Configuration de load balancing FreeBox - 4G Box


#1

Bonjour à tous.

J’ai comme projet, afin de palier aux défauts de Free chez moi, d’installer une box 4G et de gérer les deux sources en load balancing avec un routeur dédié.

J’ai donc l’intention de brancher le tout comme cela :

Box 4G —
…|------Routeur Load balancing--------Switch baraque---------Réseau local baraque
FreeBox—

Ma principale question porte sur le mode de la FreeBox, dois-je obligatoirement la passer en Bridge ou bien puis-je la laisser en mode routeur et malgré tout la mettre sur l’un des ports WAN du routeur LB ? En gros le routeur LB sera-t-il capable de récupérer les flux WAN en provenance d’une FreeBox en mode routeur ?

Je suis bien conscient que j’aurai deux IP publiques et que par conséquent les débits WAN ne pourront s’additionner sur une même connexion IP; en revanche nous sommes bien d’accord que sur de multiples connexions (torrent par exemple) il me sera possible d’additionner les débits ?

Merci d’avance pour vos réponses.


Open-MPTCP-router, l'agrégation de lignes internet (presque) facile
Agregateur de connections
[FAI] Wimax, Internet par satellite
#2

si tu pars sur deux ligne, OVH propose un truc qui gère l’aggregation de ligne et fourni une seule IP. Tu as vraiment la somme des capacités de tes lignes :

Je regardais à un moment pour prendre une deuxième ligne adsl, mais j’ai pas sauté le pas.


#3

J’ai vu, je crois même que c’est toi qui m’en a parlé sur Discord, mais les frais supplémentaires alourdissent franchement la note. Alors que là, je prends une SIM supplémentaire sur mon abonnement (5€/mois) et c’est tout.


#4

En plus, je n’ai pas vu qu’ils vendent la boîte seule, elle ne fonctionne qu’avec le service : abonnement mensuel en plus et obligation d’âtre chez eux.


#5

Torrent, vu que c’est très souvent de l’UDP (je crois que ca se force en TCP), ca marchera mal. A voir donc si tu peux forcer en TCP.
D’une manière générale, tout ce qui est UDP marchera mal en load balancing, notamment les jeux en ligne. Ca dépend donc de ta consommation réseau, UDP étant utilisé essentiellement en torrent et en jeu online, de battlefield a word of warcraft.

Comment manger les 100Go de free en 2 jours :slight_smile:


#6

De ce que j’ai vu de la doc du routeur, on peux faire de la QoS de manière assez fine. Du coup je pense que je passerai tout ce qui est internet port 80 sur la 4G et le reste sur le fixe.

Mais ma question principale reste tout de même Freebox en bridge only ou possible en routeur ?


#7

Je me permets de rebondir sur ton poste.
Comment as-tu choisi cette box 4G, il y a différents modèles (principalement de Huawei) disponibles…


#8

Parce qu’elle a été testée en France dans le cadre de l’offre Bouygues et qu’elle est toute petite.

D’ailleurs je viens de me rendre compte que le problème du mode routeur/bridge risque de se poser aussi pour la box 4G. Hum ! C’est bien ce que je craignais, pas de mode bridge sur ce routeur 4G. Va falloir trouver autre chose.


#9

ha non c’est pas moi :slight_smile:


#10

Une question technique svp.

J’ai trouvé un modem/routeur 4G simple qui peut passer en mode bridge. Ca, c’est fait.

Il me reste la question de la freebox en mode routeur.

Si je met celle-ci en 192.168.0.1 et que je la branche sur le routeur LB sur l’un des port WAN et qu’ensuite je déclare une DMZ dans la Freebox vers l’adresse IP du routeur LB qui sera 192.168.1.1 , le reste du réseau local sera donc en 192.168.1.*

Est-ce que le routeur LB considérera la Freebox comme un modem ?


