Google, capitalisme & co

Notes de Caf : j’ai déplacé tout ça, qui n’avait rien à foutre dans le thread d’origine…

C’est bien un fil de 2 posts ou j’ai loupé un morceau ?

Je trouve regrettable qu’il n’y ait pas plus d’analyse que ça. Les newsletters doivent être assez différentes les unes des autres (j’imagine celle de buttigeig beaucoup plus « amateur » que celles des plus gros candidats par exemple) et peut être même qu’ils pourraient trouver dans ces différences d’autres hypothèses pour apporter un peu de valeur à cette « étude ».

Le principe m’intéresse bien. Et je dois pas être le seul vu l’importance de la question.

C’est plus long. Mais Twitter est chiant.
Je découvre qu’ils ont un blog :


Qui a l’air de reprendre et développer les twits

1 J'aime

Hesitez pas a balancer des liens threadreaderapp sinon.

HS: les gens qui ne voient pas les fils twitter au complet, vous êtes sur quel(s) client(s) ?

Euh… Je sais pas si il y a « des gens » qui ne voient pas les thread.

Si ça s’adresse à moi, en effet le premier lien d’ @Ichimusai ne faisait pas apparaître le message origine ce qui m’a fait loupé le thread (je ne voyais qu’une réponse) en y retournant et en passant par la réponse à ce tweet, j’ai pu voir apparaître l’intégralité du thread.

Je pense que le problème venait surtout d’un mauvais choix de lien plus que d’une question de client. J’étais sur le site Web version mobile.

Et comme dit @AnA-l le mieux pour les thread c’est encore le threadreaderapp qui les rend carrément plus digeste.

bah si c’est glop. La preuve. Et y en a un dans les deux dont le business modele repose sur exploiter les donnees. L’autre non. Juste parceque c’est deux grosses boites veut pas dire qu’ils approchent les choses de la meme maniere, c’est ridicule.

2 J'aimes

Le 2e n’exploite peut-être pas les données mais, même si ce n’est pas le même sujet, on ne peut pas dire que son business model est vraiment vertueux (grosse pression sur les fournisseurs et plus particulièrement du Market déréférencé au moindre coup de mou, politique d’import massif… et on se retrouve avec des factures sans Tva, évasion fiscale (comme les autres Gafam là), pression gigantesque sur les livreurs internes et externes avec leur frais de port proche de zéro, sans parler de l’ambiance GO dans les entrepôts.

Et donc même s’ils étaient honnêtes sur les données ben comme @Dartagnan je préfère en nourrir le moins possible : je ne fais plus que 4 achats chez eux par an. Après c’est à titre personnel. À titre professionnel c’est peut-être un bon choix pour les données mais en oubliant leur défaut.

Après il y a largement pire comme entreprise, c’est un des fleurons des entreprises de la nouvelle économie, mais les Gafam ont trop d’influence et de moyen de pression oligopolistique, et Amazon n’est pas des moindre.

1 J'aime

Je pense que Glop sait tout ça. C’est juste qu’il a une âme de VRP. :wink:

3 J'aimes

Voilà l’idée… clairement exposée par @phili_b . J’aurais pas fait mieux. :+1:

Effectivement, il n’y a pas que les données perso, il y a le pouvoir que peut exercer une telle institution. Et ce qui pêche chez Amazon, c’est son éthique. :disappointed:

Sans compter qu’aujourd’hui ils n’exploitent pas les données, mais demain ? Une fois que leurs serveurs seront bien gavés… :thinking:

Ça n’a rien à voir avec leur business. Si tu part avec des « mais demain ? » tu peu le coller sur n’importe quelle boite.

1 J'aime

Oui, je te l’accorde. Si on part comme ça, on va nul-part.

Mais encore une fois, on parle ici d’une entité aux dimensions indécentes qui va amasser une quantité de données toute aussi indécente.

Donc perso, je préfère prendre une autre option.

