[Sport] Trail


#1

Bon je crée un petit topic ici,
je ne sais pas si parmi vous il y a des coureur voire plus précisément des traileurs mais je tente le coup.

Pour partages des entraînements pour les personnes qui sont dans le même coin, proposer des hébergements si des personnes font des courses loin de chez eux mais près d’un zonien … toujours plus sympa d’être hébergé en bonne compagnie qu’à l’hôtel.

Bref je fais du trail en Auvergne la plupart du temps, courses en Auvergne aussi il y a de quoi faire.
Peut être que je franchirai le cap pour certaines courses du côté de chamonix si jamais.

Bref it’s up to you les amis.


#2

Je me doutais qu’il y avait pas beaucoup de sportifs ici xD


#3

Non il y a pas mal de monde qui court ici, mais j’ai pas le niveau pour le trail. Par contre je suis curieux, sur ton équipement, les temps et les distances, etc… Please explain. :smile:


#4

J’en fais pas perso mais un copain en fait. Il court en montagne et fait des trucs de taré. La dernière course qu’il a faite était dans les Pyrénées (70 bornes avec 2km de dénivelé…). Du coup pas trop la même région que toi.


#5

I’m in o/

Je cours depuis 4-5 ans. En Auvergne j’ai fait deux grosses courses, le Trail de Vulcain l’an dernier (disqualifié par la barrière horaire à 50 km, des conditions dantesques avec du blizzard qui font je suis très fier même si je ne suis pas arrivé au bout) et le Lozère trail version longue (50 km, très beau, une partie qui est de l’escalade à flanc de montagne, expérience qu’on n’oublie pas!). Dans les Pyrénées cette année le très joli trail des Citadelles (40 km), tout près de chez mes parents, on grimpe les châteaux Cathares ! Tous font entre 2000 et 2500 mètres de dénivelé positif. Pour l’instant rien d’autre de prévu pour cette année. L’an prochain je veux faire le trail de Cadaquès en Espagne, fin mai ; je me suis inscrit trop tard cette année. C’est entre mer et montagne, le coin est absolument splendide ! Ca va forcément être fantastique.
En dehors de ça je fais régulièrement des trails sur des distances plus classiques (20-25 km) qui ne nécessitent pas d’entrainement intensif mais juste de garder son niveau de base. Dans ma région (Poitiers) le dénivelé c’est pas trop ça malheureusement…

J’aime beaucoup la balade que ça me permet de faire. C’est en général très beau. Je n’aime pas la douleur et je ne le fais pas pour me dépasser ou souffrir ; juste pour l’aventure et la promenade. Pour le temps, je dirais pas que je m’en fous, mais vu mon niveau faut pas que je sois exigeant. Finir c’est l’objectif, être aux 2/3 du classement c’est l’habitude.

Pour répondre à Nothuman, je crois qu’il ne faut pas trop s’en faire si on court déjà. Le trail c’est plus lent, du coup si tu tiens 10 km en plat, tu dois pouvoir faire 20 km en trail. Un pote très expérimenté me disait que sur les très grosses épreuves, plus de la moitié se fait en marchant pour la majorité des concurrents.

Mon gros souci c’est la nourriture. Je me tape des hypoglycémies au-delà de 30 km. Ca casse, on perd le plaisir, le moral chute, les temps aussi… Et c’est insidieux. Faut bouffer, bouffer, bouffer… Je cherche encore à me régler. Ce que je sais, c’est que les aliments de sport du commerce ne me vont pas trop (les gels m’étouffent, les autres aliments me dégoutent au bout d’un moment). Le seul qui me va est une sorte de maxi-Prince hypercalorique. Les mini-saucissons d’apéro c’est top aussi: facile à manier, propre, riche en sel et en gras. Pour ma prochaine longue course j’ai prévu d’en manger un toutes les 5 minutes, avec une alarme pour ça sur ma montre ou mon appli de running.

En chaussures j’ai des Mizuno et des Asics. J’ai commencé avec des Décathlon à 20€, elles m’ont bien servi, étaient confortables et sont tout à fait adaptées jusqu’à 20 km sur des terrains pas trop glissants. Grandement déçu par des Salomon par contre, trop rigides et trop étroites pour mon pied, j’y ai perdu plusieurs ongles (faites pas cette tête, ça ne fait pas mal, et ça repousse). Si j’avais un seul conseil à donner : les chaussures il faut absolument les essayer, aller dans un magasin qui propose le remboursement si on n’a pas dépassé une distance d’essai, et au moindre inconfort c’est non. Parce qu’un inconfort pas gênant après 200 mètres, c’est un trou dans le pied après 20 km ! Sans oublier qu’en trail l’avant du pied est très sollicité, donc il faut penser à les tester en descente, et si ça cogne devant c’est non aussi.