#11

Je pige pas pourquoi tu veux pas mettre la FBX en mode bridge en fait
Mais pour ta DMZ, il faudra dire a la FBX que ton routeur LB est en 192.168.0.X si tu veux que ca fonctionne…

Apres, j’ai déjà fait tourner un firewall linux en load balancing avec une FBX bridge et un routeur numericable 100Mb en mode DMZ et ça tournait. Mais c’était pas du vrai LB pour la raison que j’ai expliqué plus haut.

Les limites du load balancing réseau…


#12

Parce que je souhaite conserver un accès au disque partagé de la Freebox.


#13

(Je me permets de me greffer dans cette discussion) Pour ma part je squatte le wifi de mes voisins et me demande : est-ce qu’on peut load balancer ou fusionner plusieurs connexions wifi ? Je n’ai pas trouvé de modèle qui fasse ça, c’est toujours du filaire.


#14

Allez, après moult énervements et doutes pendant la mise en place du biniou, voilà un petit résumé pour ceux qui pourraient êtres intéressés.

Pour résumer, le but de la manip était d’utiliser deux (ou plusieurs) connexions internet chez moi afin, d’une part de palier à mon débit ADSL anémique de bouseux Briard et d’autre part de palier aux coupures intempestives de connexion ADSL alors que je bosse de chez moi, et que je suis sur une réunion super importante et que cette %£#[#~! de ligne ADSL décide de tomber.

Mais je disgresse.

Précision importante, je parle là d’une installation en répartition de charge (load balancing) et non d’une agrégation de flux.

La différence est de taille; le load balancing permet de dispatcher les différentes requêtes internet sur l’une ou l’autre des lignes provider. En gros, avec deux lignes ayant un débit max respectivement de 10 Mo/s et 20 Mo/s vous téléchargez un fichier en FTP la vitesse de la ligne la plus rapide et non à 30 Mo/s.
L’agrégation de flux, elle, permet réellement de bénéficier de l’addition des flux, ce même sur une connexion (TCP, UDP ect…) unique.
Cependant cette solution nécessite un abonnement via des sociétés proposant ce service, impliquant de fait un budget pouvant vite devenir conséquent.

Pour ma solution de load balancing, j’ai simplement acheté un routeur dédié et , dans mon cas, un modem/routeur 4G.

Le réseaux comprends alors en source internet, une Freebox V6, le modem/routeur 4G , branchés chacun sur un port WAN du routeur load balancing, lui même relié au switch distribuant le LAN chez moi.

Ma première difficulté fut de conserver le mode routeur sur la Freebox et le modem/routeur 4G. Pourquoi pas les mettre en bridge ? Me direz-vous. Simplement parce que je souhaitais conserver un accès aux interfaces de gestion et au partage samba de la Freebox (sauf que même dans ce cas, la freebox n’est plus visible en SMB, mais c’est une autre histoire).

La configuration est finalement assez simple; J’ai affecté à la Freebox et au modem 4G les IP 192.168.0.1 et 192.168.0.2. J’ai ensuite déclaré sur chacun une DMZ pointant chacune vers le port WAN leur correspondant sur le routeur, soit 192.168.0.3 et 192.168.0.4. Sur le routeur, chaque port WAN est déclaré en IP fixe avec comme passerelle l’IP de la Freebox pour l’un et l’IP du modem 4G pour l’autre. Le serveur DHCP étant désactivé sur la Freebox et le modem 4G.

L’IP LAN du routeur est fixée à 192.168.1.1 et par conséquent, l’ensemble du LAN est sur le sous-réseau 192.168.1.*

Ainsi, la gestion des redirections et le DHCP sont gérés uniquement par le Routeur LB .

Vient ensuite la gestion du load balancing, et c’est là que le routeur est plutôt bien foutu.
Il est en effet possible de laisser le routeur décider tout seul de l’affectation des connexions IP à chaque WAN mais certaines options sont très intéressantes.