Clair, mais aussi a ce niveau c’est le législateur qui fait pas son boulot, que ca soit en France, en Europe, aux US ou au dela. On peut pas faire tomber les frontieres pour avoir tous les bénéfices de l’Europe et apres se plaindre, « y a pas de fontieres, ca craint pour ceux qui ont la pire fiscalité d’europe ». Pas qu’il y ait rien a faire hein mais y a pas de « triche », on va pas reprocher aux boites de faire de l’optimisation fiscale, c’est clairement dans les regles du jeu, tout le monde fait ca, du particulier a la grosse multinationale. Si t’as une deduction fiscale tu la prends pas? Si qqn negocie son prochain contrat il se dit « je demande pas plus même si ça passe, je voudrais pas imposer… »? Nan, c’est pas le job, chacun son travail et les vaches seront bien gardees. Je suis d’accord que le legislateur a pas su mettre en place les outils pour lutter, mais c’est en train de se corriger… amazon prends la sales tax partout aux US maintenant. C’etait pas le cas pendant des annees par exemple. Ca a pas tué le business.

Pour moi que ca soit de l’approche a l’impact ecologique de la boite ou en general de la politique soit disant sur les employees des entrepots (assurance santee complete, salaire mini au double du minimum wage federal aux US, credit education, etc), et par rapport a beaucoup d’autre boites j’ai zero probleme d’éthique a bosser chez eux mais c’est le truc visible… C’est une pression des deux cotes, et c’est de bonne guerre, y a des progres a faire de partout, personne est parfait. Le truc qu’on oublie vite aussi c’est que de nos jours la majorite du business sur amazon c’est des vendeurs tiers, des petites structures par milliers, qui existeraient pas sans pouvoir utiliser la logistique et la livraison mise en place par amazon. Y a 20 ans c’etait microsoft et « ils sont sur tous les PCs » etc, aujourd’hui ils se sont toujours enormes mais il se fait retourner dans le domaine « hegemonie des ordi perso » et c’est Apple qui a repris la main… d’expérience les structures ont toujours tendance a devenir trop grosses pour leur propre bien et sont leur pire ennemis en interne sous leur propre poids.

Bref, et même sans parler de Amazon.com, il faut aussi voir que Amazon.com et AWS c’est essentiellement deux boites différentes avec des politiques propres et des approches individuelles, surtout quand il s’agit de parler de la relations aux données, etc. AWS est a 100% un pur fournisseur de service pour qui il serait extrêmement contre productif de compromettre ou d’exploiter les données privées de qui que ce soit.

5 J'aimes

Complètement d’accord avec Glop. Le fait que l’Irlande soit un paradis fiscale en Europe (ou le Delaware aux USA), c’est pas Amazon, MS ou Apple qui l’on créé hein.

A un moment, faut se poser les bonnes questions. C’est facile de taper sur Amazon, les salauds qui tuent les librairies. Mais pourquoi l’Irlande a une fiscalité aussi avantageuse en Europe ? Pourquoi c’est possible qu’Amazon ne paie pas en France les impôts sur le CA généré en France ?

Bin ca, c’est politique. Et je vais même aller plus loin en disant que c’est organisé. Je vois renvoie à ce petit dessin qui résume le problème :

On ne parle QUE de la fraude sociale (salaud de pauvre qui fraude la secu pour gratter 2 jours d’arrêt maladie, ou ces enfoirés au RSA qui parte au gros du roi gratos) et on fait rien contre l’évasion fiscale.
Attention, je cautionne pas du tout la fraude sociale. C’est même quelque chose qui m’énerve (et je crois que ça énerve tous les gens qui essaie d’être honnête).

Mon point est juste que si tu dois trouver de l’argent, tu vas t’attaquer à ce qui pèse 1% de ton budget, ou ce qui pèse 80% de ton budget ? Donc pourquoi on s’attaque pas vraiment à l’évasion fiscale ? Celle qui nous coute 100 milliards chaque année ? A qui profite le crime ?

6 J'aimes

Et des boites qui font plus que juste « optimiser » mais carrément fraudent, faut pas les chercher dans les boites qui sont super visibles et que ca arrange tout le monde de servir d’epouvantail. Faut chercher chez les habitues du genre qui dealent pas avec le grand public et qui plombent complètement l’économie depuis 20 ans en toute impunité parce que monsieur lambda il sait rien de ce business alors que Amazon, ça tout le monde connaît… deux maux font pas un bien, mais quand meme en parlant de pas se tromper de cible, combien ont entendu parler de l’escroquerie du siècle au niveau fiscal (60 milliards, pas évadés, pas en manque a gagner mais littéralement volés des coffres des nations européennes) et du cum-ex? Pas grand monde? Quelle surprise… https://www.nytimes.com/2020/01/23/business/cum-ex.html

4 J'aimes

Je ne connaissais pas du tout ce scandale. Voici l’article du Monde (abonnés) dont ils parlent dans l’article du New York Times.

Entièrement d’accord. Comme je dis souvent quand on accuse l’impérialisme chinois en matière d’exportation, c’est qu’il faut des importateur français pour que ça marche, et des fabricants français qui delocalisent. Mais ça ne dédouane pas pour autant les mauvaises pratiques chinoises.

Pour les paradis fiscaux « officiels », c’est-à-dire pas dans les caraïbes, j’ai lu plusieurs articles où chaque nation ou groupe de nation a son paradis fiscal, et de ce que j’en ai compris c’est qu’ils en ont un intérêt, mais je n’ai jamais compris lequel. Pour l’Irlande ce sont les états européens, ou plutôt les politiques et lobbyistes qui pensent que l’investissement des multinationales vaut bien la perte de ces rentrées fiscales, c’est ça ou alors c’est une autre raison que j’ignore ?

Peut-être qu’il y a aussi des collusions entre les politiques et des hommes d’affaires véreux, mais à ce niveau ça se verrait quand même.

Édit. Ah, j’oubliais : ça peut aussi servir aux multinationales françaises. Ça m’avait fait rire jaune: ha on va faire une taxe anti-Gafam, ha zut ça va toucher nos champions français, ben oui la loi doit être neutre, sans exception pour les entreprises françaises.

1 J'aime

Je dirais… n’importe qui qui s’intéresse un peu a la finance et a l’économie. On va pas se mentir, en France… presque personne. Et encore les cum-ex, c’est rien a coté de tout les petits carrousels « à la TVA ». Trop petit pour faire du bruit mais bien réel une fois bout a bout.

Apres, je dirai quand même que luter contre l’optimisation fiscal et contre la fraude dans le but d’un meilleur « utilitarisme »… c’est pas impossible. On peut faire les deux de front.

Bon après, on peut aussi refuser d’œuvrer pour « le bonheur moyen de tout le monde » au profit du « bonheur personnel »… C’est un choix politique.

Le PIB (français ou européen) est un flux. Il faut que l’argent circule, toujours, tout le temps, et plus vite. Avoir une porte d’entrée sur le marché unique qui ne coute pas cher est un moyen d’augmenter le débit. Dans l’idéologie économique actuelle, ce qui compte, c’est pas ce qu’on prélève/taxe, c’est le débit.

1 J'aime

Phrase bien trouvée, et qui peut expliquer la fuite en avant du capitalisme non regulée voulu par certains.

Je sais pas comment on en est arrivé à parler politique. Mais les gars, vous compliquez le débat.
Ça sert à rien de pleurnicher sur des écrans de fumés de législation, les lois sont faites comme elles doivent l’être. Au risque de passer pour un prolo et de m’attirer les foudres des gros capitaleux du forum, les règles du jeu sont faites pour enrichir les riches et appauvrir les pauvres (#giletsjaunes :grin:) . Toutes les « failles » sont voulues et personne ira y toucher.
Ça fait des années que le combat contre l’évasion fiscale est juste un bel épouvantail : on ferme 2 ou 3 robinets pour que les pékins lambda soient content et de l’autre côté, on ouvre les vannes.
Bref, on pourrait en débattre pendant des heures et comme tout débat ça restera stérile. Mais surtout, c’était pas le sujet, qui je le rappelle, tourne autour de l’anti-GAFAM. Donc si on commence à défendre Amazon… C’est qu’on s’en planté de thread. :sweat_smile:
[EDIT] Ah bah du coup, c’est plus ce sujet ! :grin:

Non, ça tourne autour de l’anti-Google, faut juste savoir lire. Que vous soyez partis en vrille sur le sujet, c’est une évidence, mais du coup j’ai fait un truc ici. Et stop avec GAFAM, c’est vraiment une expression à la con qui tente de regrouper des problématiques qui n’ont rien à voir entre ces différents constructeurs / éditeurs. Un bon vieux raccourci de merde, pour faire simple. :confused:

2 J'aimes