Liseuses - kindle, kobo and co

[Split par @MisterP depuis le sujet lecture, parce qu’au bout d’une semaine et 50 messages on ne rentre pas dans les rangs :sweat_smile:]

Bordel je ne comprends pas comment vous arrivez a lire des ebooks… pour moi c’est livre papier absolument même si je pleure à chaque déménagement… ça doit être l’odeur… (je rigole pour l’odeur !)

Par contre la trilogie du vide me fait bien de l’œil à force de vous voir en parler!

1 J'aime

Comment je suis trop d’accord.

2 J'aimes

Ben je peux te dire que j’adore les livres. J’en ai plein chez moi. Plein. Des étagère s. Des cartons. J’adore les manipuler, avoir de belles feuilles sous les doigts…

Arrive le moment où tu commences vraiment à plus avoir de place sachant que ma femme en à aussi beaucoup.

Mais la vrai raison c’est ma vue baisse même avec correction, et que le fait de pouvoir choisir sa taille de police, ça a changé ma vie ces dernières années. Plus de mal de crâne ni aux yeux.
L’autre solution ça serait acheter que des gros bouquins broché mais bon…

1 J'aime

Effectivement c’est une bonne raison.

Pour l’instant je suis plutôt dans le cas inverse où je trouve mon confort de lecture sur une page plutôt qu’un écran. Mais après je reconnais l’intérêt de la lecture demat pour s’adapter à ses besoins (et gagner de la place!). Mais je n’arrive toujours pas à franchir le pas pour ma part.

1 J'aime

Comme pour @Cobra, pour moi c’est une affaire de confort.

Je me fatigue moins en lisant sur un ebook, je peux le tenir à une main, voire ne pas le tenir sans qu’il se referme comme un livre, et il est plus léger dans mon sac (je l’ai toujours sur moi).

Mais nous sommes d’accord, je n’ai aucun affect pour mon ebook, c’est vraiment un outil, alors qu’un livre c’est quand même autre chose.

1 J'aime

C’est idiot mais je vois cet été sur la plage, moi avec mon (certes gros et lourd) bouquin et ma copine qui galère avec sa liseuse. Un jour c’est plus de batterie, le lendemain c’est le livre qui ne veut pas s’ouvrir si elle ne connecte pas la liseuse, partage de connexion avec le téléphone, 3G pourrie sur la plage ça prend des plombes, et je ne parle pas du store en mousse sur lequel elle passe un temps fou pour trouver un bouquin.
Bref, je peux comprendre les arguments pour, mais sincèrement ce n’est pas pas encore convaincant pour moi.

C’est quoi sa liseuse ? Ma Kindle a plus de 5 ans et j’ai jamais eu de soucis. La batterie qui dure bien 1 mois, et je ne l’ai jamais connecté au net pour lire un bouquin

1 J'aime

Le problème n’est peut-être pas que côté liseuse… :innocent:

La batterie c’est le point un peu chiant quand on se fait surprendre, mais vu qu’une charge dure des semaines, ça reste gérable.

Pour le reste, une liseuse n’a pas besoin d’être connectée pour fonctionner: tu achètes tes bouquins en ligne sur un PC, tu les poses sur la liseuse comme tu le ferais sur une clé USB et c’est terminé.

En grand amoureux des livres j’aime toujours l’objet physique, mais comme évoqué plus par certains, niveau place ce n’est pas tenable (et pourtant j’ai vendu/donnés des quintaux de livres).
Et l’autre avantage (pour moi) c’est qu’il n’y a plus de notion de livre épuisé. Une fois un livre paru il reste disponible ad vitam eternam.

2 J'aimes

Mais c’est clair pour la dispos des bouquins. Je remercie la team Alexandriz à l’époque pour le nombre de bouquins de SF qui n’étaient plus dispo

3 J'aimes

Une vieille Kobo, mais quel modèle honnêtement aucune idée.
C’est sûr que le coup de la batterie c’est très rare mais c’est symptomatique de l’usage d’un truc électronique qui normalement n’a pas du tout besoin de l’être.
Pour l’histoire de la connexion, elle avait acheté le bouquin la veille et commencé à le lire mais là il ne voulait pas s’ouvrir sans avoir re-téléchargé quelque chose. Un bug ?

Peut être. Après je sais pas la kobo, mais la Kindle, quand il te notifié que la batterie est faible, t’as encore plusieurs heures de lecture donc ça va

Pour tes usages peut-être, mais tu peux dificilement nier les avantages cités par les messages précédents. Auxquels j’ajouterai les voyages: fini les kilos de bouquins qui prennent de la place dans le sac.

Perso je n’ai aucune envie de revenir en arrière.
Pourtant je déteste cette mode de tout électronifier/connecter juste pour le plaisir de le faire. Les ebook c’est, dans une moindre mesure, comme le MP3: tu écoutes ta musique avec un discman quand tu te déplace ? :wink: (je mets un lien pour les plus jeunes)

Oui c’est clairement anormal.

Je comprends tout à fait, de la même façon j’ai fini par passer à la musique numérique (d’abord les mp3 puis l’abonnement à un service de streaming). Mais si d’un côté ça m’a beaucoup apporté (catalogue (quasi) intégral disponible pour un coût inférieur à celui d’un CD/mois, sachant qu’avant j’en achetais 2-3 minimum/mois), je regrette vraiment la disparition du support physique pour tout un tas d’autres raisons (la gestion d’une collection réelle est bien plus pratique qu’un catalogue virtuel - même avec les fonctions de recherche/tri etc…, l’aspect tributaire des décisions des majors avec tel ou tel service de streaming et/ou artiste qui fait que ta collection peut se retrouver dépouillée du jour au lendemain sans aucun recours, la disparition de toute la partie « informations » liées à l’album (paroles, liste des différentes contributions aux titres et à l’album, sans parler de tout le côté esthétique qui à mon sens contribue beaucoup au voyage que peut représenter l’écoute d’un album). Alors certes on peut trouver les paroles sur internet (sur des sites à l’esthétique douteuse au mieux) et les infos aussi mais ça perd franchement de son côté centralisé.
Je ne sais pas où en sont les services de streaming comme Spotify ou Deezer sur ces points, mais je ne comprends pas pourquoi ce n’est pas encore intégré de façon systématique aux albums, les paroles, les détails techniques (producteur, musiciens, remerciements, etc… tout ce qu’on trouve sur une pochette de disque en somme) ce ne sont que quelques lignes de texte, ça ne devrait pas être bien compliqué. Mais sur Google Music (service auquel je suis abonné), il n’y a rien, quelque fois un renvoi sur le premier paragraphe de l’article wikipedia correspondant…

Mais carrément.
Le premier truc que je fais après l’achat d’un livre neuf, c’est de me faire un petit shoot d’odeur. Surtout sur els bouquins de jeux de rôles ou wargames un peu quali sur papier glacé. Généralement sous le regard consterné de on épouse :smiley:

1 J'aime

C’est dommage de commencer Hamilton par la Trilogie du vide, parce qu’elle spoile complétement l’étoile de pandore. Les deux cycles sont très différents, et perso, j’ai une préférence pour l’etoile de pandore :slight_smile:

Donc je te conseillerai de lire hamilton dans l’ordre :slight_smile:

Pour le debat liseuse / livre, pour moi, il est clos depuis longtemps : liseuse >>>>> livre. Y’a juste que des avantages. C’est plus lisible, tu peux lire dans le noir, ca ne fatigue pas les yeux (c’est pas un ecran, c’est passif), tu te poses plus la question du nombre de tome à emmener en vacances (je vais beaucoup lire ? pas beaucoup lire) avec toute ta bilbio dans la poche, pas besoin de marque page …
Et l’autonomie, faut etre un peu de mauvaise foi quand meme : c’est plus d’un mois en lisant tout les jours. Donc bon.

Je comprends l’affecte des gens pour le support physique, mais en dehors de ce point, les liseuses ont defoncés les livres sur tout les aspects :slight_smile:

2 J'aimes

Et j’enfonce le clou avec les surlignements / notes dynamiques et les dictionnaires intégrés. (avec les flashcards de révision chez kindle en plus pour revoir ton vocab)
Vu que je lis le plus possible en VO, c’est vital.
Team kindle depuis 7 ans, plus de livre papier pour moi merci. (A part quand il y a des images, et encore, pour les « petits » comics pareil j’ai acheté en démat)

meme en encre electronique? car franchement c’est totalement différent en fatigue occulaire

1 J'aime

avec mon teppaz!

Je n’ai pas assez testé en e-ink pour me faire un avis. Il faudrait que je me fasse prêter un device quelque temps pour le faire un avis définitif à ce sujet.

Tu verras pas la différence entre une liseuse et un livre : c’est un ecran passif, c’est comme gravé. D’ailleurs ca ne consomme pas d’énergie une fois la page affichée. C’est pour ca que l’autonomie est si bonne, ca ne consomme que pour rafraichir la page au changement de page.

Il faut vraiment faire la différence entre la lecture sur tablette et sur liseuse, ca n’a vraiment rien à voir.

3 J'aimes