[MATOS] Votre matos photo

photographie

#663

100% d’accord

perso je suis en JPG + RAW, le JPG en N/B avec des réglages persos pour une utilisation rapide (60-70% de mes photos je les exploite rapidos comme ca) et si besoin après je bosse a partir du RAW) et le RAW c’est pour quand j’ai besoin de la couleur ou de rebosser un peu l’exposition etc

Mais si mon JPG est bon, pour l’utilisation qu’en on les gens apres je touche pas au RAW, il est archivé au cas ou et basta, un bon JPG est tout à fait exploitable tel quel


#664

Hop, rentré de WE, je réponds : je suis totalement d’accord avec vous.
On peut déjà pas mal retoucher les jpg, oui. On peut totalement mal traiter des raws aussi. Je connais pas mal de gens qui sortent des jpg gris à partir des raws et font un moins bon développement que la puce dans l’appareil.

Je reconnais que si on est pro, on peut faire en sorte de contrôler son environnement, la lumière et régler pile poil son boitier pour avoir un résultat parfaitement contrôlé à la sortie en jpg. Surtout en studio.
Mais quand on est dans des conditions non contrôlées (genre en vacances, ou même 100% du temps pour un amateur lambda) il y a toujours beaucoup de cas où le raw sauve la vie, et c’est idiot de s’en passer, amha.

Et enfin (et surtout), le boitier ne fera JAMAIS quelque chose d’artistique. Il va rester sur quelque chose qui ressemble le plus possible à la scène et aux réglages d’exposition faits sur l’appareil.
-> les galeries “best of” à la flickr et 500 px ne seront jamais représentatives. Mon raw développé non plus. Si on considère qu’être “bon” c’est ça, le mec ne le sera jamais.

Bref, si j’en reviens à mon exemple :

  • si je dis au mec que j’ai aucun jpg de l’appareil parce que je prends que du raw, qu’il m’en demande un quand même et ne veut pas de raw, c’est un idiot
  • j’ai pas envie de vendre mon reflex à un idiot
  • je suis aussi un idiot qui a déjà acheté un boitier bien trop cher rapport au temps qu’il consacre à faire des photos, donc je vais pas faire trop la fine bouche non plus :smiley:

#665

Bin moi je suis team jpg :slight_smile:

J’ai un Canon 550D, et je shoot exclusivement en jpg, parce que je retouche jamais mes photos, parce que j’ai pas le temps, et surtout ca me fait supra chier.
Donc j’essaie de faire de belles photos à la base. Et si, on fait des plus belles photos avec un meilleur boitier et de meilleurs objectifs.

C’est pas l’appareil photo qui fait la photo, mais le photographe, on est d’accord.
Mais à photographe égal, un meilleur couple boitier / objo produira des plus belles photos :slight_smile:

Donc ton gars qui veut pas de raw est pas forcement un idiot, mais peut être simplement quelqu’un qui utilise son APN différemment.


#666

le raw je le fais pour avoir la possibilité de sortir la photo en couleur. Mais globalement un bon jpg c’est très bien pour notre utilisation on est bien d’accord

Je préfére de N/B, mais des fois je fais des photos pour des gens qui eux préfèrent la couleur, donc je leur file ce qu’ils veulent et j’ai ce que je préfère.

Pour la “retouche” a pars un + foncé / clair et un balance des blancs je change rien de plus (photoshop c’est pour les obvious fake pochette de disque que je fais pour les délires de potes).

J’aime l’approche de Cartier-Bresson la dessus, pas de composition, pas de retouche juste le moment ^^


#667

Personnellement je fais du jpeg surtout parce que je suis complètement incapable de sortir un truc potable d’un raw.
J’ai beau passer pas mal de temps sur rawtherapee, je parviens toujours à un résultat médiocre, bien pire que le jpeg de l’appareil. Du coup j’ai fini par abandonner l’idée.


#668

J’utilise les RAW rien que pour pouvoir appliquer le traitement Prime de Dxo ; il n’est pas accessible sur les jpg ;
Mais surtout pour garder un fichier brut : à l’époque de l’argentique je gardais (et j’ai toujours) des classeurs de négatifs ou de dispos. Le jpg c’est un peu l’équivalent d’un tirage papier de cette époque, et le raw le film (même si le film est déjà issu d’un développement)


#669

voila tout pareil, si mes goûts changent, je pourrais retirer mon fichier informatique et comme toi j’ai mes classeurs de négatifs (même si depuis 3 ans j’empile les pellicules et ne les développe plus volontairement)


#670

Encore une fois, on est d’accord. J’ai rien contre les gens qui bossent avec les jpg. Je dis juste que c’est dommage de pas utiliser les RAWs, parce que ça sauve la vie assez souvent.