La première est de forcer le routeur à affecter toutes les connexions d’une même application sur un seul WAN, ce afin d’éviter les éventuels problèmes de requêtes partielles (en P2P notamment, coucou @LoneWolf ).
Une autre option intéressante est qu’après avoir déclaré les débits max de chaque connexion internet en download et en upload, le routeur applique alors le même taux de download et d’upload sur chaque WAN que le rapport des débits annoncés.

Mais ça, ce ne sont que des paramètres généraux, la configuration peut être beaucoup plus fine. Il est ainsi possible de forcer une connexion WAN par machine au sein du LAN ou par port utilisé, ou type de connexion IP; voir un mix de ces paramètres.

Il m’a été ainsi possible de forcer toutes les requêtes HTTP (port 80) au port WAN du modem 4G et toutes les autres requêtes au port WAN de la Freebox. Donc quand madame télécharge son dernier épisode de série, ma fille peut en même temps et sans contrainte de débit mater ses tutos Fimo™ sur youtube.

Et croyez-moi, quand on a une connexion internet de merde, c’est plus qu’appréciable.

Je passe sur toutes les autres possibilité de routage que je ne comprends pas encore, j’aurai d’ailleurs quelques questions aux pros de la zone à ce sujet.

En tout cas le contrat est rempli, ça couine moins à la maison. :smiley:


#15

Merci pour cette explication très claire :slight_smile:


#16

Je suis sur le cul du prix du routeur… Je pensais pas que c’était si abordable.

Pas contre le dit routeur est limité à du 100Mb/s. J’imagine que dans ton cas c’était pas vraiment un soucis :stuck_out_tongue_winking_eye:


#17

Oui, et avant que j’ai la fibre chez moi je pense que j’aurai marié mes trois gosses. :roll_eyes:

La version 1Gbits existe, mais je n’en avait vraiment pas l’utilité.


#18

Joli montage, par contre je ne sais pas si tu as testé (ni si tu utilises habituellement) mais avec ce montage je pense que tu perds les fonctions de lecture de media depuis un device dlna avec le freebox player. A moins de coller ce device dans le réseau d’interconnexion entre la freebox et le routeur LB.


#19

Justement, cela fait partie des problèmes que je dois résoudre. La freebox TV ne vois plus aucun émetteur DLNA, je cherche aussi un moyen d’accéder au partage samba de la freebox via le nom WINS et pas seulement par l’adresse IP.

Je n’ai pour le moment pas trouvé de solution à ces deux problèmes.


#20

Bon, je me permet de m’auto répondre car j’aimerai avoir confirmation de ma solution par les pros du réseau.

Pour mon problème de “vision” du contenu du disque dur de la freebox Server par les autres appareils du réseau, je l’ai résolu en faisant apparaître celui ci en montant un partage fixe dans le Syno qui se trouve dans le LAN. Les autres appareils “voient” alors correctement le partage.

Pour le DLNA, c’est un peu plus compliqué. En effet le freebox server se trouve sur son propre réseau et le boitier TV est connecté directement au boitier server afin de conserver la TV, du coup le boitier TV possède une IP appartenant au réseau de la Freebox server et non au LAN. La solution serait donc de relier le boitier TV au boitier server via le switch du LAN, ainsi le boitier TV devrait obtenir son adresse IP sur le LAN et par conséquent pourrait accéder aux broadcast DLNA des autres appareils.
Le problème dans ce cas est la TV, en effet celle-ci passe via un réseau privé VLAN tagué 100, or, ni mon switch, ni le routeur LB ne me permettent la gestion des VLAN tagués ( d’où la connexion directe server - TV ).
J’envisage donc d’ajouter un switch manageable qui me permettrait de relier à la fois le boitier TV au boitier server via le VLAN 100 et de permettre au boitier TV d’obtenir une IP sur le LAN.

Ma question est la suivante. Ou mettre mon switch manageable ?

Je rappelle la topologie de mon réseau :

Freebox (mode routeur) ---- Routeur LB ---- Switch (non manageable) ---- LAN
…|
Modem 4G -----------------