J’ai pas mal de matos de Raidlight (sac, blouson et bâton). Ils sont moins chers que les grosses marques, et plus légers. Leur tissus synthétique pour les sacs est réputé plus fragile, mais il a résisté à toutes mes chutes… Pour les bas je suis fan des shorts avec caleçons inclus, avec des chaussettes de compression. Dans le matos “à côté”, j’ai ce verre que je conseille http://www.decathlon.fr/x-cup-vert-id_8209220.html parce qu’il ne prend vraiment pas de place un fois plié.

Pour le matériel électronique, j’ai une montre Garmin que je ne peux plus voir en peinture (Garmin n’est pas terrible en ce qui concerne les drivers, des fois ça marche et des fois ça marche pas, le plus souvent c’est pas). J’utilise du coup mon smartphone (l’appli Endomondo), mais ne pas avoir les infos au poignet me manque. Faut que je me repenche sur le marché.

Pour les entrainements je pense que ce qu’on peut lire est “trop”. Ca ne sert probablement à rien de faire des cessions de plus de 90 minutes, et ça ne sert probablement à rien de faire des fractionnés comme on les voit habituellement : il a été montré que l’effet d’un segment de haute intensité se maintient pendant 3 minutes. Donc on devrait pouvoir faire des fractionnés avec 3 minutes de récup entre chaque segment haute intensité. C’est bien plus tolérable, et ça laisse le coeur redescendre (ce qui le fait progresser c’est le changement de régime, du coup les fractionnés avec des repos de 20 secondes où le coeur ne redescend pas, c’est un non-sens). Tout ça ce sont des réflexions perso à partir d’avis de coureurs et d’une copine médecin du sport, ça ne correspond pas aux entrainements habituels mais perso j’ai progressé en m’appliquant ça.
Je me méfie de beaucoup de trucs écrits ou dits, il y a énormément de superstition. Pas toujours évident de trier le rationnel et les croyances. D’ailleurs n’hésitez pas à vous méfier de ce que j’ai dit dans le paragraphe juste avant, ça reste un avis perso !

My 2 cents :slight_smile: Et promis demain je vais courir, ça fait trop longtemps que je glandouille !


#6

De mon côté c’est ex-coureur car depuis que j’ai eu ma fille j’ai pas repris la course mais ça manque un peu.
Sinon je faisais des trais du coté de Toulouse et Pyrénnés avec le passage obligé de la Kilian’s Classik en version 30km.
J’ai jamais fait au dessus de 30km en Trail car il me manque un peu d’entrainement mais j’ai fait quelques marathon (Toulouse et Médoc).

Pour l’équipement, j’ai actuellement des Brooks et avant j’avais des Salomon qui se sont défoncées bien vite. Pour le reste c’est sac a dos ultra light de decat (la version vélo car j’aime pas celle spéciale course à pied) et un short qui fait aussi compression.

Voilou


#7

Salut,

Juste une question, je fais pas de tail mais des semi et je vise les triathlon L. Comment tu équilibres ton alimentation sur le long terme pendant ta préparation physique? En alternant renforcement musculaire et endurance je crame 1000 a 1500kcal /j ( en plus de ma dej classique) que j arrive clairement pas à compenser facilement (petit estomac). Du coup “famine” et j oscille entre fortes progressions et fortes régressions.

Des conseils?


#8

Je n’ai pas de problème pendant les phases d’entrainement : je mange ce dont j’ai envie. Et j’ai souvent pas faim du tout juste après avoir couru, typiquement le soir alors qu’en temps normal je suis un gros mangeur le soir. Je me force pas, je me rattrape le lendemain.
Il n’y a que les trois jours précédant la course où j’ai le régime féculents à fond, pour remplir les stocks de glycogène. D’ailleurs c’est quand ils sont vides que je fais les hypo en course…
En fait je considère qu’on est faits pour courir, et que notre corps va réclamer tout seul ce dont il a besoin. Essaie de voir si tes cassures dans la progression ne sont pas liées à du surentrainement, c’est un des symptômes. Je trouve que 1500 kcal ça fait beaucoup pour une cession, si je regarde mes conso perso ça correspond à un effort de 2 heures : perso, en appliquant ce que je décrivais au-dessus, ça me parait trop. C’est peut-être la piste à creuser plutôt que l’alimentation en elle-même. Il y a @nfkb sur Twitter qui connait très bien le sujet pour en avoir été victime, je pense qu’il pourrait t’en dire un peu plus.


#9

Ahhhh le tropical prends !

Pour mon cas je cours depuis plusieurs années dans la nature et il y a de quoi faire dans le coin.
Pour l’instant je n’ai fait que du trails relativement court mettons 30km environ avec un peu de dénivelé. Quelques courses locales, cette année je fais le trail du sancy 33km 2000D+

Je n’ai pas encore franchi la barre des 40km mais je pense que cela sera pour l’année prochaine sauf blessure bien évidemment.

Je rejoins jeep pour ce qui est de la gestion alimentaire au delà de 30km ca commence à être à réfléchir sérieusement, se connaître.

Niveau équipement le minimum en fonction de organisateurs de course c’est stipulé. A l’entraînement j’ai un sac de running avec un filet pour mettre kway compotes barres de fruits. Deux bidons de flotte devant. Les gels je les supporte pas bien non plus :/. D’ailleurs après 30 km il me fait du salé mais c’est personnel.

Les chaussures tout comme jeep j’ai le bout des pieds larges donc mizuno kabrakan c’est le mieux. La j’ai des Adidas Riot et ça fait le taff mais je préfère mizu. Les Salomon trop rigide trop étroit mais lassage pratique.
Et surtout j’avais des douleurs au genou et j’ai fait faire des semelles sur mesure après tests statiques et dynamique pour mesurer les appuis etc dans un centre spécialisé puis analyse par le podologue et hop semelles. Et ça change trop la vie mais vraiment.


#10

Tu lui reproches quoi ? J’ai une forerunner 110 (je pense que c’est tres proche du modèle de base) et elle fait le taff. Son autonomie est juste moyenne, environ 5h en uilisation cardio+GPS ce que je trouve limite.

Pour les chaussure, je viens d’achever mes asics pulse, et de passer sur des nimbus 18 qui me fait me sentir dans des petits chaussons. Prochain semi dans 3 semaines, on verra ce que ca donne.

Question “mini-saucissons d’apéro”, ca va pas t’assoifer pendant la course?


#11

Surement que si, mais ca doit faire du sel pour l’hydratation aussi.


#12

J’ai une Forerunner 610. Ils avaient tenté un système de connexion aux PC utilisant Ant+, sans fil avec juste un dongle USB. C’est un enfer. Il y a toujours eu des problèmes de drivers, on pouvait télécharger les parcours mais pas envoyer les programmes d’entrainement vers la montre, et à chaque connexion au PC, elle refaisait une mise à jour de son logiciel (qui était à jour). Ils ont mis presque un an à les régler malgré les centaines de plaintes sur le forum… Et quand Windows 10 a été déployé… on refait la même. Sauf que là, ils ne semblent plus trop s’y intéresser…

La sueur est salée, et tu perds beaucoup de sueur en courant. Ca donne envie de boire, beaucoup aussi, mais l’eau n’est pas aussi riche en sel que le sang. Donc tu remplaces l’eau salée de ton sang par de l’eau peu salée. Ca fait des hyponatrémies (= la chute du taux de sodium sanguin) avec des conséquences plus ou moins graves (j’ai lu qu’au pire ça pourrait participer aux morts subites de sportifs). Donc faut manger du salé. D’ailleurs ton corps ne s’y trompe pas : les ravitaillements salés ça fait très envie !


#13

Ptit déterrage de topic pour savoir si y avait des GZonien qui s’alignait au départ de la Saintélyon solo cette année ?


#14

Ca ca être tendu pour moi cette année j’essaye d’améliorer mes nerfs sur des distances plus courtes (25 à 35).
Mais il faudrait bien que je me la fasse un jour ceci dit c’est une belle course paraît-il


#15

Mon frère, mais il n’a pas de compte ici :wink:

Perso c’est beaucoup trop long pour moi, et la nuit; très peu pour moi également^^


#16

Ca sera une découverte pour moi (la distance comme la nuit) :smiley: . Vu que je ne m’amuse plus beaucoup sur route et que la barrière horaire est finalement large je me suis dit pourquoi pas.

Si il croise qqun avec un sweat a capuche Geekzone au gymnase avant le depart, ca sera moi :wink:


#17

y a un groupe Strava qui regroupe les runners Geekzone? :slight_smile:


#18

Il y a des groupes sur Strava ? :open_mouth: chaud pour rejoindre un groupe GZ si c’est le cas


#19

Idem pour moi je suis sur strava


#20

Je suis sur garmin connect mais je peux le lier a Strava.
Le groupe s’appelle GZRunners, envoyez vos pseudo strava pour que je vous invite