HELP - reconversion professionnelle

Bonjour à tous,

Je sollicite votre aide et vos conseils dans l’optique de faire une reconversion professionnelle dans l’informatique. Donc quoi de mieux que solliciter geekzone elle même remplie de gens du milieu. :grin:

Actuellement je suis manager comptable et après 20 années passées dans le domaine, je m’emmerde… L’immobilisme de mon entreprise et la fâcheuse impression que l’on va droit dans le mur n’aidant pas.

Je souhaite donc changer de boulot, au pire d’entreprise si ça n’aboutit pas. Je voudrais me tourner vers l’informatique qui a toujours été une passion. Je n’ai malheureusement pas pu m’orienter dans cette branche pour des raisons personnelles que je n’étalerais pas ici.

Mais voilà, l’informatique ça veut dire tout et rien à la fois. J’ai bien conscience qu’entre un codeur, un technicien réseau ou un designer, ce ne sont pas du tout les mêmes métiers. Et puis surtout je pars clairement de ZERO même si j’ai des connaissances de « power user », sans vouloir être prétentieux.

Donc avant de rechercher une formation, j’essaye de trouver ce qui me plairait comme métier et surtout qui serait réalisable concrètement en exigence de formation ( je ne me vois pas partir dans un cursus trop long à court terme), en débouché, et sachant que j’ai une vie de famille.

Je dois avouer fantasmer un peu le métier de codeur/développeur (surtout avec vos topics de claviers là) mais le bagage technique à acquérir, vu de ma petite fenêtre, me parait compliqué. J’ai fais une première démarche auprès de l’APEC qui m’a fait passer un test afin d’orienter mes recherches vers des métiers correspondant à mes aptitudes. Problème, le premier métier de la liste qui me conviendrait est développeur flash… Là, j’ai regardé la dame et je lui ai dit que ce n’était quand même pas très sérieux…

Bref, j’ai bien conscience que ma démarche n’est pas très précise mais c’est justement parce que je cherche à la cadrer que je vous sollicite. Si vous avez des conseils, retour d’expériences par rapport à votre métier, ce qui se fait dans votre boite, des organismes de formations spécialisés dans ce domaine, des sites proposant des ressources qui pourraient m’aider, etc., je vous en serais reconnaissant.

6 « J'aime »

Alors ça va pas être super précis comme aide, mais sur un des deux topic suivants (j’ai oublié lequel, désolé), il y a quelques canards qui ont fait la même chose et discuté de leur expérience de reconversion sur le forum:

https://forum.canardpc.com/threads/72814-Design-Développement-web-Le-topic-des-canards-qui-mangent-des-cookies

https://forum.canardpc.com/threads/115417-Le-topic-de-la-programmation-tchoupi-découvre-Visual

C’était il y a moins d’un an ou deux (les topics ont commencé il y a longtemps).
Pas super précis, j’avais prévenu. :wink:

Bon courage en tous cas ! :muscle:

1 « J'aime »

On peut notifier @JasperSto qui avait fait un topic sur la formation pro (qui peu etre un début):

et une archive :

Apres, si tu as deja des connaissances, je peux te rancarder sur la VAE, j’en ai fait passer quelques une ces dernieres années.

Et un conseil (du temps ou j’enseignais au CNAM) : Il faut du temps et le soutient inconditionnel de la famille.

1 « J'aime »

Flash c’est l’avenir :ninja:

Plus sérieusement bon courage à toi, c’est toujours un saut dans le vide ce genre de projet mais tu as raison, il n’est jamais trop tard. Bon courage dans tes recherches.

2 « J'aime »

Hello, j’ai bien vu ton message, je te réponds de manière un peu plus détaillé dans la journée

1 « J'aime »

Je pense qu’on fantasme tous un peu sur des métiers qu’on ne connaît pas, mais qui nous paraissent intéressants… :wink:
Pour le métier d’analyste/développeur (en général tu as les deux casquettes, tu es rarement juste développeur), l’intérêt va beaucoup dépendre :

  • des projets sur lesquels tu vas intervenir (et donc des technos et versions des technos utilisées sur lesdits projets)
  • des équipes avec lesquelles tu vas travailler (hiérarchie, chef de projet, client, autres développeurs)
  • des délais qui te seront imposés (projet en régie/au forfait, deadline très courte…)

Je pense que tu n’as pas trop à t’inquiéter sur l’apprentissage d’un ou plusieurs langages informatiques, le principal sera ta curiosité intellectuelle et tes capacités à emmagasiner des informations.

Courage pour ta reconversion ! :slight_smile:

2 « J'aime »

Je me permets, si elle ne l’a pas vu, de notifier @Lorelei qui a effectué une reconversion avec succès vers l’informatique. Je lui laisse t’expliquer ce qu’elle a fait et ce qu’elle fait maintenant (au pire je le ferai)

1 « J'aime »

Alors let’s go @damien.thg :

Préambule : Je ne m’attarderai pas trop sur la partie technique des métiers, car même si je connais un peu, je pense que sur GZ, tu trouveras beaucoup plus de personnes compétentes que moi pour t’expliquer leur quotidien.

Je vais essayer de t’éclairer sur la méthodologie à adopter pour valider ta reconversion (ou ton nouveau projet professionnel). Je vais rester dans de grandes lignes, car l’idée serait d’individualiser par la suite (et pas à l’écrit, car trop relou et pas confidentielle) C’est pour cela, si tu le souhaites, on pourra discuter sur Discord.

Autre disclaimer : Jusqu’à début aout, j’étais salarié de l’APEC comme consultant, CDD de 18 mois. Tu as dû tombé sur un.e consultant.e « ancienne école ». Et tu as dû passer un test « Motiva » que je résumerai rapidement par : c’est de la merde. Désolé pour cette expérience.

Le cœur du problème, je le résumerai par ce schéma que j’avais bossé avec une ancienne collègue : tu as les étapes clés à mon sens de ta situation

À la lecture de ton post, tu es au niveau 2. Tu as envie de changer, tu as une idée, mais tu ne sais pas si ça peut fonctionner.

Pour moi il n’y a pas 36 solutions : Youtube c’est cool, openclassroom pour apprendre un langage et voir à quoi ressemble le codage c’est aussi une excellente idée selon moi (prends un langage dans l’air du temps, demande aux GZ du secteur) mais surtout, essaie de rencontrer des gens pour faire ce que l’on appelle des « enquêtes métier ». Tente même l’immersion : pendant deux, trois jours, voir une semaine si tu as le temps, tu accompagnes un gars(ou une nana) du métier dans son quotidien.

Le but : voir si ta représentation du métier, ton idéalisation, n’est pas trop éloignée de la réalité. Je pourrai écrire un livre sur les écarts que j’ai vu dans mon quotidien de conseiller (« quoi, quand on travaille en crèche il faut changer les couches des bébés ??? »)

Une fois que tu es certain que ça peut fonctionner, là se pose la question du choix de l’organisme de formation. Idem : benchmark, interroge les anciens élèves, demande le taux d’insertion professionnel à six mois après la formation, etc.

Dernière étape : le financement, on en reparlera, car à ce niveau, il faut vraiment faire du cas par cas.

De mes observations : le métier de codeur développeur est plutôt en tension, et les formations que j’ai vues (Epitech, 42, CNAM) semblent plutôt réglo pour débuter dans le métier. Pour moi, le GROS warning à la lecture de ton message est : es-tu prêt à perdre en rémunération : tu es cadre, tu as 20 d’ancienneté, à pas loin de 40ans, tu dois avoir des charges, des enfants, des crédits, etc. Es-tu vraiment OK sur le fait de faire un RESET général et de repartir de presque 0 ?

Et là est tout le nœud du problème. De ce que j’ai observé en 8ans, au départ on est toujours OK, jusqu’à avoir sa première paie…donc là encore, vérifie bien tes attentes, besoins et valide peut être aussi avec ta cellule familiale. (Il s’agit d’un soutien indispensable je pense)

Notes plus perso, liées à mes recherches par rapport à ma situation (et oui, on a tous envie de bouger à un moment je pense) :

Une reconversion dans « l’informatique » c’est jouable, mais pas dans tous les domaines. Les autres confirmeront surement. Mais oublie déjà tout ce qui est réseau, cybersécurité, car tu seras sur un cursus long (3 à 5 ans)

Le dév semble vraiment ouvert (9 mois de formation en moyenne), mais la concurrence à la sortie de formation sera rude (les petits jeunes qui codent depuis leurs 12 ans, les gens expérimentés, etc.). Il me semble qu’à 40 ans, un dév du domaine parte plus dans le management de projet/équipe plutôt que rester dans la technique, donc, est-ce qu’un recruteur te laissera ta chance ? (Ça joue beaucoup sur le secteur géographique, sur Mulhouse par ex, le métier n’est pas en tension, ailleurs en France c’est différent)

Ton consultant APEC t’a sorti des chiffres précis par rapport au métier ? Ils sont outillés pour, et c’est plutôt précis (nb d’offres sur les trois dernières années, niveau de rému, profil des personnes recrutées, etc.) J’ai plus accès à l’outil, je ne pourrai donc pas te les sortir…

Mis à part le forum, tu as un réseau qui pourrait t’aider dans ta future insertion pro ? Ne serait-ce que pour un stage pendant la formation ?

N’hésite pas à me ping ici, en MP, ou sur Discord.

J’éditerai si des idées me viennent.

PS 1 : Suivant le temps que tu t’accordes pour bouger, et si tu veux un accompagnement poussé, pourquoi ne pas tenter le Bilan de compétences ? Faut juste trouver un organisme compétent.

14 « J'aime »

Je vais me permettre une réponse qui va ptet nuancer la chose, même si clairement, si c’est ce dont tu rêves, n’hésites pas.

Cela étant, le dev, c’est pas parce que c’est de « l’informatique » que c’est la même chose qu’aimer bidouiller sur son PC.
J’ai toujours du mal, du haut de mes 15 ans d’XP dans le milieu, à me dire « putain, qui a vraiment envie de faire ça all day long ». Donc oui, c’est mon ressenti, j’suis ptêt fatigué des employeurs que j’ai eu qui pensent environ qu’à leur gueule, mais ma vision à moi, c’est qu’être dev, c’est un peu l’usine du 21ᵉ siècle : les mauvaises langues diront que tu pisses du code all day long, sans trop réfléchir parce que finalement, tout est déjà pensé à ta place, t’as souvent un salaire un peu moisi (je dirais que pour un débutant, vu ton âge, tu vas taper sur quoi, 35k max ?), et un management qui pense bien trop souvent à sa gueule avant tout…

Bon après, tout n’est pas gris non plus : si tu kiffes ça, faut juste trouver la bonne boîte et rulez. Tu peux aussi trouver la boîte qui accompagne très bien un junior, va te donner envie de donner de ta personne, mais again, j’ai jamais vu ça dans ma carrière. L’humeur générale du #comptoir_des_devs sur Discord prouve qu’en général, les devs FR, c’est pas non plus ouf, et c’est finalement plus un métier passion qu’un truc reconnu par le pays.

Je plussoie, c’est dur de recruter du profil expérimenté (parce que les demandes salariales sont trop hautes vis à vis du marché), mais en tant que junior, j’ai tendance à penser qu’il n’y aura aucun souci dans n’importe quelle ESN du marché (pour commencer). Dans ma PME, on a plein de jeunes en alternant qui arrive avec peu de formation, qui y connaissent quedale et qui sont embauchés.

J’ajouterai juste que d’après ce que tu dis, finalement tu te fais chier dans ta boîte ? Si c’est le cas, pourquoi pas déjà changer de boîte ?

2 « J'aime »

Donc tu ne pars pas du tout de 0, bien au contraire :).

Je suis formateur dans une école de dev web dont 80% des apprenants sont en reconversion pro. Et justement l’un des gros frein à l’apprentissage de la prog est justement l’utilisation des outils, qui consomme énormément de « temps de cerveau » au début.
La posture aussi, la volonté de se dépatouiller, d’aller chercher des infos, lire des docs par soi même, d’être pro-actif en somme, c’est souvent quelque-chose qui fait défaut.

Toi, si tu arrives dans une formation de dev, que chercher dans une doc ne te fais pas peur, que la ligne de commande est quelque que tu as déjà pratiqué, que chercher à résoudre des problèmes par toi même est une habitude, et que tu es curieux, tu as au contraire une bonne longueur d’avance sur beaucoup de reconversions que je vois passer.

Après je plussoie tout ce que dit @JasperSto au dessus. Même si tu peux assez rapidement monter en salaire, le premier taff de dev est pas si évident à avoir et pas forcément avec un salaire de fou. A titre d’indication au niveau de notre école on est à 75% de « sortie positive » de la formation (taff, stage ou poursuite d’étude).
Après, si t’es motivé, ya aucune raison que ça le fasse pas. Tout ceux que je vois passer et qui sont dans la bonne posture finissent par trouver un taff assez rapidement.

Mais comme dit, il faut que ça te plaise comme métier. Discute avec des dev, joue un peu avec des trucs genre https://www.algoblocs.fr/ (on fait passer tous nos apprenants là dessus :slight_smile:), fais un tuto de Java / Kotlin / Node.js / Flutter / Unity / Python / whatever et regarde si tu trouves du fun :).

1 « J'aime »

J’ai une amie qui, faute de postes ouverts, est passée de ses 5 années d’études pour devenir bibliothécaire à une formation express de développeuse COBOL, payée par l’entreprise, puis du taf juste derrière. Elle adore ça, est ravie de son taf et elle n’en changerait pour rien au monde.
Inversement, j’ai pu voir des ESN payer des formations de reconversion en développeur JAVA avec moult mauvais traitements envers les salariés. Le principe est qu’on prend des chômeurs en reconversion, on leur fait entrevoir une formation de 4 mois et un travail. Ensuite on leur fait un sale chantage à l’emploi, en les faisant bosser 50H par semaine (sans heures sup’), mais aussi les jours fériés (non payés), tout en les vendant en tant qu’experts. Je suis parti avant la fin du projet mais à mon avis ça s’est pas bien fini.

Ma conclusion de ça, c’est que j’aurais tendance à favoriser des formations qui ne sont pas payées par une entreprise, pour éviter le chantage à l’emploi. Certes, ça peut très bien se passer, mais c’est loin d’être garanti.

2 « J'aime »

Il y aura une conférence sur le sujet à Paris-Web (en ligne)

image

2 « J'aime »

Je plussois le warning sur l’aspect salaire mais aussi CV… je suis amené parfois à donner mon avis sur des CV lors de renfort d’équipe et je m’attache toujours à regarder l’historique. Ton CV sera mis en concurrence forcément avec des CV de petit jeunes qui annonceront fièrement x années de développement.

Du coup choisis bien la technologie (langage/domaine) dans laquelle tu veux te lancer, ça peux vraiment faire la différence en terme d’offre / demande.

En tout cas tous mes vœux de réussites.

3 « J'aime »

Je vais équilibrer un peu les avis en parlant de mon expérience de réparateur puis tech puis admin et enfin consultant informatique. Oui les métiers de l’informatique sont très nombreux et un développeur n’a clairement strictement rien à voir avec un admin système ou un consultant.
Si tu veux vraiment te lancer dans ce domaine, il faut effectivement que tu sache déjà quel « pole » t’attire.
Tu es « power user » et tu « bidouilles » ton PC, mais jusqu’à quel point ?

Pour ce qui est de « rattraper » le retard sur les experts actuels, je pense que l’informatique est le domaine le plus facile pour ça. Les domaines d’expertises de demain n’existent pas encore ou débutent à peine.

2 « J'aime »

Ho la la, vous êtes des malades. La communauté Geekzone, c’est vraiment quelque chose…

Un grand MERCI à tous pour vos réponses, je ne pensais vraiment pas avoir autant de retour. Ça fait vraiment plaisir et c’est d’autant plus motivant.

J’ai un week-end un peu chargé mais je prendrais le temps de vous lire, de faire un peu de recherche sur ce que vous m’avez évoqué, et de répondre dans les jours qui viennent.

Je crois que j’ai plus qu’à installer Discord aussi :sweat_smile:

7 « J'aime »

J’ai également fait une reconversion professionnelle après plus de 15 ans dans l’agro-alimentaire.

J’ai commencé par faire un bilan de compétences pour savoir si les métiers de l’informatique me plairaient, car entre aimer bidouiller derrière son PC et travailler tous les jours dans ce secteur il y a une grande différence.
Le bilan de compétence m’a été financé par le Fongecif. Toutes personnes peuvent y avoir droit. C’est valider par une commission sur une lettre de motivation et un dossier.
Après ce bilan, j’ai affiné mon choix orientation vers le développement plus que le réseau, mon but final était de devenir chef de projets technique orienté dev.

Avec le soutien de ma femme et de ma famille nous avons fait nos comptes et pris la décision de se lancer. Il faut absolument que toute ta famille soit derrière toi car je ne vais pas te mentir, tu risques d’en chier :slight_smile:

Suite à cela j’ai réussi à négocier une rupture conventionnelle (avec indemnité pour payer la formation) pour retourner sur les bacs des écoles.
Ayant plus de 35 ans je ne pouvais pas rejoindre les écoles classiques. J’ai donc fait une formation pour adultes de « concepteur développeur en informatique ». Il faut compter 9 à 14 mois pour faire un équivalent bac +4 si tu pars de 0. C’est important que ta formation soit reconnue par le ministère du travail et donc inscrite au RNCP.

J’ai donc passé quelques entretiens dans des centres de formations.
Attention ces formations sont denses.
Pour finir sur mon parcourt, j’ai donc fait ma formation sur Nantes et j’ai même poursuivi avec une seconde en alternance de Chef de Projet. L’équivalent d’un Master 2.

Je travaille maintenant pour une société de services et intervient sur des projets orienter Web pour des entreprises comme EDF, la SNCF et la Poste essentiellement.

Aujourd’hui le secteur du développement est proche du plein emploi dans ma région. Ma boite cherche en permanence une dizaine de développeurs et nous n’arrivons pas à staffer tous nos projets.

Donc si je dois te donner des conseils pour une formation de développeur, je te conseil de prendre une orienté sur :

  • JavaScript (JS) avec du Node, un Framework frontend type Angular et du TypeScripte.
  • PHP (oui oui PHP) avec une découverte de ses FrameWorks, Symphony étant très utilisé pour le backend.
  • Pour la Partie BDD ce sera surement du Postgres ou MySQL.
    Si tu maitrise ça tu seras près :slight_smile:
    (Attention il y a plein de choses que j’ai volontairement laissé de conté pour être synthétique comme les Merises, UML, et autres algorithmies …)

En extras et si tu veux te faire mal je te conseil de voir un troisième langage : Python.

Sinon il est impératif que tu apprennes à utiliser des outils comme :

  • Git
  • Docker
  • et des outils de déploiement comme Jenkins, Ansible et/ou autre.

Et surtout ce que tu devras apprendre, c’est que tu ne pourras jamais tout connaitre d’un langage sauf que tout est dans la Doc donc :
READ THE FUCKING MANUAL!

En toute franchise, j’ai pas mal galéré durant ma formation, j’ai douté et je me suis même payer un ulcère de stress. Mais pas un jour je n’ai regretté mon choix. Je suis aujourd’hui content de bosser dans ce secteur.
J’espère que mon post t’aidera.

10 « J'aime »

Au sujet de l’expertise, en tant que développeur tech lead depuis 5 ans, j’peux te dire qu’il faut pas faire de complexes. Ça peut se rattraper avec de la curiosité acharnée, ou au choix juste s’apprendre au fil de l’eau avec son taf. Tout le monde n’est pas un expert, même ceux supposés l’être et c’est même pas forcément parce que t’es un expert que tu seras mieux payé ou mieux considéré. En général, expert, ça veut juste dire que le taf va se diriger naturellement vers toi plutôt que vers les autres. :sweat_smile:
Les super pouvoirs des tech leads, c’est à mon sens pas de tout connaître mais de savoir lire, d’apprendre vite et de savoir expliquer au autres.

3 « J'aime »

…et d’avoir l’expérience qui te permet de rapidement faire le tri entre les bonnes et le mauvaises solutions.
Donc oui je suis tout à fait d’accord qu’on peut devenir dev suite à une formation relativement courte par contre non tu ne deviens pas tech lead au bout de quelques mois même en étant ultra motivé.

4 « J'aime »

Tiens question noob, quand vous parlez de la « doc » vous avez un exemple? Ca se trouve ou en FR ou c’est que de l’anglais?

1 « J'aime »

L’informatique est en langue anglaise, les docs se lisent en anglais. Les bonnes infos sont en anglais (stackoverflow par ex)

4 « J'aime »