Mais si je dis à un mec que j’ai pris AUCUN jpg avec l’appareil, et que j’ai rien de représentatif, et qu’il insiste… c’est un idiot. Là j’en démords pas :slight_smile:
Et les photos des galeries en ligne “best of” de flickr ou 500px ne sont pas représentatives du résultat qu’il pourra avoir. Et mes jpg traités depuis raw non plus.

Pas de composition ? HCB est connu parce que justement ses photos sont bien composées. Son talent c’est d’avoir l’œil et les réflexes pour la compo. Et d’ailleurs c’est bien un truc qu’il est impossible de modifier en post prod : on peut recadrer un peu et “zoomer” mais on changera jamais radicalement le point de vue…
Le “moment” est fort parce qu’il compose bien.

Pour connaître plein de gens qui font de la street photo, c’est pénible à regarder au jour le jour. Quand seulement 1 photo sur 1000 sort un peu du lot… ça fait un gros gros tas de “meh” (au mieux, si le mec a l’œil).

Et “pas de retouche” c’est subjectif comme notion. Faire du “dodge & burn” (+clair/+foncé) faisait partie du processus de base du développement de photos en argentique. Et ce n’était pas considéré comme de la retouche.

Perso je ne touche jamais photoshop non plus, je me contente de Lightroom. Je règle la balance des blancs, le contraste, la luminosité (des fois en utilisant une courbe pour être plus précis), et je fais ressortir un peu une couleur ou une autre.
Le seul truc qui entre dans le côté “retouche” que je fais parfois, c’est d’enlever un petit détail mal placé en plein milieu qui gêne le sujet principal (sur la photo que j’ai mis plus haut, il y a un petit poteau à gauche du torii que j’ai enlevé)… rien de violent donc.

Sur flickr j’ai 200 photos publiques et 6300 en privées… parce que la plupart de mes photos sont avec des gens. Je prend beaucoup de choses sur le vif, je suis aussi beaucoup sur le “moment”, l’émotion, l’expression, le réflexe… donc je comprends bien ton idée :slight_smile:
Mais j’aime la couleur, et le raw…

J’ai commencé par faire du raw + jpg et voir comment arriver au moins au résultat de base de l’appareil pour apprendre. Je trouve que c’est assez facile avec des outils comme Lightroom qui proposent des réglages auto… Mais pour avoir un truc bien plaisant en faisant tout à la mano il faut passer du temps à apprendre, c’est certain.

Prendre raw + jpg en se disant “un jour si y’a un truc bien je prendrais le raw” est souvent une erreur… parce que le jour où on veut faire quelque chose du raw on n’a pas la pratique nécessaire.

C’est quoi déjà la théorie ? … il faut juste 10000h de pratique pour être bon dans un domaine artistique ?


#671

HCB fait avec les éléments mais il ne compose pas comme le fait Doisneau par exemple.


#672

Je n’aime pas blâmer les outils, mais effectivement peut-être qu’avec un lightroom j’aurais un meilleur résultat (ne serait-ce qu’à cause du nombre du tutos/doc disponibles par rapport à rawtherapee).
Cependant je ne vais pas investir dans LR sans être certain d’être capable d’en sortir quelque chose, ce qui est impossible avant d’investir… c’est un peu le serpent qui se mord la queue.

Et aussi, il faut avouer que ça m’arrange bien de ne pas avoir besoin de consacrer du temps supplémentaire à traiter chaque photo.


#673

LR me sert surtout pour le management des photos
Tout est rangé en dossier etc (YYYY-MM-DD - event - lieu - #debut - #fin) et surtout taggué dans LR
Donc si je cherche des photos de machin + truc a tel endroit, je trouve ca en 30sec


#674

Y’a plus une version demo de LR ?


#675

Je crois que c’est inclus dans la demo de la suite adobe, dont j’ai déjà utilisé mes 30 jours (il y a sûrement moyen de refaire, il faudrait me pencher dessus)


#676

Sinon DXO donne régulièrement ses anciennes versions.


