommande aussi Le goût de l’immortalité et L’accroissement mathématique du plaisir, du même auteur mais dans un autre genre: c’est de la SF)


#778

Des intégrales Bragelonne en ebook à 10€ https://www.7switch.com/fr/list/operation-integralesBrag012019/page/1/date

Y’a quelques saga sympa!


#779

J’ai lu Tokyo Vice suite à ta présentation.
Je n’ai pas été déçu, c’était passionant !


#780

Je n’avais pas vu la présentation mais j’ai adoré ce bouquin!! :heart_eyes: