Couteaux japonais de cuisine


#1

Salut la zone !

Ma compagne voudrait pour Noël des couteaux de cuisine. Et du coup, pour marquer le coup, je pensais prendre des couteaux vraiment réputés, et bons.
Et là, je pensais à des couteaux japonais (je ne sais pas pourquoi en particulier en fait). Sauf que je tombe sur un peu tous les prix, et que je ne voudrais pas acheter un truc à ouatmille euros sans être sûr que ça lui plairait.

Et là, bim, je viens sur Geekzone parce que des geek passionnés du Japon, y en a ici. Et des passionnés du Japon qui cuisinent, doit y en avoir aussi.

Donc questions :
1) Connaissez-vous des marques de couteaux japonais vraiment fiables, performants.
Les critères seraient :
- un set de plusieurs couteaux (3 ça me parait bien : couteau à viande ; couteau pour cuisine de tous les jours… J’en sais rien enf ait je ne cuisine pas).
- facilement utilisable (en entretien par exemple).
- moins de 500€ ce serait bien.

2) Où les trouver ? (et les commander ; en France si possible, sinon je suis ouvert à tout, mais il faut que ça arrive avant mi-décembre).

3) je pensais à des couteaux Japonais, mais ni elle ni moi ne sommes particulièrement intéressés par le pays du soleil levant (ou du matin calme, je ne sais plus lequel c’est). Donc, si vous connaissez d’autres marques de bons couteaux de cuisine, françaises aussi, pourquoi pas, n’hésitez pas à faire tourner, parce que s’il y en a d’autres moi ça me va :slight_smile:

Merci d’avance.


Shoutbox
Couteau de cuisine
[Voyage] Japon en 2019
Couteau de cuisine
#2

Victorinox (oui comme ceux qui font les canifs suisses)
C’est cher mais bon
Le top en Japonais, ce sont ceux en céramique.
Et c’est définitivement trop chère (sauf si tu coupe du poisson cru tout les jours)


#3

Le céramique c’est très bien, mais méga fragile.


#4

!summon Winny

il en a ramené de là bas, à chaque fois que je cuisine chez lui, je surkiffe ses couteaux, c’est des oeuvres d’art

La céramique est super pour ceux qui ne savent pas aiguiser leurs couteaux. Mais, franchement, une pierre suffit largement pour garder ses couteaux affutés. Le coup de main est pas “si” compliqué. Par contre trouver une bonne pierre, stable, large, bien plate est parfois plus complexe.

De temps en temps mon grand père ex-boucher reprend ma collection avec sa meule + pierre + fusil. C’est ze top mais la pierre me permet de les garder affuté pendant 2/3 ans sans soucis.

En pas trop cher, de qualité Pro, regarde la marque Pradel. Ils ont une branche pro à destination des bouchers. J’ai des couteaux de cette gamme, ils sont fabuleux. (le site est merdique à souhait :x)

Pour les couteaux de tous les jours il te faut :
1 petit assez fin mais assez long pour couper des oignons/echalottes dans la longueur (en 2x car c’est le plus usuel)
1 moyen long assez large (coupage de légume jusqu’à l’ananas en taille)
1 très long et plutot fin pour couper les grosses pieces (genre roti/poulet).


#5

Zwilling

C’est pas Japonais, ni Français d’ailleurs, c’est Allemand.
Clairement pas la marque la plus grand public en France (en Allemagne c’est très présent par contre), mais t’en trouveras dans nombre de cuisines professionnelles. Ma compagne s’en est payé un pour son anniversaire et c’est clairement de l’excellente came ! La qualité de l’acier est irréprochable, c’est bien équilibré et ça tranche absolument tout.
Niveau tarifs, ça dépend bien sûr ce que tu cherches mais le gros de la gamme “pro” se situe entre 50 et 100€ pièce.

Bref on a été conquis. Et de ce qu’on a compris, y’a pas mal de matériel japonais qui est tarifé bien trop haut pour une qualité au final assez similaire à ce que peuvent proposer les bons fabricants européens.

Sinon, en moins cher, effectivement Victorinox a clairement son mot à dire.


#6

Zwilling FTW ouais. Je lorgne serieusement sur un set particulier, mais c’est compliqué a se procurer parfois.


#7

J’en voulais aussi, du coup on m’en a offert plusieurs il y a plusieurs noël de ça.

Ce sont tous des Miyabi, j’en suis très content, ils sont bien équilibrés, l’acier est de très bonne qualité et s’aiguise facilement sur une pierre.

Je sais qu’ils ont tous été achetés au Midica à Esquirol, de mémoire les prix coïncident avec ce que tu mentionnes.

NB : Au final ce sont aussi des Zwiling, mais tu sais ou les trouver facilement. :slight_smile:


#8

Sujet qui me parle beaucoup :smiley:
j’adore cuisiner et j’adore les couteaux.
Et s’ils ne passent le test de la tomate mûre je deviens fou.
Par contre je n’ai pas de marques à donner. Les miens viennent de différents couteliers japonais du quartier de Tsukiji.
Maintenant ce que je peux dire c’est que ton budget est trop serré pour 3 lames de qualitées.
Tu peux trouver des sets sympathiques mais ce sera de l’entrée de gamme.
Ma plus belle lame ma coûter 22000yens à elle seule et c’était loin d’être le top.
De plus les bons couteaux et notamment les japonais du type manche en bois et lame en acier demandent de l’entretien et de bonnes conditions d’entreposages.
Sinon ils rouillent.

Voilà pour my2cents sur les couteaux japonais.


#9

Ok merci à tous.

Bon donc après le message de Winny, je vais me diriger plutôt vers les couteaux Européens que vous mentionnez. Je ne veux pas y mettre non plus des sommes folles pour 3 couteaux (je pense que même 3 couteaux à 100€, elle verra la différence par rapport à ce qu’elle a aujourd’hui, qui sont des couteaux ordinaires de grandes surfaces ; et qui coupent encore très bien 15 ans après mais bon).

Donc plutôt vers les Zwilling a priori (je ne connaissais pas du tout). J’ai vu leur site, ils sont plutôt beaux. J’aimerais les acheter de visu, donc si j’ai l’occasion j’irais sur Toulouse.

Y a des trucs à savoir niveau entretien ? (on a un ciseau à aiguiser mais peut-être qu’il y a des trucs mieux).


#10

Va chez un coutelier, c’est pas forcement plus cher, il te guidera et te conseillera (et devrait meme pouvoir les commander).


#11

ciseaux à aiguiser : bannir. Ça détruit la lame uniformément plus qu’autre chose, pour la recup t’es obligé de meuler. Normalement, avec tes couteaux, une pierre te sera fournit.


#12

hop tuto : 

et quand on a le coup de main ça donne ça :
ici mon couteau aiguisé par le boss


#13

[quote=“winny, post:12, topic: 55944”][/quote]

Tain, le mec de la première vidéo a l’air de savoir ce qu’il fait, par contre faudra lui dire un jour que ca s’appelle une whetstone et non pas wet stone :slight_smile:


#14

Je ne connaissais pas le test de la tomate mure, c’est ca?
http://www.dailymotion.com/video/xstwhc_couteau-japonais-kai-shun-vs-tomate-2_lifestyle

Sinon perso, j’ai acheté des couteaux céramiques quand j’étais au japon, c’est juste du bonheur a l’utilisation, peut être moins classe que les couteaux de couteliers japonais mais plus simple a entretenir. J’ai retenu la marque kyocera parce que ça a l’air d’être de la bonne marque.

Par contre, je savais pas que Winny était spécialiste, j’aurais du demander avant de partir ici même ou chercher des bons couteaux japonais :slight_smile: J’aurais peut être pas mis 200 euros la dedans ceci dit :slight_smile:

LoneWolf
Chop Chop Chop


#15

Ce topic tombe pile poile alors que je me demandais quoi acheter à ma femme à noël. Je retiens Zwilling, je regarderais si je peux en trouver.

J’ai un budget de 300€ donc je verrais suivant le prix combien j’en prend.


#16

aparté :

Offrir des couteaux de cuisine à sa femme c’est un peu comme offrir un nouvelle machine à laver… c’est peut faire un peu beauf. Gaffe donc :wink:

Saviez vous que les couteaux de cuisine sont AUSSI à destination des hommes dans la maison ? Mettez vous à la cuisine, vous verrez, c’est aussi intéressant voir plus que l’informatique :wink:
Quand je lis “je cuisine pas”, je ne peux m’empêcher de penser que vous loupez un sacré art de vivr.

@Lonewolf : ce test de la tomate est un poil too much. Tu prends une tomate assez mure, si tu peux couper des tranches sans écraser (même d’un 1mm) la tomate, alors ton couteaux coupe bien, sinon  ça repart à la pierre à aiguiser.


#17

[quote=“LoneWolf, post:14, topic: 55944”][/quote]

Euh je suis pas du tout spécialiste hein !
C’est juste que j’aime les couteaux depuis qu’on m’a offert mon premier couteau suisse à 7 ans.
Et que 'adore cuisiner et donc être bien outillé.

Pour les adresses à Tokyo, j’ai fraternisé avec la famille qui gérait le resto en bas de mon logement et il m’a conseillé.
Donc soit autour (ou dans) le tsukiji market pour tout ce qui est couteau spécialisé (sushi, découpe du poisson)
Sinon dans la rue Kappabashi à coté de Asakusa. La rue des restaurateurs.
Là tu trouves tout pour monter ton restaurant et donc des couteaux de cuisines.


#18

[quote=“Donjohn, post:16, topic: 55944”][/quote]

J’ai une femme très pragmatique. Bon comme tout le monde, elle aime les bijoux mais vu qu’elle adore faire la cuisine, elle est de celles qui préfèrent demander des ustensiles, robots & co à noël. Voir une centrale vapeur pour aller plus vite en repassage ou le formidable vorverk qui aspire et fait la serpillière en même temps…

Après oui “je ne cuisine pas”, j’en ai aucune envie et j’ai plein d’autres trucs à faire. Par contre quand on reçoit du monde et qu’il y a beaucoup de préparation, je fais le commi de cuisine donc je serais aussi content de me servir de couteau “qui coupent”.


#19

Avoir de bons outils permet aussi d’apprécier la cuisine. Quand couper 20 patates prends 20min au lieu de 5, je comprends parfaitement qu’on a l’impression que c’est chiant. Mais une fois bien outillé, c’est très agréable de cuisiner. Try it !


#20

[quote=“Donjohn, post:16, topic: 55944”][/quote]
C’est elle qui en a demandé (en fait elle a demandé à sa tante, mais comme sa tante, la dernière fois, nous a pris des merdes justes parce qu’il y avait marqué Laguiole dessus, cette fois je vais m’en charger).

En contrepartie, elle, elle m’offre des fringues, alors que ça ne m’intéresse pas du tout (et c’est même pire que pour elle parce que je n’en demande même pas :slight_smile: ).
 
Et évidemment ça ne sera pas son seul cadeau.
Ca va là ?
 

Quand je lis “je cuisine pas”, je ne peux m’empêcher de penser que vous loupez un sacré art de vivr.

J’ai tenté, mais je n’aime pas. Je n’ai pas la patience, ni surtout l’envie de faire des trucs en cuisine.
Du coup quand je tentais des trucs, ce n’était pas formidable. Du coup ça faisait râler ma femme qui, elle, cuisine comme une déesse et adore ça (si je vous dis le nombre de magasines de cuisine qui traine chez moi, vous n’allez pas le croire).
Du coup ça m’énervait qu’elle râle quand j’essayais des trucs.
Du coup on a fait le compromis que je faisais les trucs de bases (pâtes ; croque monsieur ; crêpes) et c’est tout.