Trottinette, monoroue ou "hoverboard" ?


#1

Bonjour à tous. Pour replacer le contexte: je vais bientot changer de boulot (et ville et tout) et dans cette future vie j’aurai un transfert entre la gare et mon boulot d’environ 1500m (centre ville de strasbourg).

J’hésite pour cela entre la “roue électrique” (type solowheel) ou la trottinette. (le bus et l’hoverboard ne sont pas totalement écartés non plus)

Il me semble que la trottinette est nettement plus lente et en même temps plus sportive (avec probable sueur à l’arrivée).

J’aimerai bien du retour d’expérience de la part de ceux qui utilisent l’un ou l’autre au quotidien. Par exemple, est-ce qu’on peut espérer l’utiliser tout les jours ou bien la météo empêche-t-elle l’usage certains jours ? quels sont les soucis du quotidien que vous rencontrer avec ces “véhicules” ? est-ce que 1500m c’est trop ou trop peu ? etc…

Merci d’avance pour votre aide :slight_smile:


#2

J’ai une trottinette Décathlon, le modèle à 100€ qui roule plutôt pas mal. J’ai fait pendant plusieurs mois des trajets d’ 1.2km. Ca se fait pas trop mal. Mais oui au début ça va piquer. Ensuite ça ira mieux. Mais bon, t’auras quand même un minimum de sueur et d’essoufflement. J’espère pour toi que tu seras pas en chaussures de costume.

Niveau temps, je mettais le même temps que le bus quand il était pas dans les bouchons (genre vacances) et j’allais donc plus vite quand y’avais de la circulation.

Par contre sur ce type de trottinette (roues dures) , des que y’a la moindre flotte sur la route, c’est une savonnette si t’es pas en ligne. J’ai failli me vautrer plusieurs fois à vouloir tourner quand c’était humide. A moins d’en avoir une avec de vrai pneus.

Et protip, faire 10 pas avec une jambe puis 10 avec l’autre. Ca évite d’avoir une jambe flingué en quelques jours et ça les fait travailler pareil.

Sinon pour en avoir vu plusieurs, les solowheels ça trace ! Après je sais pas le comportement sur route humide


#3

Trottinette FTW :slight_smile: J’en ai utilisé une quotidiennement pendant 4 ans, pour un trajet équivalent au tien. Modèle Decathlon avec amortisseur à 150€ je crois.
En gros, sans forcé (ie pas de transpiration), tu vas à la vitesse d’un mec qui court, et en forçant, à la vitesse d’un vélo qui force pas (genre tu doubles les velov :slight_smile: ), mais la tu transpires :slight_smile:

Je l’utilisais par tout temps, mais effectivement, faut faire super gaffe sous la pluie. Faut aussi faire super gaffe quand tu as peu de vitesse, ou la moindre merde sur la roue peut stopper ta roue et te faire tomber.
Mais c’est un coup à prendre.

Je plussoie Cobra sur le changement de jambe, moi je faisais 3/4 coup par coté, mais la aussi, c’est un coup à prendre et ca me semblait assez naturel.

Franchement, pour les trajets urbains, la trottinette, c’est niquel.


#4

J’ai aussi fait pas mal de trottinette pour aller bosser. J’arrivais aussi à une vitesse comparable à celle d’un bus. Mais dès que c’est mouillé et que ça descends un peu ça devient vite acrobatique pour freiner.
Il me semble que l’avantage de la trottinette c’est que le passage des trottoirs ou des escaliers peut se faire plus fluidement.
Et prends les plus grosses roues possible, tu gagnes en vitesse et stabilité.


#5

Si jamais quelqu’un a des tips pour des trotinette supportant 120 kilogs je suis preneur

merci :slight_smile:


#6

Un peu de soudure pour la renforcer ?


#7

Et du coup, pour 1500m vous savez le temps que vous mettez ?

J’avoue que j’ai du mal a assumé le côté “adulte sur trottinette” (et encore, je serais en casual wear et pas en costard cravate)


#8

Perso, pour 1500m, c’est à pied (j’ai 2500m depuis quelques années), il m’est arrivé de le faire en trottinette (enfant de surcroit). et effectivement, ça va plus vite, mais le gain ne vitesse ne compense pas la gêne (slalom, cata par temps humide, il faut la ranger, la porter dans le train…)


#9

En fait, si j’ai écarté la màp dès le début c’est que j’ai 30minute de train (+ le trajet pour aller à ma gare) avant cela. J’ai toujours travaillé à 3-4km de mon domicile avec un temps de trajet de moins de 10 minutes (que j’ai souvent fait à vélo d’ailleurs)

Là je vais passer à 40 minutes, je me voie mal me rajouter 10 minutes de plus en choisissant la marche plutôt qu’un autre mode de déplacement plus rapide.


#10

C’est le moment d’apprendre le skate


#11

Passe à la Défense un matin, tu verras que même en costard ça ne gène personne. :wink:


#12

T’inquietes, depuis l’invention de la cigarette électronique on sait que le ridicule ne tue pas !


#13

Salut,

Attention, on sue plus en trottinette sur du faux plat en montée qu’en vélo ou à pied.


#14

Et l’option vélo pliable ? Jamais testé personnellement, mais j’avais un collègue qui en avait un.


#15

Ouai j’ai 2 collègues avec des vélos pliants, ils prennent le bus puis finissent à vélo. Ils font des vélos pliant de dingue maintenant


#16

Je voudrais pas hijacker ce thread mais si jamais t’as des refs…


#17

Je demanderais demain ! Ils se sont acheté les même


#18

Ca et la “lenteur” relative (par rapport au machins électrique) me font plus pencher pour les monoroues ou à la limite trottinettes électriques.

J’ai pas vu de modèle qui soit vraiment compact et léger. De plus, on retrouve le problème de sudation, sauf à prendre un modèle électrique mais qui rajoute du poids et de l’encombrement. (en revanche question vitesse c’est imparable).

Je suis pas contre non plus, histoire de voir ce qui se fait et ce que les gens utilisent et recommande. (un vrai retour d’expérience plutôt que des idées en vrac ^^ )


#19

Pour suer a vélo, il faut quand même envoyer. Pour 1.5Km, y a peut de risque quand même. Si l’idée c’est de gagner du temps, il est pas obligé de taper les 40Km/h non plus :wink:


#20

J’ai eu un Brompton à un moment, c’était le top.
C’était le préféré de propriétaires de péniches ; est-ce qu’ils sont restés bien je ne sais pas