#677

Premier test du RX100, c’est assez déroutant mais je pense que je sais pourquoi.

lumix lumiere

rx100 lumière
En fait, on constate que le RX100 est plus délicat car il autofocus la navette, ce qui rend la nappe bleue un peu flou. De plus, celui ci fait du RAW mais dans une résolution largement inférieur au lumix, ce qui ne permet pas d’extraire un petit morceau de l’image.

lumix dark

rx100 dark
Le lumix est plus clair mais bien crade; le RX100 plus sombre mais beaucoup moins de grain.

Je pense que j’ai pas utilisé le bon mode du RX100, il a plusieurs mode automatique et j’en ai pris un au pif. De plus, la résolution 1616x1080 pour un capteur 17-20Mpixel, je pense qu’il y a une couille dans le pâté :slight_smile:
Je reviendrais vers vous des que j’arrive a comprendre vaguement comment fonctionnement les modes automatiques :slight_smile: Apres avoir vu la résolution faible de mes exemples, j’ai lu la doc et j’ai constaté qu’il y avait 3 modes auto… :slight_smile:

edit: la résolution chelou viendrait d’une conversion (?) faite par XnView, la résolution des RAW serait en fait de 5496x3672x48, je degaine Gimp du coup…

LoneWolf découvre la photo…


#678

Avec un faible éclairage, il faut vraiment abandonner les mode auto. Passer en A ou M et trouver le bon réglage sois même

Bonne découverte :smiley:


#679

Sinon shoot en JPG+RAW (franchement la gestion des RAWs sous Linux…) comme ça tu peux voir rapidos le résultat.


#680

Tsss tsss, elle est excellente, avec le très magnifique Darktable par exemple…

@LoneWolf Pour tes photos effectivement les modes auto sont mignons mais bon c’est pas magique: le Lumix en faible lumière montre un truc plus clair mais pour avoir autant de lumière il a dû monter très haut dans les iso, ça se traduit par du grain. L’autre reste plus raisonnable, ou ne peut pas monter haut: moins de lumière mais aussi moins de grain.
Pour avoir la nappe et la navette nettes il faut “fermer” le diaphragme (les valeurs “f” ) : la profondeur de champ augmente alors, mais on capte aussi moins de lumière… Si on ouvre on a de la lumière mais la profondeur de champ (la zone de netteté) diminue: ça peut donner de chouettes effets.
Dans le cas de ta photo tu peux fermer le diaphragme et donc augmenter la profondeur de champ (mode manuel ou mode “paysage” offre une grande profondeur de champ) et compenser la perte de lumière en augmentant le temsp d’exposition: tu risques alors de faire des flous en tremblant, mais sur un modèle statique tu peux limiter en posant l’appareil ou en te calant bien.


#681

Le grain, c’est jolie, souvent assez esthétique et il n’apparaît que sur la pellicule, ici c’est du bruit, c’est random et souvent tres cracra ^^[quote=“Quercus, post:680, topic:45848”]
tu risques alors de faire des flous en tremblant
[/quote]

Pour avoir un ordre d’idée, plus tu zoome, plus ca va être tendu de ne pas avoir de flou. Tu peux partir sur un rapide calcul pour savoir si c’est mort d’avance : temps de pose = 1/focale. Par exemple, si tu “zoome” a 100mm, ton temps de pose mini doit être autour de 1/100.


#682

rx100 lumière: 1/50 f/1.8 iso/125
rx100 dark: 1/30 f/1.8 iso/2000

L’effet de flou vient de la focale 1.8. Si tu veux un arrière plan plus net il va falloir l’augmenter. Mais du coup ta photo va devenir plus sombre et il faudra compenser avec un délai d’exposition plus long.
Mais plus que 1/25 tu risque d’avoir quand même une photo flou car à main levée tu trembles. (je connais pas les performances du stabilisateur du sony… peut-etre même que 1/4 ca lui va)
Ou alors tu augmentes les isos… mais du coup tu risques d’avoir plus de bruit.
Bref, la photo c’est un équilibre.

Ton appareil peux être reglé en mode AV (tu choisis juste l’exposition et il se débrouilles pour le reste). C’est mon mode préféré/

Ton lumix en “lumineux” est par exemple à 1/25 f/3.1 et iso/400. Du coup il a plus de bruit mais un arrière plan plus net.

Si tu veux t’entrainer et comprendre joue avec ca: